Personnalité de la semaine : Masaaki Yuasa

0

Depuis trente ans qu’il roule sa bosse dans l’animation, Masaaki Yuasa a fini par imposer sa marque de fabrique. Animateur de l’improbable, il s’apprête à sortir le premier long métrage de son studio, Science Saru !

 

Yoake Tsugeru Lu no UtaC’est sur des titres pour enfants que Yuasa se fait remarquer : de Doraemon, Chibi Maruko-chan et Doraemon, il gardera un amour des formes géométriques (apparemment) simples et des couleurs vives. Polyvalent, il s’occupe des décors, de l’animation, du chara-design, du storyboard au fil des productions jusqu’au film révélation.

En 2004, Mind Game est une claque absolue ! En adaptant le manga déjanté de Robin Nishi (éditions IMHO), Yuasa livre un long métrage frapadingue et expérimental qui s’affranchit des clichés habituels à la production japonaise. L’enfant terrible continue sa carrière avec des séries psychédéliques (The Tatami Galaxy, Kaiba) ou en se frottant à des mangas « inadaptables » (Ping Pong de Taiyo Matsumoto) avant d’ouvrir en 2014 son studio Science Saru.

Il peut enfin y développer son style unique réclamé à l’international (Wakfu, Adventure Time) sur le projet le plus personnel de sa carrière, Yoake Tsugeru Lu no Uta. Prévu le 19 mai au Japon, il apportera à n’en pas douter un élan supplémentaire et différent à une industrie en pleine mutation. Reste à savoir si le succès sera également au rendez-vous…

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook