L’auteur Nagabe (L’Enfant et le Maudit), invité au Salon Livre Paris 2018

0

Auteur d’une arrivée fracassante en France avec sa merveille L’Enfant et le Maudit, l’auteur Nagabe n’a pas perdu de temps pour se montrer en France.

lenfantmaudit

Aujourd’hui on apprend que les éditions Komikku ont fait de l’artiste leur invité d’honneur pour le Salon Livre Paris 2018 (16 au 19 mars prochain à Paris – Porte de Versailles). Le détail du planning de l’auteur sera livré bientôt.

Retrouvez notre AnimeLand n°215 pour lire notre analyse de ce conte noir et poétique, lancé en 2015 au Japon et comptant 4 volumes à son actif. Ce 4e volume est d’ailleurs attendu pour le 15 mars chez nous.

Résumé Komikku :
“Il était une fois une enfant et un non-humain maudit, venus de deux mondes différents. Alors que l’étrange être veille sur la petite fille, celle-ci vit à ses côtés sans se rendre compte de la dangerosité du monde qui l’entoure. Candide, la jeune humaine attend qu’on vienne la chercher, tandis que la créature n’ose pas lui révéler la triste vérité et briser toutes ses espérances… Traversée par une douceur empreinte de tristesse, cette relation calme et sensible se construit par petites touches et soulève nombre de questions : que font-ils ensemble ? Pourquoi la protège-t-il ? Qu’adviendra-t-il d’eux ? Pourquoi les hommes s’en prennent-ils au “Maudit” ?… et bien plus encore !
Ce duo fonctionne à merveille et leur complicité est un rayon de lumière dans la noirceur du monde extérieur. Baigné dans une atmosphère prégnante, enivrante et poétique, le contraste entre ces deux individus que tout oppose transparaît à chaque instant. Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…
« Si jamais tu rencontres un être de l’extérieur, tu ne dois surtout pas le toucher… à cause de la malédiction. »”

Source : Komikku

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook