#TBT : Tico et ses amis

0

Diffusé il y a un quart de siècle au Japon, le premier projet original de la collection World Masterpiece Theater est aussi le dernier à avoir été diffusé en France.

À bord du Peperonchino, l’océanologue Stan Smith parcourt les mers à la recherche d’une espèce légendaire de baleine blanche. Pour l’aider dans sa quête, il est accompagné de sa fille Nanami, suivie comme son ombre par son amie Tico, une orque femelle. Mais les mythiques Baleines Lumineuses sont également convoitées par le professeur Leconte qui souhaite exploiter leurs particularités pour créer une arme biochimique. La famille Smith et Tico les atteindra-t-elle à temps ?

Après quelques années de tâtonnements, Heidi avait posé en 1974 l’axe-clef de la collection World Masterpiece Theater : l’adaptation d’un roman occidental pour la jeunesse. Vingt ans de succès plus tard (Tom Sawyer, Princesse Sarah, Le petit lord…), Nippon Animation tord le cou à cette règle d’or en produisant un projet original ! Tico et ses amis a beau traiter d’un sujet capital (l’écologie) et bénéficier d’une réalisation soignée ainsi que d’une somptueuse B.O. signée Michiru Ôshima, elle n’empêchera pas la saga WMT de s’interrompre trois ans plus tard, sur une libre adaptation de Sans famille où Rémi est désormais une fille.

Diffusée en 1996 dans le Club Dorothée, la série semble ancrée dans la poisse, puisqu’elle sera stoppée au bout de 22 épisodes sur son total de 39. Aussitôt récupérée par France 3, Tico et ses amis profitera de l’émergence du câble et du satellite pour enfin trouver sa place auprès du jeune public français grâce à de nombreuses rediffusions. Mais, en cette fin de 20e siècle, elle marque la rupture définitive entre l’Hexagone et les WMT : aucune des trois séries suivantes n’y aura droit à une diffusion.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire