Les 13 nominés du 12e prix Manga Taisho révélés

0

Le 12e prix du Manga Taisho a livré ses 13 nominés. La 2ème session de vote déterminera le vainqueur de 2019, qui sera annoncé en mars ou au plus tard en avril.

Voici la liste


1122
Peko Watanabe

Ikoku Nikki (Foreign Country Diary)
Tomoko Yamashita

Astra Lost in Space (Kanata no Astra)
Kenta Shinohara

Kengōji-san wa Mendōkusai (Kongōji-san is Annoying)
Minoru Toyoda

Golden Gold
Seita Horio

Sazan to Suisei no Shōjo (Sazan and the Comet Girl)
Yuriko Akase

Delicious in Dungeon (Dungeon Meshi)
Ryôko Kui

Nagi no Oitoma (Nagi’s Long Vacation)
Misato Konari

Hakumei & Mikochi – Tiny Little Life in the Woods (Hakumei to Mikochi)
Takuto Kashiki

The Blue Period.
Tsubasa Yamaguchi

Go with the Clouds, North by Northwest (Hokuhokusei ni Kumo to Ike)
Aki Irie

Mystery to Iu Nakare (Do not say mystery)
Rui Morita

Metamorphose no Engawa (The Balcony of Metamorphose)
Kaori Tsurutani

Pour rappel, le comité est composé de 94 libraires ayant fait leur sélection parmi 247 titres. Afin qu’un titre apparaisse dans la dernière liste, il faut que celui ci soit sorti en 2018 et compte 8 tomes maximum (afin que le gagnant soit une œuvre relativement nouvelle).

La liste des anciens gagnants :

  • 2018BEASTARS par Paru Itagaki
  • 2017 – Hibiki: Shōsetsuka ni Naru Hôhô par Mitsuharu Yanamoto
  • 2016 – Golden Kamuy par Satoru Noda
  • 2015 – Kakukaku Shikajika by Akiko Higashimura
  • 2014A Bride’s Story par Kaoru Mori
  • 2013Umimachi Diary par Akimi Yoshida
  • 2012Silver Spoon par Hiromu Arakawa
  • 2011March comes in like a lion par Chika Umino
  • 2010Thermae Romae par Mari Yamazaki
  • 2009Chihayafuru par Yuki Suetsugu
  • 2008Gaku – Minna no Yama par Shinichi Ishizuka

Delicious in Dungeon, Golden Gold, et Nagi no Oitoma étaient aussi nominés l’an passé ou en 2016 pour Gloutons et Dragons.

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook