Rumiko Takahashi lauréate du Festival BD d’Angoulême

0

C’est une forme de consécration pour Rumiko Takahashi, émérite artiste et grande figure du manga. Ce mercredi 23 janvier 2019, elle vient d’être élue 46e prix du Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême.

Un prix qui vient récompenser les auteurs pour l’ensemble de leur carrière. Régulièrement citée comme référence parmi bon nombres d’artistes -rares sont les mangakas n’énonçant pas son nom quand on leur demande leur modèles-, Rumiko Takahashi s’est imposée comme une reine du manga, une faiseuse d’histoire burlesques ou touchante, une narratrice aussi maline que professionnelle, une dessinatrice douce et fougueuse. De Ranma 1/2 (dessiné à 20 ans) en passant par Rinne, Maison Ikkoku ou Lamu, les classiques de l’ancienne élève de Kazuo Koike ne se comptent plus (200  millions d’exemplaires vendus).

Lire son portrait 

Pour rappel, il a fallut attendre 2015 pour voir un ou une mangaka soulever le prix d’Angoulême, avec Katsuhiro Ôtomo. L’autre bonne nouvelle de ce prix, c’est que l’affiche 2020 du FIBD sera signée par ses mains, et qu’on peut espérer sa venue en France en plus de certaines rééditions -ou édition- de ses œuvres.

Source : FIBD.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook