Date de diffusion et un nouveau visuel pour To the abandoned Sacred Beasts

0

Le site officiel de l’adaptation anime du manga To the Abandoned Sacred Beasts (Katsute Kami Datta Kemono-tachi e) de Maybe indique que la diffusion commencera en juillet sur Tokyo MX, MBS, et BS11. Un nouveau visuel est livré.

Le casting :

  • Katsuyuki Konishi dans le rôle de Hank
  • Ai Kakuma dans le rôle de Nancy Schaal Bancroft
  • Yûichi Nakamura dans le rôle de Cain
  • Mamiko Noto dans le rôle de Elaine
  • Kaito Ishikawa dans le rôle de Claude
  • Yōko Hikasa dans le rôle de Liza

En France, c’est Pika qui propose la série :

Les guerriers du Nord, mi-hommes mi-bêtes, appelés Divins mimétiques ramenèrent la paix et furent traités en héros par le peuple au sortir de la guerre. Aujourd’hui, craints de tous, ces Divins doivent apprendre à se frayer un chemin dans une société pacifique ou à faire face au Chasseur de Bêtes car tôt ou tard ils perdront la raison. Nancy Charlotte Bancroft est la fille d’un de ces Divins. Déterminée à venger la mort de son père, elle suit l’énigmatique Hank et est entraînée dans une chasse aux dieux devenus monstres durant laquelle elle découvrira les vérités cachées de l’existence de ces Bêtes Divines (Sacred Beasts)”.

Le staff est du pur MAPPA avec Jun Shishido (storyboards sur Yuri!! on Ice, Death Parade, Banana Fish) qui signe ses débuts à la réalisation, et Shigeru Murakoshi (Zombie Land Saga) s’occupe du script. Daisuke Niinuma (directeur d’animation sur Banana Fish, Kids on the Slope) est au chara design et à la direction d’animation, et Takayuki Sano au design des Incarnate . Chikako Kamata (Yuri!! on Ice, Banana Fish) est color designer, tandis que Hirofumi Morikawa (Banana Fish) est à la direction artistique. Enfin, Momoko Mifune (Yuri!! on Ice, Banana Fish) gère la photographie.

Le duo de mangaka Maybe (Dusk maiden of Amnesia) a lancé la série dans le Bessatsu Shōnen Magazine en juin 2014, avec un 9e tome sorti le 8 février dernier.

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook