Nouvelle vidéo promotionnelle pour l’anime Fairy Gone

0

Le site officiel de l’anime Fairy gone a partagé une nouvelle vidéo promotionnelle de cette série originale produite chez P.A Works.

La série commencera sa diffusion sur Tokyo MX le 7 avril à minuit, puis sur MBS, BS11, et AT-X. Ryôsuke Fuji (Attack on Titan: Lost Girls) est en charge de l’adaptation manga (voir photo). la prépublication commencera en mai dans le magazine Bessatsu SHonen Magazine le 9 avril.

La série prend place dans un monde où les fées peuvent posséder des animaux (en les habitant) pour leur conférer des aptitudes spéciales. En enlevant et en transplantant chirurgicalement les organes d’un animal possédé, les humains peuvent partiellement invoquer la fée et l’utiliser comme arme. Un tel procédé à donc donné vie à des “Fairy Soldiers”, utilisés sur les champs de batailles.
Désormais, la guerre est finie, et ces soldats sans but doivent réintégrer la société. Les voilà mafieux, terroristes, ou membres du gouvernement. Chacun doit se faire un chemin. L’histoire commence neuf ans après la fin de la guerre, et se concentre sur la protagoniste Maria. Maria est une nouvelle recrue de « Dorothea », une organisation dédiée à l’enquête et à la répression des crimes et incidents liés aux agissements de fées. Même en temps de paix, le gouvernement est encore instable après la guerre. De nombreux criminels ont encore des stigmates persistants du conflit précédent, et des groupes terroristes cherchent à se venger.
C’est l’histoire des Fairy Soldiers, des guerriers cherchant leur propre justice dans un monde chaotique d’après guerre.

Kenichi Suzuki (JoJo’s Bizarre Adventure: Stardust Crusaders, Drifters) mène la série, avec l’auteur Ao Jūmonji (Grimgar of Fantasy and Ash) au script. Haruhisa Nakata (auteur du manga Levius) signe le chara design, avec Takako Shimizu (JoJo’s Bizarre Adventure, Sōsei no Aquarion Love) pour l’adapter à l’animation.

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook