Personnalité de la semaine : Naoko Takeuchi

0

Est-ce dû à l’arrivée de l’été, période idéale pour observer le ciel nocturne ? Jamais Sailor Moon n’a été autant d’actualité ! L’occasion pour nous de revenir sur le parcours de sa créatrice…

Née en 1967 dans la ville fraîchement reconstruite de Kôfu, Naoko Takeuchi doit souvent garder le lit en raison d’une santé fragile. Elle occupe alors son temps en recopiant les héroïnes de ses shôjo préférés, et en se plongeant dans des manuels de sciences physiques. Deux passions qui la suivront longtemps, puisqu’elle intègre au lycée les clubs de manga et d’astronomie ! Peu avant de partir étudier à Tokyo, elle évoque auprès de ses parents son souhait de devenir mangaka. Ces derniers acceptent de la soutenir, à condition que Naoko développe en parallèle un plan B. Accaparée par les cours en fac de pharmacie et son petit boulot de prêtresse miko, la jeune fille passe son temps libre à dessiner des mangas pour les concours organisés par les éditeurs.

Devenue pharmacienne, Naoko Takeuchi est enfin repérée par Kôdansha. Sa première mini-série, Codename Sailor V, ou les tribulations d’une super héroïne ayant récupéré ses pouvoirs d’un chat blanc, est un succès instantané ! A tel point que l’éditeur met en place avec Toei une licence qui sera diffusée simultanément en manga et série animée en cette année 1991. Guidée par son amour des astres, Naoko Takeuchi développe alors un univers mêlant les codes des magical girls et du sentai, dans lequel elle intègre l’héroïne de son premier manga, devenue Sailor Venus. Le quintette de guerrières célestes de Sailor Moon est prêt à protéger la Terre des menaces de Queen Beryl !

Six ans plus tard, Naoko Takeuchi a quitté son poste de pharmacienne pour devenir une des mangakas les plus célèbres au monde : le manga Sailor Moon s’est écoulé à 15 millions d’exemplaires, la série de 200 épisodes a fait le tour du monde, et les comédies musicales adaptées fleurissent au Japon ! Après avoir mis le point final à sa série, la jeune femme convole en justes noces avec Yoshihiro Togashi, auteur de Hunter x Hunter. Consciente de l’impact de Sailor Moon, elle s’efforce de corriger ses erreurs de jeunesse avec une version améliorée en 2003, et surveille attentivement chaque déclinaison de la licence. Et elle a fort à faire aujourd’hui ! Outre le spectacle sur glace avec la championne mondiale Evgenia Medvedeva et une collaboration avec Uniqlo, Sailor Moon revient en force surtout avec la diffusion mondiale de sa version numérique en anglais !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook