Ukyô Kodachi, l’auteur de Boruto, soutient la représentation LGBTQ dans les fictions

0

Ukyô Kodachi, auteur de Boruto et que l’on peut voir à l’écriture de l’anime Lord-el Melloi,a témoigné son soutien à la cause LGBTQ et notamment à leur représentation dans la fiction via son Twitter, samedi. Il explique que les personnages LGBTQ existent dans la fiction même si leur identité sexuelle ne serre par à l’avancée scénaristique, et il ajoute que lui-même décide de ses détails concernant ses personnages afin de rendre ses histoires plus vivantes.

L’auteur s’était exprimé en réponse à un tweet qui justifiait l’absence de la communauté LGBT dans le paysage de la fiction à cause du fusil de Chekhov, un principe dramaturgique selon lequel chaque détail mémorable doit servir la narration. Voici la traduction du message de l’auteur :

« Non, cela n’est pas une explication. Si cela était vrai, cela serait également applicable aux personnages hétérosexuels qui n’auraient pas de raison d’exister. Si vous regardez mes œuvres, il y a des cas de personnages LGBTQ qui n’apportent rien à l’intrigue narrative. C’est comme avoir un personnage hétéro, même quand l’intrigue ne concerne pas cette caractéristique. »
« Aimer quelqu’un est naturel, et ce n’est pas forcément nécessaire de représenter des éléments de ce qui est naturel. Ne seriez-vous pas ennuyé si quelqu’un vous disait de ne pas créer un personnage hétéro parce qu’il n’y aura pas de raison d’en faire des hétéros ? Ça me gênerait. Après tout, même en mettant de côté l’orientation sexuel, on créé des personnages à partir de détails leur forgeant une personnalité. Ah, mais, ce n’est pas comme si je décidais de l’orientation de mes personnages au petit bonheur la chance. C’est juste que je décide de leur orientation même quand ils n’ont pas une place centrale du récit. En mon sens, cela rend le monde dans lequel je les fais évoluer plus naturel et plus vivant. »

Source : ANN

News rédigée par Delufinu

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire