L’anime BEASTARS arrivera sur Netflix début 2020

0

Netflix a annoncé mardi que l‘anime BEASTARS, adapté du manga éponyme de Paru Itagaki et produit chez Orange, sortirait sur sa plateforme en dehors du Japon en début d’année prochaine. Aucune région n’a encore été citée.

La série est disponible sur Neflix Japon depuis le 8 octobre. Elle est diffusée sur [+Ultra] et TV Nishinippon depuis le 9 octobre.

“À l’institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l’alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface !
Legosi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu’il était proche de Tem, parce qu’il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout… parce que c’est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat…
Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l’école. Pour l’heure, les candidats se préparent, les élections approchent… Le favori n’est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legosi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer !”

Paru Itagaki a lancé son manga dans le magazine Weekly Shônen Champion (éditions Akita Shoten) en septembre 2016. En France, il est édité chez Ki-oon.

Source : ANN
News rédigée par Delphine

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire