Nouvelle bande-annonce pour l’adaptation anime de Kakushigoto

0

Le site officiel de l’ adaptation du manga de Kôji Kumeta Kakushigoto a mis en ligne une nouvelle vidéo promotionnelle mettant en scène le personnage d’Hime Gotô.

La série sortira sur BS-NTV et AT-X à 23 h 30 le 2 avril prochain avant d’arriver, plus tard dans la nuit, sur Tokyo MX. L’anime sortira par la suite le 3 avril à 1 h 30 sur Sun TV. Enfin, il sera également diffusé les dimanches à 11 h 00, à compter du 5 avril, sur Tokyo MX.

Pour faire suite à la vidéo promotionnelle postée par SHAFT, on retrouvera dans le rôle de Kakushi Gotô, le père, le comédien Hiroshi Kamia. Mais sa fille, Hime Gotô, ne sera pas interprétée par Chika Anzai mais par Rie Takahashi.

Hiroshi Kamiya dans le rôle de Kakushi Gotô

Rie Takahashi dans le rôle de Hime Gotô

Le projet sera mené par Yûta Murano (Brave Beats, Dream Festival! Seven Days War) au studio Ajia-doTakashi Aoshima (Minami-ke, Aho Girl!, Endro~!) signe le scénario et le supervise. Shuuhei Yamamoto (Battle Girl High School) fournit le design des personnages. Yukari Hashimoto (March comes in like a lion, Sarazanmai) compose la musique.

Cette série suit Kakushi Gotô, un mangaka qui cache sa profession à sa fille, Hime Gotô, et est une manière de mettre en scène le quotidien d’un artiste. Le titre du manga, en plus d’être un jeu de mot avec le nom du protagoniste, peut également signifier « choses cachées » ou peut être lu comme « travail de dessin ».

En novembre 2015, l’auteur a publié une introduction à ce titre, constituée de quatre pages, dans le Monthly Shonen Magazine, avant de publier, en décembre suivant, le premier chapitre du manga.

En France, ce sympathique titre est proposé chez Vega, qui propose le synopsis suivant :

“Goto Kakushi est auteur de manga et père célibataire d’une petite jeune fille, Hime. Dès le début de l’aventure, la jeune Hime découvre fortuitement le métier de son père, auteur de manga populaires bas de gamme. Problème, Goto n’assume pas du tout son métier, peu considéré par ailleurs au Japon.”

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire