FIBD 2020 : le Palmarès complet

0

C’est après une bien riche édition que la 47e édition du Festival de la Bande-dessinée d’Angoulême tire sa révérence. C’est donc l’heure du bilan et du palmarès.

Ainsi le Grand Prix est décerné au français Emmanuel Guibert, auteur et dessinateur complet déjà distingué par le passé, notamment pour son excellent titre Le Photographe.

Pour le reste, le manga rafle deux prix : Prix de la Série avec Dans l’abîme du Temps de Gou Tanabe et le Prix Jeunes Adultes avec Le Tigre des Neiges d’Akiko Higashimura. Et ce n’est pas tout. Le grand Yoshiharu Tsuge, de passage surprise à Angoulême, a reçu un Fauve d’Honneur. Une exposition lui a été consacrée, attirant des observateurs de renoms, parmi lesquels Inio Asano, Burns, ou Hisachi Eguchi. Notez enfin que le Prix Konishi -récompensant la meilleure traduction- a été décerné à l’expérimenté Aurélien Estager (Halcyon Lunch, Tokyo Revenger) pour son travail sur le très bon Stop !!! Hibari-Kun!.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Fauve d’Or – Prix du Meilleur Album :  Révolution 1. Liberté, de Grouazel Florent et Locard Younn.

Révolution 1. Liberté

Prix Jeunesse : Les Vermeilles, de Jourdy Camille.

Les Vermeilles

 

Prix du Patrimoine : La main verte et autres récits, de Claveloux Nicole et Zha Edith.

La main verte et autres récits

 

Prix Spécial du Jury : Clyde Fans, de Seth.

Clyde Fans

 

Fauve Polar SNCF – No Direction, de Moynot Emmanuel.

No Direction

 

Prix Révélation : Lucarne, de Joe Kessler.

Lucarne

 

Prix de l’Audace : Acte de Dieu, de Nanni Giacomo.

Acte de dieu

 

 

Prix de la Bande-Dessinée Alternative : Kamikaze, d’Ivana Armanini (voir son site officiel).

KOMIKAZE

Vous pouvez par ailleurs retrouver l’ensemble des autres Prix (école d’Angoulême, Prix des Collèges…) à cette adresse.

Source : FIBD

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire