Le manga Les Enfants de la baleine approche de son climax

0

Le numéro de mars du Monthly Mystery Bonita, édité par Akita Shoten, a révélé jeudi que le manga Kujira no Kora wa Sajô ni Utau (Les Enfants de la Baleine) d’Abi Umeda était proche de son climax. Il occupera la couverture du prochaine magazine et sa première page sera en couleurs.

Dans son blog, le 12 janvier dernier, Umeda révélait que « le prochain arc, Demonas Past » était censé approcher le titre « à son dernier chapitre » – les plans ont toutefois été changés et l’histoire s’est vue rallongée. Elle a expliqué qu’initialement, l’histoire aurait pu s’achever si le quatrième tome du manga ne s’était pas vendu – ce qui n’a pas été le cas. Le succès de l’œuvre a amené celle-ci à se poursuivre, et si l’autrice est ravie de avoir poursuivie longtemps, il lui est désormais difficile de la conclure.

En France, le manga est édité aux éditions Glénat :

Dans le sillage de Nausicaä Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce. À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre… Inattendue et originale, cette histoire de science-fiction à tendance écologique ne manquera pas d’évoquer le manga Nausicaä, notamment grâce à son sens du détail absolument fabuleux. Ce titre a même reçu la double distinction du Kono manga ga sugoi 2015 : top 10 classement “fille” ET du classement “garçon” !

Source : Glénat

New rédigée par Delphine

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire