Le roman Rendez-vous au Crépuscule de Tetsuya Sano chez Akata

0

Akata gonfle son catalogue roman avec l’arrivée de Rendez-vous au Crépuscule (14.99 euros), signé Tetsuya Sano. Si le titre est à venir le 19 mars, il est pré-commandable en version ebook. Au Japon, le roman s’est écoulé à plus de 600 000 exemplaires.

Sorti au Japon sous le titre très bref de Kimi wa tsukiyo ni hikarikagayaku le roman offrira 4 pages couleur illustrées par la star loundraw (dont le manga Derrière le ciel gris est arrivé chez Delcourt / Tonkam).  Akata a partagé un mot de l’auteur :

“Comme les personnages de ce roman, quand j’étais adolescent j’ai ressenti les difficultés de la vie. Les romans sont ce qui m’a sauvé de l’absence de perspective. C’est pour cela que tout naturellement j’en suis venu moi-même à en écrire.”

Présentation  :Né à Kyoto. Sa première œuvre, Rendez-vous au crépuscule (titre original : Kimi wa tsukiyo ni hikarikagayaku), remporte le 23e Grand prix du roman Dengeki en 2016. Ces derniers temps, il s’entraîne à signer des dédicaces alors que personne ne lui en demande. Son nom de plume vient de ses nombreuses nuits blanches. Il va continuer de faire de son mieux, sans oublier ce qu’il a ressenti lorsqu’il a commencé à écrire.

Résumé Akata :
“Connaissez-vous la maladie de la « luminite » ? Cette maladie rare affecte peu d’individus sur Terre. Le corps de ceux qui en sont atteints brille quand il est éclairé par la lumière de la lune… Takuya ne s’y était jamais intéressé plus que ça… Mais quand un jour, il se retrouve à devoir rendre visite à Mamizu Watarase, une de ses camarades de classe hospitalisée, son quotidien en sera changé à jamais. Lui-même endeuillé par la perte d’un proche, Takuya va se prendre d’affection pour la jeune fille, et décider de l’aider à réaliser ses rêves… Pourtant, les jours lui sont comptés, car d’après les médecins, son espérance de vie est déjà dépassée. Combien de temps encore pourra vivre la lycéenne ?

Source : Akata

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire