Personnalité de la semaine : Tokyo Jihen

0

Huit ans après sa séparation, le groupe mené par Ringo Sheena s’est reformé à l’occasion d’une année bissextile, des Jeux Olympiques… et du nouveau film de Détective Conan !

Depuis ses débuts en 1998, la chanteuse Ringo Sheena a impressionné le Japon par son stakhanovisme : en cinq ans, elle a sorti trois albums originaux, plus un double CD de reprises enregistré durant sa grossesse. Pourtant, en 2003, transformée par son divorce, la chanteuse de 25 ans décide d’interrompre sa carrière solo, souhaitant retrouver l’énergie et l’émulation d’un groupe qu’elle teste durant sa dernière tournée. Parmi les musiciens, on retrouve évidemment son ami et producteur Seiji Kameda à la basse, le batteur et percussionniste Toshiki Hata qui jouait dans le groupe de son frère Junpei Shiina, le pianiste HZM, leader du jazz band PE’Z et le guitariste Mikio Hirama.

Officialisé en mai 2004, Tokyo Jihen sort un premier album, Kyôiku, et annonce dès 2005 le départ de deux de ses membres : HZM doit retrouver PE’Z et Mikio Hirama veut tenter une carrière solo. En intégrant Ichiyô Izawa (recommandé par HZM) aux claviers et Ukigumo à la guitare, le groupe trouve enfin sa stabilité : leur logo de grue en origami déploie enfin ses ailes pour célébrer cette « Phase 2 ». Difficile de définir son style, tant le groupe brasse d’influences et de sonorités pop, rock, jazz, funk, bossa nova, hard, electro, soul… Les pieds dans la culture musicale japonaise, la tête dans les standards occidentaux, Tokyo Jihen assume son double héritage en proposant systématiquement un sous-titre anglais, voire français, à ses morceaux, et n’hésite pas à se faire appeler Incidents Tokyo en « version internationale ».

Album après album, la formation impose son style dans le paysage musical nippon. Chaque opus s’articule autour d’un thème (les médias, le sport, la découverte archéologique…) développé autour d’une direction artistique qui englobe également les clips et la tournée associés. Le 29 février 2012, malgré son succès, Tokyo Jihen tire sa révérence afin que chaque membre reprenne sa propre carrière. Après un single clin d’œil le 29 février 2016, le groupe annonce son grand retour en 2020, nouvelle année bissextile. Surprise ! Pour la première fois de son histoire, Tokyo Jihen en profite pour interpréter la chanson thème d’un dessin animé, à savoir le prochain film de Détective Conan, qui fait un joli clin d’œil aux J.O. attendus en juillet. Nul doute que le groupe sera présent aux festivités liées à l’événement sportif, ne serait-ce que pour son nom, après une tournée malmenée par le coronavirus !

 

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire