Personnalité de la semaine : Youn In-wan

0

Il s’était fait remarquer avec Le nouvel Angyo Onshi, le scénariste coréen Youn In-wan revient sur le devant de la scène, en embarquant son compère Boichi dans l’aventure webcomic !

Selon Youn In-wan, les années 80 étaient une période bénie où les bandes dessinées n’étaient pas considérées par les parents comme un média débilitant. Et il est bien placé pour en parler puisque, né en 1976, il a passé son enfance à en dévorer, au point de vouloir en faire son métier. Mais quand il démarche les éditeurs avec son projet The Island en 1996, c’est pour essuyer refus sur refus. Le jeune homme d’à peine 20 ans doit se faire une raison : il n’a pas le niveau suffisant en dessin. En revanche, son ami Yang Kung-il, lui, manie les pinceaux comme personne, et trouve le scénario particulièrement intéressant. Il ne faut pas longtemps avant que le duo ne soit engagé et, en 1997, sort le premier tome de The Island… qui s’interrompt peu après.

Les deux compères sont en effet contactés par Shôgakukan, qui leur propose de dessiner un manga dans les pages du mensuel Sunday GX. De 2001 à 2007, ils développent Le nouvel Angyo Onshi, qui s’inspire de contes traditionnels coréens comme la légende de Chun Hyang, mais aussi de personnalités historiques comme le médecin Heo Jun ou le fonctionnaire Park Mun-su. Le succès est tel qu’ils intègrent le Shônen Sunday en 2009 avec Defense Devil, une première pour des auteurs non-Japonais. Conquis par le système éditorial nippon, qui n’a pas d’équivalent en Corée, Youn In-wan profite de son expérience et de ses contacts pour le reproduire et l’adapter au marché local en créant la société YLAB en 2010. L’un des premiers travaux qu’il chapeautera sera d’ailleurs l’adaptation en manga de la série animée Star Driver en 2011.

Très vite, YLAB se tourne vers le webtoon, alors en pleine éclosion, où Youn In-wan applique la méthode de travail à la japonaise, chaque créateur étant accompagné d’un producteur qui aide au développement artistique et financier (supervision des adaptations en série ou jeu) de son titre. Tout en supervisant de jeunes auteurs, il continue de scénariser quelques séries pour sa plateforme. On lui doit notamment, en 2014, le script de The Kingdom of Gods, dessiné par Yang Kyung-il, qui donnera naissance quelques années plus tard à la série Kingdom sur Netflix… et la suite de The Island en 2016, presque vingt ans après le premier tome. Le succès est tel qu’en 2020, la messagerie mobile LINE, équivalent coréen de WhatsApp dominant le marché en Asie, l’embauche comme directeur créatif de sa section webtoon ! Youn In-wan s’apprête à franchir une nouvelle étape d’ici peu : après avoir réuni les figures de proue de YLAB dans un jeu vidéo, ce gigantesque cross-over s’apprête à prendre vie sous forme de webtoon. Un bonheur ne venant jamais seul, Superstring sera dessiné par Boichi, qui découvrira ce nouveau support pour l’occasion. Prévu tout d’abord sur LINE Manga en 2023, cet univers étendu devrait certainement appâter les éditeurs internationaux pour des localisations… et pourquoi pas en France ?

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook