Les mangas Fleurs de pierre et Ikkyû d’Hisashi Sakaguchi annoncés en France

0

Et voici un nouvel acteur du marché manga en France : Revival. Ce nouveau label va rééditer Fleurs de pierre et Ikkyû, deux titres très importants que l’on doit au regretté auteur Hisashi Sakaguchi (1946-1995).

« Fleurs de pierre est le manga que j’aurais voulu dessiner. Sakaguchi est mon héros. » Naoki Urasawa. Le manga Fleurs de pierre (Hishi no Hana, 1983) était partiellement arrivé en 1997 chez Vent d’Ouest mais n’avait pas su trouver son public. Cette nouvelle édition est prévue en 5 volumes de 300 pages (35 euros), avec une traduction d’Ilan Nguyen et une préface d’Olivier Delorme, spécialiste Balkan. Le premier tome est attendu au 5 octobre

“Grâce à l’intermédiation et au savoir-faire de Koi Studio, et en particulier de Dominique Véret et Kenzo Suzuki,les éditions Revival ont décidé de reprendre l’aventure éditoriale à ses débuts et de publier l’intégralité de Fleurs de Pierre, en 5 volumes (soit plus de 1500 pages), dans une édition reliée, renumérisée et retraduite.

Entre 2022 et 2025, les éditions Revival rééditeront aussi les quatre volumes d’Ikkyu d’Hisashi Sakaguchi, l’histoire (déjà parue chez Glénat) d’un moine zen à l’esprit rebelle, qui invente sa voie dans le Japon du XVe siècle. Vous pouvez retrouver les multiples anime de ce personnage via notre Encyclopédie des animés.

Résumé :
Yougoslavie, 1941. Les jours coulent paisiblement, loin des tensions politiques de Belgrade, jusqu’à ce que les troupes nazies envahissent et pillent le pays. Le jeune Krilo voit son village brulé et ses habitants massacrés. Son amie, Fi, est déportéeIl fuit dans la montagne et retrouve d’autres rescapés, qui tentent d’organiser la résistance. À travers le destin de ces enfants, de leurs amis et de leurs ennemis, Sakaguchi raconte un pan de notre histoire où deux visions du monde s’opposent et broient les individus.

Source : mail de Revival
Merci à YWL pour les précisions

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook