L’anime Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba en simulcast sur Wakanim et au Grand Rex

0

L’adaptation anime du manga Les Rôdeurs de la nuit, ou Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba en version originale, sera diffusée en simulcast sur Wakanim à partir du 1er avril. On apprend dans la foulée que le film de la licence -retraçant les 5 premiers épisodes de la série- sera diffusé au Grand Rex le 31 mars prochain.

Réservez vos places

Haruo Sotozaki (Tales of Zestiria the X, Tales of Symphonia the Animation) mène la série chez Ufotable (Fate/ZeroKara no KyoukaiKatsugeki: Touken Ranbu). Ufotable est crédité comme étant au scénario. Akira Matsushima (Maria Watches Over Us, Tales of Zestiria the X) est au chara design, avec Miyuki Sato, Yōko Kajiyama, et Mika Kikuchi en sub character designers. Yuki Kajiura (Sword Art Online, Fate/Zero, Madoka Magica) et Gō Shiina (Tales of Zestiria the X, Jūni Taisen: Zodiac War, God Eater) composent les musiques. Hikaru Kondo produit la série.

Le reste du staff :

  • Concept Art Koji Eto, Masaru Yanaka, Kasumi Takeuchi, Yuri Kabasawa
  • Director of Photography : Yuichi Terao
  • 3D Director : Kazuki Nishiwaki
  • Color Design : Yūko Ōmae
  • Editing : Manabu Kamino

Le manga a commencé sa publication en février 2016 dans les pages du Weekly Shonen Jump. En France, c’est Panini qui édite la série avec 3 volumes parus.

“Le Japon, au début du XXe siecle. Un petit marchand de charbon nommé Tanjiro vit une vie sans histoire dans les montagnes. Jusqu’au jour tragique où, après une courte absence, il retrouve son village et sa famille massacrés par un ogre ! La seule survivante de cette tragédie est sa jeune sœur Nezuko. Hélas, au contact de la bête, celle-ci s’est à son tour métamorphosée en monstre… Afin de renverser le processus et de venger sa famille, Tanjiro décide de partir en quête de vérité. Pour le jeune héros et sa sœur, c’est une longue aventure de sang et d’acier qui commence !”.

 

Source : Wakanim

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook