Wild Bunch devient le distributeur salle, vidéo et TV du Studio Ghibli en France

0

Le distributeur Wild Bunch, partenaire historique du studio Ghibli, devient, à compter du 2 septembre, le distributeur salle, TV et vidéo du Studio Ghibli. On apprend ainsi l’arrivée en France de la dernière production Aya et la sorcière, pour 2021.

Voici le communiqué :

En réponse sur Twitter, WIld Bunch , qui prend la succession de Disney dans le rôle, confirme que cette information englobe les précédentes sorties. C’est donc un large catalogue qui passe sous la main de Wild Bunch.

Liste des 21 films concernés :

  • Nausicaä de la vallée du vent (1984) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Le château dans le ciel (1986) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Mon voisin Totoro (1988) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Kiki, la petite sorcière (1989) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Souvenirs, goutte à goutte (1991) – réalisé par Isao Takahata
  • Porco Rosso (1992) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Je peux entendre l’océan (1993) – réalisé par Tomomi Mochizuki
  • Pompoko (1994) – réalisé par Isao Takahata
  • Si tu tends l’oreille (1995) – réalisé par Yoshifumi Kondō
  • Princesse Mononoké (1997) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Mes voisins les Yamada (1999) – réalisé par Isao Takahata
  • Le voyage de Chihiro (2001) – réalisé par Hayao Miyazaki (Oscar® du Meilleur Film d’Animation ; Ours
  • d’Or)
  • Le royaume des chats (2002) – réalisé par Hiroyuki Morita
  • Le château ambulant (2004) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Les contes de Terremer (2006) – réalisé par Gorō Miyazaki
  • Ponyo sur la falaise (2008) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Arrietty et le petit monde des chapardeurs (2010) – réalisé par Hiromasa Yonebayashi
  • La colline aux coquelicots (2011) – réalisé par Gorō Miyazaki
  • Le vent se lève (2013) – réalisé par Hayao Miyazaki
  • Le conte de la Princesse Kaguya (2014) – réalisé par Isao Takahata
  • Souvenirs de Marnie (2014) – réalisé par Hiromasa Yonebayashi

Source : communiqué de presse

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Cami-Sama
Facebook