20e Anime & Manga Grand Prix : 2002-2003

0

Nous poursuivons notre rétrospective de cet événement organisé depuis 20 ans par AnimeLand. L’Anime & Manga Grand Prix est un reflet des tendances de cette double décennie, que ce soit en anime ou en manga.

L’année 2002 voit l’arrivée du Voyage de Chihiro dans les salles de cinéma françaises. Le film est un succès, il franchit la barre du million de spectateurs (1,5 million pour être exact) ! Il sera récompensé par un Ours d’or à Berlin, puis un Oscar. Beaucoup découvrent le cinéma de Miyazaki à travers cette œuvre. C’est donc sans surprise qu’il arrive en tête de la catégorie du “meilleur film“. Il y reste même deux années de suite. En effet, à cette époque, on ne limitait pas le vote à l’année écoulée car il sortait encore trop peu de longs métrages d’animation.

Côté séries, Cowboy Bebop reste encore LA référence, mais l’arrivée d’une nouvelle vague d’anime très récents va changer la donne. En 2003, c’est Fruits Basket qui remporte l’Anime Grand Prix. En fait, un nouvel éditeur vient d’émerger sur le marché du DVD : Déclic Images. Toutes ses séries comme Love Hina, X ou Saiyuki sont alors très bien classées.

Avec sa 10e édition, l’Anime Grand Prix d’AnimeLand s’essouffle un peu : la catégorie des OAV ne bouge plus depuis 4 ans (occupée par Kenshin). Il faut dire qu’il s’en produit de moins en moins. Des changements sur les catégories s’imposent ! Ils seront effectifs l’année suivante.

Voir les résultats complets de l’Anime Grand Prix N°9 (2002)
Voir les résultats complets de l’Anime Grand Prix N°10 (2003)

Rendez-vous la semaine prochaine pour deux nouveaux classements.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Pas de commentaire

  1. GON

    Les OAV de Kenshin étaient logiquement indétrônables, tant elles révolutionnaient le genre par leur qualité. D'ailleurs la ré-édition blu-ray est un pur régal.
    sinon, +1 pour otaking : la fin des années 90 et début 2000 étaient comme un nouvel age d'or de la japanime (Cowboy bebop, Read Or Die, Noir, Crest of the Stars, Utena, Lain, 12 Royaumes, Hikaru no Go, Sakura, Bubblegum 2040, Tenchi GXP, Kiddy Grade, Haibane renmei, Abenobashi, Scrapped Princess, GITS SAC, etc… une avalanche de pépites, et la suite immédiate sera moins brillante.

  2. Xanatos

    Ah l'Anime Grand Prix français 2003: je me souviens de cet étrange paradoxe: Torû Honda de Fruits Basket avait été élue meilleure héroïne de dessin animé de l'année par le lectorat votant et, exactement la même année , elle a été élue "héroïne la plus cruche" de la majorité des membres du forum de Animeland. Mais bon, des héroïnes neuneus, il y a eu largement pire que cette pauvre Torû (Cléo dans Orphen par exemple et Nana Komatsu dans Nana n'est pas non plus très futée sans oublier toutes les godiches de Love Hina…).

Ecrire un commentaire