Annecy 2020 : une partie de la Sélection Officielle est dévoilée

0

La prochaine édition Festival d’Annecy n’abandonne pas 2020 en proposant une expérience à découvrir en ligne, du 15 au 30 juin prochain (sans oublier le MIFA, du 16 au 19 juin). En attendant d’en savoir plus et que la plateforme Annecy Online ne se développe, le festival a dressé la première grande liste de sa sélection. Attention, il faudra attendre la mi-mai pour découvrir les longs-métrages et œuvres VR.

Découvrir la liste et les différents prix

Le Festival indique avoir reçu “plus de 3 000 films, toutes catégories confondues, en provenance de 94 pays (les plus représentés : France, États-Unis, Royaume-Uni, Canada, Allemagne, Chine, Corée du Sud). La compétition courts métrages : 37 films pour l’officielle, 12 pour la catégorie Off-Limits, 20 pour la section Perspectives et 10 dans la section Jeune public La compétition films de fin d’études : 44 films La compétition films de télévision et de commande : 21 films TV et 35 films de commande“.

Voici enfin le commentaire du délégué artistique, Marcel Jean, qui vient poser un regard sur la teneur des projets :

“Globalement, la sélection 2020 est plus légère, plus humoristique que celles des dernières années. On retrouve quand même plusieurs films abordant les thèmes d’actualité, en particulier l’écologie, la migration et l’identité de genre. Quelques films – Empty Places de Geoffroy de Crécy, Physique de la tristesse de Theodore Ushev et Something to Remember de Niki Lindroth Von Bahr – semblent même pressentir la situation présente.

Nous sommes particulièrement fiers de la qualité et de la variété de la sélection Off-Limits, qui témoigne de la vitalité des démarches expérimentales. Par ailleurs, six des 12 films composant cette section ont été réalisés par des femmes, ce qui est représentatif du niveau de parité qui caractérise désormais la sélection dans les diverses catégories de courts métrages. Nous sommes aussi très contents de la diversité de la provenance des films sélectionnés, alors qu’on retrouve des œuvres provenant d’Islande, de la République démocratique du Congo, de l’Égypte et de l’Indonésie, autant de pays rarement représentés à Annecy.

Du côté des films de fin d’études, signalons le haut niveau des productions issues de l’école de Lodz, en Pologne, alors que trois films provenant de cette maison d’enseignement ont été retenus. Quant à la sélection de programmes destinés à la télévision, elle indique que ce secteur traverse une grande époque avec quantité de productions audacieuses et ambitieuses, s’adressant à divers publics.

Source : Annecy

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook