Personnalité de la semaine : Bump of Chicken

0

Depuis vingt ans, c’est l’un des groupes préférés des Japonais. Omniprésents dans la pop-culture, Bump of Chicken s’associe une fois de plus avec une saga culte, Détective Conan, pour son 25e film !

Bump of Chicken, c’est avant tout une histoire d’amitié qui dure depuis presque quarante ans. Tous nés en 1979 dans la ville de Sakura (préfecture de Chiba), les membres du groupe se connaissent depuis la maternelle ! Camarades de classe à l’école primaire puis au collège, les quatre copains forment très tôt leur groupe : autour de Motoo Fujiwara, chanteur, compositeur et parolier, Hiroaki Masukawa joue de la guitare, Yoshifumi Naoi de la basse, et Hideo Masu est en charge de la batterie et des percussions. Ils ont tout juste quinze ans quand ils font leur premier concert en public en 1994, à l’occasion du festival culturel de leur lycée, avec une reprise des Beatles. Cinq ans plus tard, le quatuor sort son premier album, Flame Vein, chez le producteur indépendant High Line Records, et découvre les joies et les soucis d’une tournée. Ils y évoquent déjà leur passion pour les dessins animés puisque le morceau Arue (R.A.) est un hommage à Rei Ayanami !

Tout bascule avec leur passage en major et leur single Tentai Kasoku, qui dépasse le demi-million de ventes, et sert de générique au drama éponyme. Il n’en fallait pas plus pour que leur deuxième album, Jupiter, atteigne en 2002 le sommet de l’Oricon ! Leurs morceaux dynamiques collant parfaitement à l’atmosphère shônen, ils se retrouvent rapidement contactés pour des partenariats… et pas des moindres, puisque leur premier est pour le film One Piece : Dead End Adventure avec le morceau Sailing Day ! L’an suivant, en 2004, ils trustent encore la première place de l’Oricon avec leur single Only Lonely Glory et leur troisième album Yggdrasil. Infatigable, le quatuor revient l’an suivant avec le single Supernova/Karma qui sert de générique à l’anime Tales of the Abyss. La popularité du groupe s’envole, à l’image des titres de leurs albums (Orbital Period, Cosmonaut…) et on les retrouve en 2011 à la fois sur le jeu Final Fantasy Type-0 avec la chanson Zero et le film de Doraemon, personnage qu’ils vénèrent depuis leur enfance, avec le titre Tomodachi no Uta.

En 2014, Bump oh Chicken collabore avec Chika Umino sur un clip en images de synthèse pour leur single Fighter. Suite à cette association, le groupe fournit plusieurs morceaux pour illustrer les génériques de l’adaptation de March Comes in like a Lion en 2016, dans un registre plus calme que Blood Blockade Battlefront l’année précédente. Après vingt ans sans nuage, un drame vient ternir la carrière du quatuor puisque le bassiste, Yoshifumi Naoi, est surpris en flagrant délit d’adultère ! Réduit à une formation en trio, le groupe continue néanmoins d’alimenter les plus grosses productions pop-culturelles japonaises : le jeu Granblue Fantasy en 2017, les génériques de début et de fin de Last Hope et l’opening de Karakuri Circus en 2018, une vidéo promo pour les 70 ans de la société Lotte au Japon avec le clip Baby I Love You Da Ze… Bump of Chicken a même l’honneur de composer la chanson Acacia pour la licence Pokémon en 2020 ! Après quatre ans éloigné de la scène, et un message d’excuses public, Naoi rejoint la formation en juin 2021. Depuis, le groupe reste toujours aussi populaire, comme le prouve sa dernière collaboration en date, le 25e film de Détective Conan qui s’accompagne de leur nouveau single, Chronostasis !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook