Kazé devient Crunchyroll

0

L’annonce est tombée, Kazé devient donc Crunchyroll. Le pionnier de l’animation en France mais aussi maison d’édition à grosses licences va fusionner avec le géant du streaming légal. Les mangas seront donc estampillés Crunchyroll, en commençant par l’enjeu que nous vous présentions il y a quelques semaines, Dandadan.

Kaze, fondé en 1994 par Cedric Littardi, a commencé par proposer aux fans français d’animation japonaise, des VHS de Legend of Lemnear puis des Chroniques de la guerre de Lodoss. S’en est suivie une myriade de séries populaires au Japon comme en France dont on peut notamment citer City Hunter, Détective Conan, Bleach, Code Geass ou encore Le tombeau des lucioles, Jojo’s Bizarre Adventure et My Hero Academia, offrant ainsi un catalogue historique. L’éditeur avait aussi récemment annoncé la sortie, maintenant imminente, de Jujutsu Kaisen. Mais à côté de cette riche proposition de japanimation, c’est avec le manga papier qu’il a continué de s’imposer. En 2007, Kazé rachète la maison d’édition indépendante Asuka et change par la même occasion son nom en ajoutant un accent sur le e. En 2009, le label Kazé Manga naît. C’est ainsi The Promised Neverland, Chainsaw Man, Kaiju N°8 mais aussi Black Clover ont terminé d’assoir Kazé à la place de leader du marché du manga en France. Au cinéma (en 2005) comme à la télévision (en 2009), l’éditeur touche à tout.

Rahul Purini, président de Crunchyroll, s’exprime sur cette fusion : “Alors que nous saluons le travail extraordinaire effectué par Kazé depuis près de 30 ans en France, nous sommes ravis de faire passer Crunchyroll à la vitesse supérieure à travers ces activités manga et home video. Nous sommes heureux de continuer à tirer parti de la longue expérience des équipes internes ayant fait le succès de Kazé pour amener Crunchyroll vers de nouveaux sommets.

Une page se tourne et entraîne réjouissances et désillusions. Crunchyroll, présent dans plus de 200 pays, se lance dans l’édition de mangas papier. Mais la communauté de fans s’inquiète de la disparition d’acteurs et de défenseurs historiques de la japanimation en France. Mais il semblerait que les équipes de Kazé et de Crunchyroll travailleront main dans la main lors de cette fusion. Quant à l’uniformisation des collections qui interrogeait les fans, le leader du streaming affirme que les collections en cours ne verront aucun changement sur le dos des volumesCrunchyroll avait déjà racheté Viz Media, qui comprenait ADN et Kazé, en 2019, démontrant déjà une volonté de fusions des acteurs français.

Reste à savoir comment cette fusion impactera les licences du catalogue de Kazé et quel sera le futur de Crunchyroll dans le monde de l’édition.

Source : Crunchyroll et Kazé

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Josephine Lemercier

Dans l'espoir de pouvoir parler du prochain volume de Nana dans Animeland un jour...

Facebook