Golden Kamui

6 sujets de 121 à 126 (sur un total de 126)

Posté dans : Manga & BD

  • Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #537625

    Personnellement j’ai beaucoup aimé les deux précédents volumes, mais il faut reconnaître que ce tome 27 a effectivement un truc en plus, et la présence dominante de Tsurumi ne doit pas y être pour rien !

    Spoiler

    La scène où il enfile le visage du père d’Ashirpa comme un masque et qu’il tente d’imiter ce dernier est d’un malsain absolu.

    [collapse]

    Et puis il sait tenir son auditoire en haleine, le salaud.

    L’histoire se recentre sur les sujets principaux et apporte des révélations captivantes. Et toujours, à la manière d’un Kozure Ôkami, ponctuées de passages s’attardant sur la culture et les coutumes des peuples dont il est question (ici les Ainous).

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #537659

    Ah oui, l’ignoble “masque” de Tsurumi, qui poigne à coup sûr Ashirpa ! Glip.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #539793

    Tome 28 :

    Cela sent le grand final, qui promet une féroce convergence de tous les concurrents ! La suite, la suite !

    On  est soulagé de voir Ashirpa échapper à l’implacable Tsurumi, et retrouver Sugimoto. Un long flashback (un rêve mémoriel de Sugimoto) nous éclaire sur ses très pauvres origines ; c’est intéressant sur l’institution militaire japonaise vers 1900 ; quel étrange complot autour du porte-drapeau puceau, règle non écrite comme il y en a tant en Extrême-Orient !! Comme souvent, Noda joue de la nudité masculine crue et de la biroute, pour l’humour !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #541860

    Golden Kamui, tome 29 :

    Le mystère posé par Wilk, le Sans-Visage, va s’éclaircir de façon brillamment complexe, et il était temps tout de même ! L’action, disons même la bataille entre les deux camps concurrents, domine ce tome, en un lieu des plus spectaculaires d’Hakodate, le Goryokaku, ce qui permet de relier le vieux samourai Hijikata et ses compagnons à l’aventure de Sugimoto, Ashirpa et leurs compagnons. En un sens il est curieux que les anciens du Shinsengumi, adversaires de l’Etat impérial Meiji, ne rejoignent pas et combattent au contraire le camp du lieutenant Tsurumi, lui aussi un rebelle au gouvernement (dont il a tué un officier supérieur), lui qui veut fonder un Etat militaire indépendant à Hokkaido, s’emparer de la Mandchourie et y exploiter les populations : cela ne devrait guère gêner les anciens fidèles du système féodal… Qui est l’allié de qui et pourquoi n’est pas le point fort de “Golden Kamui” (par exemple on remarque en couverture et entrevoit dans l’armée de Tsurumi le lieutenant Koito, qui fut un ami de Sugimoto et Ashirpa) mais cela ajoute à la densité formidable du récit, qui reste toujours aussi prenant ! Il est aussi un peu curieux dans un manga de 30 tomes d’un auteur masculin de ne rencontrer aucune jolie femme ni aucun dessin sexy de ce genre ; en revanche les zigounettes et mises à nu d’hommes surabondent (ici un direct plan arrière à poil de Shiraishi !). Noda est-il gay ou n’y voit-il que bouffonnerie rabelaisienne ? Bref, au pays des très nombreux mangas Yaoi ou BL, cela n’a guère d’importance, et même nos wokistes devraient être contentes : zéro érotisme à propos des femmes ! C’est surtout une oeuvre majeure, de haut niveau en son puissant réalisme et sa richesse historique inégalée !!

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #541865

    Golden Kamui tome 29

    Golden Kamui tome 29

    Comme tu dis, il était temps que l’intrigue générale avance et est riche en révélations sur le passé de Hijikata, l’intrigue mêle habilement flash backs et l’époque actuelle de nos héros !

    J’ai également été marqué par cette scène spectaculaire quand nos protagonistes ont aperçu des soldats ennemis, et, sans crier gare, Shiraishi abat immédiatement l’un d’entre eux, suivi de Sugimoto et des autres, ne laissant pas le temps à leurs ennemis de contre attaquer et de donner l’alarme ! Ils ont été très réactifs et n’ont pas molli !

     

    Et surtout, ENFIN 

    Spoiler

    Sugimoto, Ashirpa et leurs compagnons ont enfin atteint leur but : ils ont trouvé le trésor qu’ils cherchaient depuis si longtemps !

    [collapse]

    😀

    La bataille finale s’annonce quant à elle dantesque, l’infâme Tsurumi est bien déterminé à mettre la main sur le fabuleux magot et de réduire en miettes Hijikata et ses compagnons et que plus personne ne lui barre la route !

    Ah oui, maintenant que tu le dis, je n’ai pas le souvenir en effet que Satoru Noda ait particulièrement mis en valeur des femmes féminines très sexy alors qu’à contrario, beaucoup d’hommes se sont retrouvés dans le plus simple appareil et qui plus est, dans des poses plus que suggestives ! ^^

    Après comme tu dis, cela ne nous dérange pas outre mesure, loin s’en faut et cela donna lieu aussi à des moments cocasses !

    Golden Kamui touche en effet bientôt à sa fin, espérons que Satoru Noda aura concocté pour nous lecteurs et lectrices passionné(e)s un dénouement digne de ce nom des aventures trépidantes de Sugimoto l’immortel et de son amie Ashirpa ! 😀

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #541994

    Golden Kamui tome 29 Ah oui, maintenant que tu le dis, je n’ai pas le souvenir en effet que Satoru Noda ait particulièrement mis en valeur des femmes féminines très sexy alors qu’à contrario, beaucoup d’hommes se sont retrouvés dans le plus simple appareil et qui plus est, dans des poses plus que suggestives ! ^^ Après comme tu dis, cela ne nous dérange pas outre mesure, loin s’en faut et cela donna lieu aussi à des moments cocasses ! Golden Kamui touche en effet bientôt à sa fin, espérons que Satoru Noda aura concocté pour nous lecteurs et lectrices passionné(e)s un dénouement digne de ce nom des aventures trépidantes de Sugimoto l’immortel et de son amie Ashirpa ! 😀

     

    Oui, tout cela semble là surtout pour la rigolade, le “cocasse” comme tu dis très bien. En regardant en arrière, c’est seulement aux tomes 6 et 12 qu’on voit deux belles femmes. Au tome 6 c’est la très jolie veuve Ienaga en robe noire, tenancière d’un hôtel à pièges où elle tue et décortique chirurgicalement des client(e)s pour s’emparer de leurs attributs séduisants…. mais c’est un travesti en réalité ! Ce qui n’arrête nullement l’amour pour elle du colosse Ushiyama qui le/la sauve gravement blessée, et la soignera avec dévouement. On la perd de vue ensuite. Au tome 12, c’est la belle et jeune chamane Inkarmat, qui connaît une réciproque histoire d’amour avec Tanigaki… mais elle est très gravement blessée elle aussi , puis soignée, ce qui nous la fait perdre de vue ! Pas de bol pour les belles ! car Sofia est un King-Kong femelle… 🙂 ..

6 sujets de 121 à 126 (sur un total de 126)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 7
Lord-Yupa, dekamaster2, Matthieu Pinon, Xanatos, DD69, geoff34, Josephine Lemercier
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 168, Members: 48
Welcome to our newest member, 234
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min