#TBT : Gokusen

0

La prof yakuza de Gokusen a remporté le cœur de ses élèves mais aussi des Français au début du siècle : ils découvraient alors qu’outre l’animation, les mangas se déclinaient aussi en drama !

Suite au décès accidentel de ses parents quand elle avait 7 ans, Kumiko Yamaguchi a été éduquée par son grand-père, leader d’une branche yakuza. Héritière directe adoptée par l’ensemble du clan, Kumiko souhaite pourtant faire carrière… dans l’éducation ! Quand elle intègre enfin son premier établissement, la jeune prof de maths doit faire face à une classe de voyous arrogants. Mais ces racailles de bas étage ignorent à qui ils ont affaire…

Avec son héroïne enseignante dédiée corps et âme à ses élèves, quitte à utiliser des méthodes peu orthodoxes, Gokusen aurait pu n’être qu’un GTO au féminin. La mangaka Kozueko Morimoto s’en éloigne heureusement radicalement, à travers la personnalité de son héroïne, tour à tour prof impliquée, jeune célibataire fleur bleue ou yakuza terrifiante, mais toujours confiante en l’avenir. Publié chez Kazé, le manga en 15 tomes (2000-2007) a bénéficié d’une trop courte série animée en 13 épisodes chez Madhouse, diffusée il y a exactement quinze ans au Japon !

Malgré sa qualité, l’adaptation animée (disponible en DVD chez IDP) a été en effet dépassée par le drama diffusé en 2002. Avec la présence du membre d’Arashi Jun Matsumoto et du jeune premier Shun Oguri en graines de délinquants matés par la sublime Yukie Nakama, la version live marque la première décennie du siècle : trois saisons (2002, 2005 et 2008), deux téléfilms spéciaux (2008, 2009) et un long métrage pour terminer en beauté en 2009 ! De quoi espérer un jubilé, le manga original n’ayant pas pris une ride, douze ans après sa fin.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon

Ecrire un commentaire