Une deuxième saison annoncée pour l’anime BOFURI

0

Le 12e et dernier épisode de BOFURI : Je suis pas venue ici pour souffrir alors j’ai tout mis en défense, adaptation en anime de la série des light novels Itai no wa Iya nano de Bôgyoryoku ni Kyokufuri Shitai to Omoimasu. de Yuumikan, a annoncé mercredi qu’une deuxième saison était d’ores et déjà programmée.

La série est sortie le 8 janvier à 22 h 00 sur AT-X et a été diffusée, plus tardivement dans la nuit, sur les chaînes ABC TV, Tokyo MX, et TV Aichi. Elle est disponible sur la plateforme japonaise de streaming d Anime Store et Amazon Prime Video ; et est diffusée depuis le 10 janvier sur la chaîne BS11. En France, c’est Wakanim qui propose ce sympathique isekai.

Ce light novel de Yuumikan est porté à l’écran par Shin Oonuma (Fate/kaleid liner Prisma Illya) et Mirai Minato (Masamune-kun’s Revenge) au Studio Silver LINKFumihiko Shimo (Anima Yell!, New Game!) est en charge de la composition, Kazuya Hirata (Fate/kaleid liner Prisma Illya, Sunohara-Sô no Kanrinin-san) signe le design des personnages et endosse le rôle de directeur d’animation.

Résumé Wakanim :
“Un nouveau gros joueur est apparu sur le fameux VRMMO NewWorld Online ! Aucune attaque ne peut l’atteindre, et grâce à son talent de poison létal, les monstres comme les autres joueurs se font tous démolir ! Qui se cache derrière ce personnage qui, de par son style de combat original, se fait surnommer « la forteresse vivante » ou encore « le boss final » ? Une jeune fille débutante ! Maple commence à peine le jeu, sur les conseils de son amie Sally. N’y connaissant pas grand-chose, elle a mis tous ses premiers points de compétence en VIT (défense). Dès qu’elle a rencontré des petits monstres de base, elle s’est fait ridiculiser… mais ça ne lui a pas fait le moindre mal ? Ils ont beau l’envoyer valser, elle ne reçoit aucun dégât ! En plus, elle a eu la chance de tomber sur une compétence de contre qui tue l’ennemi en un coup. Et grâce à l’aide de camarades aux mêmes préférences qu’elle, Maple ne va cesser de progresser. Que l’aventure à zéro dégât commence !”

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire