#TBT : Paul le pêcheur

0

Quand on aime la pêche, plus rien ne vous empêche de vivre comme Paul le Pêcheur… sauf le confinement. Qui ne nous privera pas de souffler les 40 bougies de cette série mythique !

Passionné par la pêche, Paul n’a qu’un objectif en tête : trouver le poisson légendaire qui lui ferait livrer un réel combat (un peu comme Saitama). Toujours vêtu de son chapeau de paille (un peu comme Luffy), il parcourt les rivières et les mers du Japon pour se frotter à de nouvelles espèces… ou affronter d’autres pêcheurs au cours de tournois épiques. Outre les deux garnements Lucie et Marcellin, notre héros est accompagné dans sa quête par deux autres champions du moulinet : son grand-père Anatole, et le mystérieux et charismatique Charlie, toujours dissimulé derrière ses lunettes noires (un peu comme Roberto).

De sa passion pour l’hameçon, Takao Yaguchi a développé un shônen manga mythique au Japon, Tsurikichi Sanpei. Lancé en 1973, le titre instruira pendant dix ans les lecteurs du Shônen Magazine sur les différentes techniques de pêche, les types de matériel, les espèces présentées et les conseils (quelle saison, quelle région…) pour mieux les attraper. Le manga en 65 tomes est devenu une institution au Japon avec 40 millions d’exemplaires vendus : à la fois nekketsu, shônen sportif et manuel pédagogique du parfait pêcheur à la ligne, il a inspiré de façon plus ou moins prononcée les générations suivantes d’auteurs. Les plus talentueux auront d’ailleurs retenu la véritable leçon de Takao Yaguchi : même si les personnages sont réunis par une passion commune, il faut avant tout privilégier les rapports humains entre eux.

La série TV adaptée du manga, qui débute le 7 avril 1980 au Japon, suit ce principe à la ligne : dans la plupart des 109 épisodes, la pêche n’est qu’un prétexte pour aborder des thématiques qui préoccupent les spectateurs (relations familiales tendues, complexe d’infériorité, isolement…). C’est seulement onze ans plus tard qu’elle arrivera en France, sur la chaîne La5 alors à l’agonie, sous le titre Paul le pêcheur. Souvenir flou dans la mémoire des quadras qui n’ont souvent retenu que son générique, Tsurikichi Sanpei reste, dans son pays d’origine, une licence d’actualité : après une suite en 12 tomes en 2001 et une adaptation en film live en 2009, Takao Yaguchi a relancé son manga en 2018 avec un jeune dessinateur, Katsumi Tatsuzawa. Comme son poisson, Paul le pêcheur est toujours frais !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook