Takashi Okazaki (Afro Samurai) signe quatre affiches pou Ghost of Tsushima

0

Takashi Okazaki, qui signe le titre Afro Samurai, a dessiné quatre affiches, façon manga, pour le prochain jeu de Sucker Punch Productions Ghost of Tsushima, attendu pour la PlayStation 4. Les illustrations mettent en scène Jin Sakai voyageant sur l’ile de Tsushima et combattant des Mongoles.

Le blog de PlayStation a livré un commentaire au sujet de ce partenariat :

Dans notre périple pour créer l’esthétique de ce jeu, nous avons parfois la chance de travailler avec ceux qui nous ont inspiré dès le début. Des artistes qui sont connectés à notre public et qui peuvent amener une atmosphère de samurais « fantasy », celle que nous cherchons absolument à transmettre. Lorsque nous avons décidé de créer une petite portion de notre monde façon manga, nous n’aurions pas pu avoir un meilleur partenaire que Takashi Okazaki.Nous adorons ce qu’il a fait avec Afro Samurai et pensons que son style correspond parfaitement à Ghost of Tsushima ; ce qui explique que nous vous annonçons aujourd’hui fièrement que l’artiste a créé quatre œuvres originales basées sur notre jeu. Chacune des illustrations met en scène un moment différent de l’histoire de Jin : le vent qui le guide, les flammes qui ravagent son foyer, le masque qu’il porte lorsqu’il devient le Ghost, et toute la haine qui l’entoure lorsqu’il fait face aux Mongoles.

L’artiste lui-même a laissé un commentaire :

J’aime créer des choses que je souhaite voir arriver ou qui me passionne. De la même manière, j’aime entendre que les gens sont passionnés par mon travail. Avant même que l’on m’offre l’opportunité de participer à ce projet, Ghost of Tsushima m’avait déjà séduit. J’aime les mangas de type gekika, et on retrouve un peu de cette ambiance dans le jeu. Je m’en suis donc inspiré un peu et me suis mis au défi de m’en servir pour mon propre travail qui, je l’espère, vous plaira !

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook