Mobile Suit Gundam Unicorn en Collector Blu-Ray chez @Anime

0

Le label All The Anime annonce la sortie des 7 OAV Mobile Suit Gundam Unicorn (proposés en salle en ce moment), en Blu-ray collector le 30 septembre prochain. Les précommandes sont déjà ouvertes et l’objet est affiché au prix de 59.99 euros. Aucun bonus/livret ne semble présent pour l’instant.

 

Attention toutefois, il est conseillé d’avoir vu plusieurs segments Gundam au préalable, à commencer par Zeta, ZZ et le film Char Contre Attaque.

Régulièrement cité tels d’excellents moments de la saga, ces 7 OAV produits en 2010 sont adaptés des romans signés Futui Harutoshi, avec l’excellent Kazuhiro Furuhashi (Le Chevalier d’Eon, Dororo) à la réalisation, un scénariste qu’il connait bien Yasuyuki Muto, et Hiroyuki Sawano aux compositions musicales. Kazuya Murata mais aussi Shuko Murase sont sur le projet pour mener certains épisodes.

On rappelle que la série -et non les OVA– Gundam UC (2016) est disponible légalement sur Crunchyroll. Si elle offre globalement une moins bonne qualité technique, et propose quelques scènes supplémentaires, la série est parfois préférée aux OAV. C’est question de choix, à voir selon chacun.

Résumé :
“Siècle Universel, année 0096.
Trois ans après le dernier conflit entre Neo Zeon et les forces de la Fédération Terrienne, la fragile paix régnant sur la sphère terrestre est à nouveau sur le point d’imploser. Cardeas Vist, dirigeant de la puissante Fondation Vist, a décidé de remettre la Boîte de Laplace, supposée renfermer le secret de la prospérité de sa Fondation, à l’ennemi, Neo Zeon.
Banagher Links, un étudiant de la colonie spatiale Industrial 7, sauve in-extremis une mystérieuse jeune fille du nom d’Audrey Burn. Celle-ci cherche à empêcher une nouvelle guerre, mais il semblerait qu’elle ne soit arrivée trop tard… La colonie de Banagher est dévastée par l’escadron mené par l’armure de combat Kshatriya. Banagher est contraint de se défendre en prenant”

Source : All The Anime

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook