Les chefs d’œuvre L’École emportée et Mermaid Forest réédités chez Glénat !

0

2021, toujours plus loin. Après les retours de Sidooh, l’arrivée de Gundam (série originale) et tant d’autres, voici que Glénat annonce les retours de deux grands titres, L’École emportée de Kazuo Umezz et Mermaid Forest de Rumiko Takahashi.

Les sorties sont prévues pour cet été. Concernant les formats, L’École emportée sera tel un Ranma 1/2 – 130×180 mm), tandis que Mermaid Forest fera 145×210 mm (format Perfect). Les prix ne sont pas encore communiqués.

Le premier, édité en petit format chez Glénat (6 tomes), est un titre phare de l’auteur, paru en 1972 chez Shogakukan. Il s’agira là d’une vraie réédition et non d’un simple changement de format pour ce classique de l’horreur (mais pas que).  Concernant Mermaid Forest, ou Ningyo no Mori en version originale, ce titre fantastique mainte fois présenté dans nos colonnes est arrivé en 1984 au Japon (3 tomes). Il fut adapté sur petit écran en 1991, en OAV, avec Kenji Kawai aux compositions musicales.

Image

D’autres annonces Glénat sont attendues.

Résumé L’Ecole emportée :
L’école emportée“, son manga le plus célèbre, narre la disparition brutale d’une école primaire et de tous ses occupants, mystérieusement projetée dans un monde désertique, dépourvu de vie, où le sable dispute à un ciel aux brumes obscures les limites incertaines de l’horizon noir. Complètement dépassés par la situation, les adultes chargés de la protection des enfants vont se révéler incapables d’assurer leur rôle. Certains laisseront libre cours à leur folie naissante, d’autres préfèreront le suicide.
C’est dans ce monde que les enfants, désemparés, à court de repères tant familiaux que géographiques, se devront à eux seuls de s’accorder l’espoir d’une survie improbable.”

Résumé Mermaid Forest :
“Parce qu’il a mangé la chair d’une sirène, Yuta est devenu immortel. Depuis des siècles il traverse le Japon à la recherche d’une de ces femmes-poissons qui pourra enfin lui permettre de vieillir. Mais ces créatures envoûtantes sont aussi belles que dangereuses et c’est dans le sang et les sacrifices qu’il va les retrouver…”

Source : Glénat

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Cami-Sama
Facebook