WTFriday : City Hunter au féminin

0

C’est dans la ville de naissance d’Osamu Tezuka, Takarazuka, qu’est apparue la revue théâtrale du même nom. À l’opposé du nô et du kabuki, exclusivement réservés aux comédiens masculins, le takarazuka (qui évoque le strass et les paillettes de Broadway) ne met en scène que des femmes. Ce genre théâtral, qui avait déjà adapté plusieurs mangas (dont La Rose de Versailles, devenu un classique), se frotte cette fois-ci à un socle de la série pour garçons, le testostéroné City Hunter ! Une première affiche de la comédie musicale vient d’être dévoilée, en attendant la première représentation le 7 août !

 

Source : Takarazuka Revue Official Website

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook