Personnalité de la semaine : Jun Mochizuki

0

Depuis son adaptation animée, Les Mémoires de Vanitas triomphe dans les librairies à travers le monde. Suite à l’annonce de la date de la saison 2, AnimeLand revient sur le parcours de son autrice.

Pour Jun Mochizuki, le manga est avant tout une histoire de famille ! Sa grande sœur montre un talent certain pour le dessin, tout comme son grand frère. La petite fille née un 22 décembre (pensez à lui souhaiter son anniversaire sur son compte Twitter !) dessine donc très tôt, et s’abreuve aussi bien des revues shôjo que des mangas shônen que lisent ses aînés. Elle va jusqu’à supplier ses parents de l’inscrire à des cours de manga par correspondance pendant l’école primaire. Résultat ? Elle ne franchit même pas le niveau 1, qui consiste simplement à noircir des zones prédéfinies ! Elle continue néanmoins pendant toute sa scolarité de noircir ses carnets de dessin, une habitude qu’elle a conservé aujourd’hui puisqu’elle se promène toujours avec un calepin à portée de main.

La jeune femme n’est décidément pas du genre à se laisser abattre par l’adversité puisque, au sortir du lycée, elle échoue au concours d’entrée d’une prestigieuse école d’art. C’est donc en autodidacte qu’elle continue de dessiner des illustrations qu’elle envoie sans trop y croire à Square Enix. L’éditeur est conquis par son style et lui propose de dessiner en 2004 une première nouvelle dans son magazine GFantasy, intitulée Pandora Hearts. Suite à ce premier essai, Jun Mochizuki enchaîne l’année suivante avec une courte série, Crimson-Shell. C’est à partir de 2006, avec sa série Pandora Hearts (disponible chez Ki-oon) qui, en dehors du titre, n’a plus grand-chose à voir avec sa première œuvre professionnelle, que la mangaka remporte le succès auprès d’un lectorat mixte conquis par sa relecture d’Alice au pays des merveilles. Mâtiné d’éléments shôjo, son shônen manga s’étalera sur 24 tomes entre 2006 et 2015 et donnera naissance à une série d’animation produite chez Xebec de 25 épisodes diffusée en 2009, alors que l’intrigue est loin d’avoir pris toute sa dimension !

Pandora Hearts offre également l’opportunité à la jeune femme de venir en France durant le salon Japan Expo en 2010. Elle s’émerveille devant la beauté de la capitale, qui l’inspire pour son manga suivant, Les Mémoires de Vanitas (disponible chez Ki-oon). Dans un Paris du 19e siècle fantasmé aux accents cyberpunk, Jun Mochizuki déroule une intrigue peuplée de vampires n’hésitant pas à puiser dans les grands classiques de la littérature européenne. Publié depuis 2015 dans le Gangan Joker, le manga enchante toute sa fanbase déjà acquise avec Pandora Hearts, mais prend une nouvelle ampleur avec son adaptation animée lancée en juillet 2021, qui conquiert une nouvelle génération d’adolescent(e)s ! La saison 2, qui vient d’être annoncée pour le 14 janvier, devrait à n’en pas douter confirmer ce succès. En attendant, une fois que la situation sanitaire le permettra, que Jun Mochizuki revienne à nouveau en France saluer ses fans qui lui sont tout acquis !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook