Les Animés "occidentaux"

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 1,380)

Posté dans : Anime & Animation

  • Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #268778

    Je procède à ce remontage de topic pour vous annoncer que j'ai rédigé une fiche dédié à “Batman la Relève -le retour du Joker” pour le site de Planète Jeunesse! 😁

    http://www.planete-jeunesse.com/sources/series.php3?cle=1593

    D'après moi, c'est après “Mask of the Phantasm”, LE meilleur film d'animation de Batman! 😃

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #268779

    Il est enfin sorti et ma foi il est pas mal.
    Les mecs de chez Nolife ont fait une critique assez virulente à son égard, pourtant perso je le trouve bien meilleur que le deuxième opus, que j'avais trouvé largement plus poussif.
    On se retrouve avec une histoire en deux round, qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre, et le fil conducteur censé les lier est tout bonnement raté et n'a pas le moindre sens. J'en dis pas plus vous verrez bien.
    Mis à part ce point, le reste est plutôt plaisant à regarder. Vu le prix ( 15E ), ce serait bête de s'en passer.

    Kaiser-Panda
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kaiser Panda le #268780

    Albert Barillé est décédé. Encore un grand qui s'en va………

    Sellenee
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    sellenee le #268781

    Citation (Kaiser Panda @ 23/02/2009, 10:26)
    Albert Barillé est décédé. Encore un grand qui s'en va………


    Ho non 😢
    J'adorais “Il était une fois ….
    J'ai dû regarder toutes les séries sauf la dernière “Il était une fois… notre terre”

    Sinon, j'aime beaucoup Batman la relève.
    Une grande fan des batmans hélas que je me soit perdu dans les différentes adaptations ^^
    Et 10E, c'est très abordable quand on voit que One piece pour 13 épisodes aussi est vendu 40E 😡

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #268782

    C'est tellement la dèche en animés vraiment bons à la TV en ce moment que je regarde Skyland, une série pas géniale mais moins bébé que ce qu'on nous sert (j'aime point les trucs trash, genre Lénore). Les décors sont très bien travaillés, les méchas aussi, notamment les vaisseaux de la Sphère. C'est dommage qu'il manque un petit quelque chose de pas très définissable aux personnages principaux, et aux intrigues.

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #268783

    Quand on lui enlève les articles consacrés à l'économie ou à la politique, Le Figaro peut se révéler parfois une lecture intéressante :

    En dix ans, la France est devenue le numéro un européen et le numéro trois mondial du dessin animé.

    C'est devenu une habitude. À chaque période de vacances scolaires, un film d'animation français défie un blockbuster envoyé par Dreamworks ou DisneyPixar. Pour Pâques, La Véritable Histoire du Chat botté sera projeté sur 400 écrans face à Monstres contre aliens. L'ampleur de cette sortie est représentative du changement d'esprit des professionnels comme du public. Malgré la suprématie incontestable des Américains, les films animés français drainent de plus en plus de monde au cinéma. Avec plus de dix millions de spectateurs attendus dans les salles en France, 2009 s'annonce comme une année historique.

    Après la nomination aux Oscars du court-métrage Oktapodi réalisé par six diplômés de l'école des Gobelins, la France sort sept films à vocation internationale. Outre des pépites comme L'Illusionniste de Sylvain Chomet et Panique au village, les familles pourront voir Les Lascars et Totally Spies cet été. Pour les fêtes de fin d'année, le grand dessin animé sera français grâce à Luc Besson et son Arthur et la Vengeance de Malthazard.

    Avec un tel programme, la France confirme sa place de numéro un européen et numéro trois mondial des films d'animation derrière les États-Unis et le Japon. En dix ans, ces films sont passés d'un box-office annuel moyen de 100 000 à 2 millions de spectateurs voire à 10 millions grâce à Arthur et les Minimoys de Luc ­Besson, en 2006. À l'international, le phénomène est encore plus fort. En 2008, les étrangers ont plébiscité Igor (3,7 millions d'entrées) et adoré Chasseurs de dragons (1,2 million). «Nos dessins animés sont des produits d'exportations formidables : ils se vendent beaucoup mieux que les films de fiction», se félicite Antoine de Clermont-Tonnerre, président d'Unifrance, l'organisme de promotion du cinéma français à l'étranger.

    Pour Jacques-Rémy Girerd, créateur de Mia et le Migou et PDG des studios Folimage, «c'est une révolution. Avant Kirikou en 1998, il y avait un long-métrage animé français tous les dix ans. Et à l'exception du Roi et l'Oiseau (1980), c'étaient des catastrophes !» Sorti il y a dix ans face à Mulan de Disney, Kirikou et la Sorcière de Michel Ocelot crée un premier électrochoc. Cinq ans plus tard, Les ­Triplettes de Belleville de Sylvain Chomet et La Prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd confirment que le public suit.

    Des films variés et originaux

    «Les aides du CNC, les crédits d'impôts, la démocratisation des moyens de production avec l'arrivée de l'informatique et l'explosion des séries télévisées qui a permis à toute une génération de dessinateurs de se faire la main ont fait le reste», résume Marc Vandeweyer, directeur de Cartoon Movie, le rendez-vous annuel de l'animation européenne à Lyon. Ravis de la variété et de l'originalité des films présentés cette année, les investisseurs ont multiplié les offres. À commencer par Pathé, UGC, Gaumont, Studio Canal et Orange-Studio 37, qui ne considèrent plus du tout le film d'animation comme un genre mineur. « L'arrivée de ces grands groupes nous donne un coup de pouce décisif en marketing comme en finance », estime Didier Brunner, PDG des Armateurs (Kirikou, Brendan et le secret de Kells). Les budgets sont passés de 3 à 10 millions d'euros, ce qui a permis au passage de rapatrier toute la production dans l'Hexagone. Avec 65 millions, Arthur et les Minimoys est loin devant. Mais cela reste un tiers des 180 millions d'euros de Wall-E. Cet écart permet aux Américains de défaire et refaire leurs films jusqu'à ce qu'ils soient parfaits.

    En comparaison, les films français sortent à l'état de brouillons. En attendant d'avoir plus d'argent, les studios nationaux voudraient être aidés par la création d'un césar de l'animation. «Ce prix existe aux Oscars, aux Baftas de Londres et aux Goyas de Madrid, mais pas en France. C'est un comble, non ? » s'étonne Didier Brunner. Il y a trente-cinq ans, le Festival de Cannes avait montré l'exemple avec La Planète sauvage, de Laloux et Topor, prix spécial du jury en 1973. Cette année, le festival présentera également en ouverture Là-haut, la nouvelle création DisneyPixar.

    Trente projets d'ici à 2012

    Forts de leur succès, les studios français sont particulièrement créatifs. Les grands auteurs sont de retour avec Le Secret de Loulou, de ­Grégoire Solotareff, et Tante Hilda contre ­Attilem, de Jacques-Rémy Girerd. La France se lance aussi dans la 3D avec cinq blockbusters internationaux : Occho Kochoï, Cendrillon ,La Nuit des enfants rois, Rock the Boat et Around the World in 50 Years. Les adolescents sont gâtés. Outre Le Monde truqué, de Tardi , ils verront 11, sur la Première Guerre mondiale, mais aussi Les Histoires extraordinaires d'Edgar Poe, un film gothique avec la voix de Bela Lugosi. Luc Besson prépare Un monstre à Paris et Ruby Tuesday, tiré de douze chansons des Rolling Stones. Jamel Debbouze adaptePourquoi j'ai mangé mon père, de Roy Lewis. Les petits ne sont pas oubliés. Fabrice Luang-Vija réalise Le Vilain Petit Chartreux. Daniel Pennac écrit le scénario d'Ernest et Célestine. Et Gaumont ­prépare l'Apprenti Père Noël.

    Source

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #268784

    Mais ça fait déjà un bout de temps qu'on est 3e mondial et premier européen… AU moins 6 ans. Enfin bon c'est toujours bien de le redire. C'est vrai que Kirikou marque une rupture dans l'anim' française, on le dit souvent dans le milieu et Michel Ocelot peut s'en vanter ^^

    Les longs-métrages sont peut-être plus vus et reconnus, mais au niveau du court, là où 'animation est quand même la plus innovante, la plus adulte, la plus intéressante (point de vue perso bien sûr, mais que je peux étayer) il n'y a pas de grands changements. Peu de diffusions donc peu d'argent.

    Et le cinéma d'animation n'est pas un genre 😪
    Il y a des films d'anim' docu, comique, d'horreur… l'anim' c'est du cinéma c'est tout. Graaaaaaaah

    Pour le César spécial animation je suis partagée… Cela donnerais plus de visibilité à l'animation mais en même temps cela renforcerait cette idée de “genre”, de “ce n'est pas vraiment du cinéma”. On ne devrait pas faire de différence et des films d'animation devraient pouvoir être en compétition auprès de films de fictions. Utopie, quand on sait que le monde du cinéma ne marche que par relation et par le système de stars et que dans l'anim' justement il n'y en a pas. Les acteurs français ne supporteraient pas de se faire voler la statuette par un personnage imaginaire 🙄

    EDIT : le gros pb de SKYLAND c'est son doublage et l'animation bien trop statique au niveau des mains et des visages… Par contre les décors sont assez beaux.

    Kaiser-Panda
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kaiser Panda le #268785

    D'un autre coté, meme le Festival d'Annecy n'a pas autant de prix qu'aux Cesars, si ?

    Puis l'animation a peut etre moins de stars, mais de plus en plus de stars se pretent au jeu… (notamment en doublage, chose que je deplore).

    Sinon vient de me procurer les DVD des courts de Plympton & de Popetown. Hate de voir ca…

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #268786

    Hum les césars décernent 20 prix et Annecy 24 (court-métrages, long-métrages, séries etc…).

    Et je ne pense pas que focaliser le public sur la star qui double tel ou tel personnages soit vraiment bien, le doublage constituant tout de même une part bien mince du travail… C'est dommage que les réalisateurs, chefs animateurs, décorateurs et cie ne soit pas plus connu pour leur travail. C'est compliqué car l'animation est du cinéma, mais en même temps le processus de création est tellement différent et méconnu que les gens se raccroche au peu qu'ils connaissent.

    Bons achats! Tu nous diras ce que tu en penses?

    Kaiser-Panda
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kaiser Panda le #268787

    Oui mais ma question est plus du genre : les 24 prix d'Annecy ne sont pas de la meme nature que les Cesars si ? Je veux dire : la repartition se fait plus par genre (court, etc) que par metier (scenario, mise en scene, etc), non ?

    +1 pour les doubleurs stars : j'en avais deja parlé a une epoque, ca m'enervait considerablement, surtout quand le resultat etait bof (dernier exemple en date : Volt, avec Fred & Omar qui doublent les tous les pigeons du film : bof…)

    D'accord ex-Zeweb ! Ca sera avec plaisir ! <img src="style_emoticons//happy.gif” style=”vertical-align:middle” emoid=”^_^” border=”0″ alt=”happy.gif” /> Deja je viens de matter les 2 premiers (sur 10) de PopeTown : mon Dieu, un OVNI comme je les aime ! En gros le Pape est un gamin gaté pourri ("je hais les gamins, surtout quand ils sont orphelins !"), entouré d'un Pere Nicolas qui doit constamment veiller au grain, une bonne soeur idiote ("vous leur avez appris tout ca ? Ils en ont bien de la chance, ces orphelins paralytiques !"), 3 cardinaux ressemblant plus a des actionnaires qu'a des religieux ("nous ne sommes encore que les 2e du top 10 des plus grosses fortunes du monde !"), une bonne soeur journaliste qui fout des coups de pieds aux orphelins paralytiques parce qu'ils ne sont pas assez tristes a l'ecran ("Comme vous devez vous sentir faibles, vilains & suicidaires, non ?" "Ben non on est contents, on va rencontrer LE PAPE !"), bref : une serie qui risque de choquer une partie de la population bien pensante mais qui illustre tres bien ma devise : "on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui !".
    Coté technique on sent le budget pas extra (2D assez fluide mais 3D grossiere & de surcroit pas tres bien incrustée) mais on s'en fout tellement l'interet n'est pas la ! Bref vivement la suite !

    Gexian
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Gexian le #268788

    Rhaaaa que voilà une belle découverte pour toi mon cher KarPette !!!!!

    En effet c'est assez moche, mais c'est très très drôle (enfin sauf peut-être pour un fervent catholique). Regarde tout, c'est absolument bidonnant comme dessin animé (c'est franco-anglais si je ne m'abuse d'ailleurs).

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #268789

    C'est vrai que pour Annecy les prix sont plus traditionnels (grand prix, mentions spéciales, prix du public…) et qu'il y a effectivement plusieurs catégories pour couvrir tout le champ de l'animation : court-métrage, long-métrage, série TV, spéciaux TV, vidéoclips, films publicitaires et films de fin d'études. De toutes façons pour cette question de mettre ou nom un Oscar spécial Anim' il y a débat parmi les professionnels… Et malheureusement je pense que la façon de voir des gens du cinéma plus traditionnel n'est pas prêt de changer, nous avons le même langage cinématographique mais au point de vue de la production en elle-même les 2 univers sont bien trop éloignés. J'ai eu cette discussion encore cette semaine, je soutenais qu'il n'y avait aucune différence entre moi et mes camarades de Master qui faisait de la fiction, en tout cas pour toute la pré-prod (scénario, découpage, mise en scène etc..) et une personne également spécialiste de l'animation disait que l'on se trompait lourdement en essayant de faire croire ça car le temps de production n'est pas le même et qu'il fallait plus d'argent pour faire un film d'animation, que ce n'était pas le même fonctionnement, pas la même gestion du temps… Compliqué tout ça…

    Je retiens pour PopeTown ^^

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #268790

    Citation (Kaiser Panda @ 03/04/2009, 13:47)
    Deja je viens de matter les 2 premiers (sur 10) de PopeTown : mon Dieu, un OVNI comme je les aime ! une serie qui risque de choquer une partie de la population bien pensante mais qui illustre tres bien ma devise : “on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui !”.

    Hé, hé, KP, je confirme Gexian, pour avoir suivi de nombreux épisodes de Popetown, c'est une très grosse marrade ! le côté blasphématoire est (un peu) atténué par la présence comme perso principal du Père Nicolas, type “normal” dans un monde de frappadingues et de requins. J'adorais la soeur bombe sexuelle qui le manipule avec une aisance confondante. Le pape est trop drôle, il a dû être inspiré par l'époque de la Renaissance, où on nommait parfois cardinaux des gamins parce que neveux du pape régnant (c'est l'origine authentique du mot “népotisme”). Dommage que l'Eglise n'aie pas continué dans cette voie Borgia-Médicis, elle serait devenue vite cool… Je crois que ta devise est du génial Pierre Desproges, non ? et qu'il ajoutait : “par exemple, il vaut mieux rire de la Shoah avec un juif que de taper une belote avec Klaus Barbie”.
    Intéressant débat que tu poses, Cobayanim. L'animation, du cinéma point-barre ? ou un genre à part, un art quasi différent ? en tout cas Disney était pour l'idée de ne faire aucune différence, tu peux le balancer à tes contradicteurs.

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #268791

    Citation (Lord Yupa @ 03/04/2009, 21:52)
    Intéressant débat que tu poses, Cobayanim. L'animation, du cinéma point-barre ? ou un genre à part, un art quasi différent ? en tout cas Disney était pour l'idée de ne faire aucune différence, tu peux le balancer à tes contradicteurs.

    Je dirais même plus : Disney est l'inventeur du storyboard, par exemple… Le point de vue de Disney sur le sujet vaudrait peut-être la peine d'être entendu ( hu hu hu ), j'y reviendrai ce week end.
    Je propose d'ouvrir un sujet à part sur la question.

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #268792

    Je suis d'accord pour ouvrir un topic spécifique.

    En attendant voici un article de Cartoon Brew qui va contre l'idée de créer une récompense spéciale ANIMATION (source : zewebanim)

    ICI

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #268793

    Citation (cobayanim @ 03/04/2009, 23:09)
    Je suis d'accord pour ouvrir un topic spécifique.


    Bon, j'allais poster mais dans ce cas je vais attendre un peu, trop crevette pour l'ouvrir moi même ce sujet ^^° !

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #268794

    J'ai rédigé une nouvelle fiche sur un film d'animation pour le site de Planète Jeunesse, il s'agit de “Batman et Mister Freeze: Sub Zero!” 😁

    http://www.planete-jeunesse.com/sources/series.php3?cle=1602

    Selon moi, Mister Freeze est certainement l'ennemi de Batman le plus tragique et le plus humain de la série, ce personnage du comics a véritablement été sublimé dans l'adaptation animée de Paul Dini et Bruce Timm, ils l'ont rendu complexe, crédible et touchant.

    Boyd Kirkland a également accompli un très bon travail car, même si son long métrage ne vaut pas les chefs d'oeuvre que sont “Batman contre le Fantôme Masqué” et “Batman la Relève: Le Retour du Joker”, il est de tout de même de très bonne facture, techniquement soigné et très émouvant.

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #268795

    Je viens de voir LE SENS DE LA VIE POUR 9$99, et c'est vraiment très bien. Un film d'animation réellement pour adulte (et pas tout public comme peut l'être un pixar ou un miyazaki) qui, j'espère, fera changer le regard du grand public sur l'animation. La mise en scène et la narration sont très proches d'un film de prise de vue réelle, et d'ailleurs il aurait pu être tourné en prise de vue réelle. Je trouve que cela marque un vrai changement par rapport à ce qui se faisait en long métrage animé jusqu'à maintenant (qui étaient soit fantastiques et vraiment fait pour de l'animation dans le sens où on aurait pas pu le penser autrement, soit pour les enfants donc onirique…). Ici quand on regarde les images on pense d'abord cinéma, et pas animation. Je pense que le fait qu'il soit en volume joue beaucoup. En tout cas c'est ce que j'ai ressenti et cela est très agréable! J'attends avec impatience des réactions…

    Jhudson
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    jhudson le #268796

    Citation (bub @ 31/03/2009, 21:57)
    Quand on lui enlève les articles consacrés à l'économie ou à la politique, Le Figaro peut se révéler parfois une lecture intéressante :

    En dix ans, la France est devenue le numéro un européen et le numéro trois mondial du dessin animé.

    C'est devenu une habitude. À chaque période de vacances scolaires, un film d'animation français défie un blockbuster envoyé par Dreamworks ou DisneyPixar. Pour Pâques, La Véritable Histoire du Chat botté sera projeté sur 400 écrans face à Monstres contre aliens. L'ampleur de cette sortie est représentative du changement d'esprit des professionnels comme du public. Malgré la suprématie incontestable des Américains, les films animés français drainent de plus en plus de monde au cinéma. Avec plus de dix millions de spectateurs attendus dans les salles en France, 2009 s'annonce comme une année historique.

    Pour moi la plupart des Da soit disant francais,sont plutot de fabrication francaise vu que la Vo est anglaise,donc fait pour plaire avant tout a un public us,car c'est un gros marché, comme Chasseur de Dragon et les Minimoy .

    Donc dans la VF le mouvement des levres n'est meme pas synchro ,le public francophone doit s'en contenter!

    Alors qu'on veux nous faire croire que Chasseurs de dragons est francais,avec des acteurs connus qui font les voix,alors qu'ils font surtout un doublage!

    UN DA francais c'est en langue francais,et la ca deviens des plus restreins en animé!

    Et c'est évident qu'un film live francais ne va pas beaucoup se vendre aux Usa,pas fait pour!

    Donc on sous traite pour le marché us plus qu'autre chose,comme le fait LUC besson avec la plupart des films qu'il produit,ca fait rentrer des devises,mais en rien ca n'amene la culture francais a l'etranger,donc il n' y a pas de quoi pavoiser.

    Il y a pire Renaissance,la VO est parait il la Vf,mais le réalisateur a employé des acteurs de doublage,ca sens la VF bien pire que dans les films sus cité,la version anglaise a des acteurs de renom genre Daniel Graig,donc j'ai quand meme un gros doute sur ce point

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #268797

    Ce qui détermine la nationalité d'un DA (ou d'un film en général) est la nationalité du producteur principal (le pays qui donne la thune XD)

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 1,380)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 4
Lord-Yupa, dekamaster2, feanor-curufinwe, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 167, Members: 48
Welcome to our newest member, mangatoga
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min
Facebook