Le manga Les Mémoires de Vanitas interrompt sa sérialisation au Japon à cause du Covid-19

0

L’autrice Jun Mochizuki a annoncé sur son Twitter jeudi que son manga Les Mémoires de Vanitas (Vanitas no Carte) allait voir sa sérialisation interrompue à cause de la pandémie du Covid-19. L’artiste explique que la création de ses planches dépend des efforts combinés d’elle et de ses assistants – qui doivent se rendre une fois par mois à Tokyo.

Après consultation avec l’équipe de Square Enix, Mochizuki a décidé qu’il était dangereux pour elle et son équipe de se rendre à la capitale – décidant en conséquence de mettre la production du titre entre parenthèses. Mochizuki, qui signe aussi les titres Pandora Hearts et Crimson-Shell, a sorti Les Mémoires de Vanitas en décembre 2015 dans le Gangan Joken, édité par Square Enix. Le septième tome a été publié le 21 octobre.

En France, le titre est disponible aux éditions Ki-oon, qui le présentent ainsi :

Fin du XIXe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d’attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d’or de leur communauté est de ne pas s’en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles…C’est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu’il permet à son détenteur d’interférer avec ce qu’il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir…

À bord de l’énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d’Amélia. Alors qu’il l’aide à se remettre d’un malaise, tout s’emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C’est alors qu’entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme… Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l’accès de folie de la jeune femme. L’artefact ne serait donc pas qu’une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook