Nouvelle bande-annonce pour le film d’animation Umibe no Étranger (BL)

0

Le site officiel du film d’animation Umibe no Étrangeradapté du manga éponyme de Kanna Kii,  a mis en ligne vendredi une bande-annonce. On peut y apercevoir la toute première rencontre entre Mio et Shun, ainsi que leurs retrouvailles. Le film est attendu pour le 11 septembre.

Côté staff, on savait déjà que C’est Akiyo Ohashi (vidéo promotionnelle de 2013 pour le manga L’Ere des Cristaux, Sakura Capsule) qui allait mener le projet au Studio Hibari. Il revêt également les casquettes de scénariste et storyboarder. Kii, ancienne animatrice, supervise le film et signe le design des personnages. On découvre Mayumi Watanabe au poste de directrice en chef d’animation et Takashi Hashimoto à la réalisation des effets animés.

On peut également nommer :

C’est Shochiku qui distribue ce titre, qui d’ailleurs est le troisième du label Blue Lynx après Twittering Birds Never Fly et Given. Le manga marque les débuts de Kii en tant que mangaka, et il est sorti en 2013 dans le On Blue des éditions Shodensha. L’autrice a sorti une suite, dans le même magazine, en juillet 2014, intitulée Harukaze no Etranger.

En France, le manga original –L’étranger de la plage, est disponible aux éditions Boy’s Love, collection Hana. Voici le synopsis :

“Shun Hashimoto, gay, est écrivain en herbe, tandis que Mio Chibana est un lycéen mélancolique passant son temps à regarder la mer. Ils se sont rencontrés il y a de cela trois ans, sur la plage d’une petite île isolée d’Okinawa. Plus les jours passaient, plus les deux jeunes hommes se rapprochaient. Cependant, Mio ne tarde pas à devoir quitter l’île, et lorsqu’il y revient après trois longues année de réflexion, il se rend directement chez Shun pour lui avouer qu’il l’aime. Mais de son côté, le jeune écrivain a bien du mal à faire les premiers pas vers une relation amoureuse…”

Source : ANN

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook