WTFriday : 1 capsule = 20 balles

0

Un des loisirs préférés des Japonais est sur le point de vivre une petite révolution !

Glissez quelques piécettes dans la machine, tournez la molette au son inimitable (gasha gasha, qui donne son nom gashapon aussi bien au distributeur qu’aux produits qu’il contient), et vous obtenez une capsule contenant un petit goodies (porte-clef, badge, figurine…) généralement issu du manga ou de l’animation !

Bandai s’apprête à révolutionner le système mis en place depuis plusieurs décennies ! Chaque machine ne pouvait recevoir que des pièces de 100 yens, jusqu’à un maximum de cinq : le prix des gashapons ne pouvait donc varier qu’entre 100 yens (80 cents) et 500 yens (4 euros). Désormais, des distributeurs n’acceptant que des pièces de 500 yens vont apparaître, fixant ainsi le tarif d’un goodies entre 500 yens (4 euros) et… 2500 yens (20 euros) ! Bandai promet, pour la peine, des capsules plus grande (8 cm de diamètre contre 5 habituellement) et des produits de qualité supérieure comme les figurines de Demon Slayer de 7,4 cm de haut, premier produit annoncé. Mais, à ce tarif, les accros des gashapons risquent de ne plus chercher absolument à obtenir une collection complète !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook