Personnalité de la semaine : Megumi Ogata

0

L’opération chirurgicale que vient de subir Megumi Ogata a marqué une pause inédite dans la carrière de cette stakhanoviste du doublage, qui s’apprête à célébrer trente ans de carrière !

Les années 60 ont marqué un boom dans l’industrie musicale à travers le monde, auquel le Japon n’a pas échappé. Née dans une famille de musiciens le 6 juin 1965, Megumi Ogata décide en toute logique, dès son plus jeune âge, de faire carrière dans cette voie artistique. La jeune fille se retrouve ainsi très tôt à jouer dans des bars, où elle interprète des reprises des tubes du moment (qu’elle reproduit à l’oreille, sans notion de solfège) et ses propres compositions. Avec ces premiers cachets, elle peut financer sa formation pour accomplir son rêve, devenir actrice professionnelle de comédies musicales ! Hélas, à 24 ans, ses espoirs se brisent : une blessure à la hanche l’empêche de danser à un niveau professionnel. Parmi les membres de sa troupe, certains lui suggèrent alors de s’orienter vers le milieu du doublage, en pleine expansion à l’approche des années 80…

C’est grâce à cette passion que la jeune femme obtient son premier rôle, et pas n’importe lequel ! En auditionnant pour doubler Kuruma, le démon androgyne de Yu Yu Hakusho, Megumi Ogata s’inspire du tarakazuka, et de ses revues music-hall entièrement constituées de femmes, même pour les rôles masculins. Elle embraye l’an suivant sur un autre rôle tout en ambiguïté, celui de Sailor Uranus dans Sailor Moon, où elle traite le personnage de Sailor Neptune comme s’il s’agissait de son propre mari. Alors qu’elle a à peine trois ans d’expérience dans le métier, la comédienne a déjà marqué les spectateurs comme les professionnels de l’animation. Elle est ainsi prête à incarner un rôle principal… celui de Shinji Ikari dans Neon Genesis Evangelion. Le triomphe de la série achève de propulser Megumi Ogata comme seiyuu incontournable !

Elle prête ainsi sa voix au héros de Yu-gi-Oh !, au personnage de Yukito/Yue (Mathieu) dans Card Captor Sakura, au guerrier légendaire Sanada Yukimura dans Samurai Deeper Kyo, au bellâtre Masaya Aoyama dans Tokyo Mew Mew, à l’assassin Itona Horibe dans les derniers épisodes d’Assassination Classroom, ou encore au héros de Danganronpa. Figure incontournable du doublage au Japon, elle cumule également les petits rôles dans les grosses licences qui font tout pour avoir son nom au générique (Détective ConanBleach, GTO…). Très présente sur les réseaux sociaux, notamment Twitter depuis 2011, quelques mois après la catastrophe de Fukushima, Megumi Ogata a également conscience de la portée mondiale de son travail ! Elle instaure ainsi avec succès en 2017 un crowdfunding pour financer un album distribué internationalement auprès de ses fans, où elle interprète des anisongs marquantes de son répertoire (la musique, encore et toujours la musique !). Handicapée par une hernie discale qui l’a clouée quelques jours sur un fauteuil roulant, elle vient tout juste de s’en faire opérer ! C’est le moment ou jamais de lui souhaiter un bon rétablissement, de la féliciter pour sa prestation récente en Hanako dans Toilet Bound Hanako-kun, en attendant de fêter l’an prochain ses trente ans de carrière !

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Matthieu Pinon
Facebook