Ankama annonce deux spin-offs Radiant et des nouveautés !

0

Présent à Japan Expo avec de très beaux stands faisant honneur à ses dernières créations Space Punch et Ripper, l’éditeur Ankama n’a pas fini de faire grossir son catalogue. Ainsi on découvre deux spin-offs dédiés à sa licence phare Radiant mais aussi des nouveautés. Tout ceci était dévoilé dans le magazine (distribué gratuitement) Ankamanga.

Image

On commence avec Radiant ! La première actu’ concerne le spin-off Fabula Fantasia dédié à la vie du Patrem Inquisiteur. Un morceau important pour comprendre la génèse de l’univers de Radiant. Tony Valente signe le scénario et le dessin de ce titre attendu fin 2023.

La 2e annonce, plus surprenante, dévoile un spin-off qui sera illustré par le jeune français Naokuren Cyfandire Chronicles. Le titre propose une plongée dans Caislean Merlin, au lendemain de la guerre de Cyfandir. « On va vous montrer le quotidien de l’école en suivant Aquil, un aspirants chevaliers-sorciers dont la vie a été profondément chamboulée depuis la guerre.» prévient Tony Valente, toujours en charge de l’écriture. Sortie prévue fin 2023 début 2024.

La grosse surprise, c’est l’arrivée d’Urbance. Ce projet anime (maudit) coproduit par Yapiko avait fait sensation par ses thématiques (le sexe tue) mais aussi son ambiance graphique. C’est l’auteur Joel Dos Reis Viegas qui signe directement ce portage papier et c’est clairement super beau !

Enfin, on découvre deux autres créations, Sleepy Boy de Marika Herzog (voir son compte Twitter), un shonen dans lequel les personnages sont confrontés à des cauchemars qui prennent vie, et Darwin de Valero Keto, une aventure fantastique dans lequel un frère et une sœur tentent de retrouver une pierre magique tombée entre de mauvaises mains.

.                                   

Source : Ankama

(merci à manga-news pour les photos)

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook