Animation Française

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 326)

Posté dans : Anime & Animation

  • Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #276561

    Kaiser Panda avait créé un topic sur l'animation française dans l'ancien forum, je reprends son idée pour cette version.
    Ulysse 31, Les mystérieuses cités d'or, les Mondes engloutis, Oban Star Racer, Wakfu, Mikido, Code Lyoko, inspecteur Gadget, Chasseurs de Dragons, Skyland…
    L'histoire de l'animation française regorge de séries cultes ou passables, ça méritait bien un topic dédié, non ?

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Sigmundsiffredi
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    sigmundsiffredi le #276562

    feanor,

    toutes ces séries sont géniales,

    moi ce que je comprend pas c'est qu'avec la légitimité historique qu'a l'animation francaise qui a inspiré les plus grand animateurs japonais, ex paul grimault (le roi et l'oiseau), on puisse avoir des séries d'un point de vue conception d'univers absolument sublimes (les mondes engloutis, wakfu…) alors qu' on a des séries tv d'un point de vue technique (rendue d'animation, character design…) souvent faibles (avec quand même un essai relativement raté a la 3d avec skyland) a savoir qu'entre les mondes engloutis et code lyoko il y a pratiquement 20 ans de différences!!!!! sans que parfois j'ai pris conscience d'une véritable évolution technique, notamment au niveau de l'animation, entre ces séries.

    Wakfu est un bel exemple d'animation nerveuse, extrêmement efficace, est proche d'un dynamisme "japan'imesque", mais il a fallut attendre 2008!!!!pour moi Ulysse 31 est le père au niveau animation d'une série comme wakfu ( dans l'animation efficace et agressive au bon sens du terme) alors que les 2 séries sont pratiquement séparées de 30 ans!!!!!!!!!!!! pourquoi?

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #276563

    Wakfu

    “A coeur vaillant rien d'impossible” (Proverbe Iop)

    “Sois le feu et la terre, l'eau et la poussière, héros malgré toi
    Vois la légende s'écrire, l'histoire se construire, l'avenir est notre aventure!
    Fais vivre la lumière, parler les éclairs, la magie entre tes mains!
    Pars suivre ton chemin et regarde ton futur, l'aventure, ta lumière guider ton destin!”

    C'est ainsi que commence chaque épisode de Wakfu, la série du studio Ankama Animation. Le générique est magnifique, référence au jeu ps3 Little big Planet, avec son décor qui se construit au fur et à mesure, et la chanson donne le ton. L'animation en flash est somptueuse, et les couleurs chaudes flattent la rétine.
    Pour les quelques uns qui ne connaissent pas la série, l'histoire se déroule dans le monde du manga français (et du jeu) Dofus, mais mille ans après. Nous sommes dans un univers d'Héroic-Fantasy ultra référencé, mais pas parodique (il vit par lui-même). Nous suivons les aventures d'un jeune Eliatrope, Yugo, qui part à la recherche de ses origines, accompagné d'amis rencontrés en cours de route:
    -Tristepin Percedal, Iop au coeur hardi vouant sa vie au combat et à l'honneur guerrier, à moins qu'il ne découvre d'autres raisons de se battre, comme protéger une belle jouvencelle, princesse de préférence…
    -Evangelyne, belle Cra callipyge redoutable de précision, un arc à la main. Elle est le garde du corps perspicace d'Amalia.
    -Amalia, princesse Sadida capricieuse et égocentrique, mais bon, elle se débrouille bien en botanique…
    -Ruel Stroud, vieil Enutrof quinteux attiré par tout ce qui brille, aussi avide qu'un snouffle.

    Le gros point fort de la série réside aussi dans son casting de choix pour le doublage:
    Yugo est doublé par la voix féminine de Fanny Bloc, Evangelyne par la belle Geneviève Doang, Amalia et sa voix irritante quand elle part dans les aigus est parfaitement doublée par Adeline Chetal. Hormis Geneviève, les deux autres comédiennes de doublage me sont inconnues, mais elles risquent bientôt de faire parler d'elles.
    Tristepin est doublé par Thomas Guitard, qui est aussi le directeur de doublage de la série, sa voix est facilement reconnaissable pour les fans d'animation et sied parfaitement au Iop.
    Ruel Stroud est doublé par Patrick Bethune (Jack Bauer), ce qui m'a surpris car je ne l'avais absolument pas reconnu, et là encore le résultat est superbe.

    Mais ce qui m'a véritablement bluffé, c'est le choix des voix des personnages secondaires, on est dans le pur Fan-Service ici!
    Richard Darbois (Batman, la série animée des 90's, le Génie dans Aladdin de Disney…) campe Kabrok le temps d'un épisode, et sa voix caverneuse décuple le charisme du personnage, dommage qu'à sa seconde apparition, il soit doublé par un autre comédien…
    Claire Guyot (Buffy, Terry Hatcher…) joue Miranda, la douce conjointe, au cri dévastateur, de Kabrok et augmente de cent niveaux le charme du personnage, mais là encore, il est dommage que sa seconde apparition soit doublée par une autre comédienne…
    Marc Cassot (LA voix de vieux par excellence, Dumbledore entre autres…) double le vieux Chêne Mou (oui, fans de Dreamcast, l'allusion est évidente).
    Mathias Kozlowski, que tous les fans de Olive et Tom connaissent forcément puisqu'il fut la voix d'Olivier Atton, double le champion transcendé de BoufBowl des épisodes 10 à 12.
    Benoit Allemane (colonel Armstrong dans Fullmetal Alchemist,Morgan Freeman, entre autres…), LA deuxième voix caverneuse par excellence, double Grougaloragran, le Dragon maitre gardien du Wakfu.
    Il existe encore bien d'autres voix connues, toujours agréables à découvrir…

    La série, comme la BD dofus, regorge de références à la pop-culture. Par exemple, le snouffle du troisième épisode ressemble presque trait pour trait au niffleur que l'on trouve dans le quatrième tome de Harry Potter, on croise aussi une espèce de Goldorak dans l'épisode 7, un émule de Devilman dans l'épisode 6. De manière plus ou moins sibylline, on trouve aussi des références à Shenmu, Captain Tsubasa (le tournoi de BoufBowl donc), Super Mario Bros, Little Big Planet, le Seigneur des anneaux, Gurren Lagann, Zelda et des tas d'autres, pour peu qu'on allume ses quinquets et qu'on ouvre ses esgourdes.

    Le premier coffret DVD est sorti le 2 juin dernier, il est magnifique, mais il y a un petit défaut, mais alors tout petit, il n'y a pas les épisodes de mini-Wakfu… 😢

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #276564

    Citation (sigmundsiffredi @ 03/06/2010, 14:40)
    feanor,

    toutes ces séries sont géniales,

    moi ce que je comprend pas c'est qu'avec la légitimité historique qu'a l'animation francaise qui a inspiré les plus grand animateurs japonais, ex paul grimault (le roi et l'oiseau), on puisse avoir des séries d'un point de vue conception d'univers absolument sublimes (les mondes engloutis, wakfu…) alors qu' on a des séries tv d'un point de vue technique (rendue d'animation, character design…) souvent faibles (avec quand même un essai relativement raté a la 3d avec skyland) a savoir qu'entre les mondes engloutis et code lyoko il y a pratiquement 20 ans de différences!!!!! sans que parfois j'ai pris conscience d'une véritable évolution technique, notamment au niveau de l'animation, entre ces séries.

    Wakfu est un bel exemple d'animation nerveuse, extrêmement efficace, est proche d'un dynamisme “japan'imesque”, mais il a fallut attendre 2008!!!!pour moi Ulysse 31 est le père au niveau animation d'une série comme wakfu ( dans l'animation efficace et agressive au bon sens du terme) alors que les 2 séries sont pratiquement séparées de 30 ans!!!!!!!!!!!! pourquoi?

    Question de budget, sans doute…

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Sigmundsiffredi
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    sigmundsiffredi le #276565

    je pense pas que ce n'est qu'une question de budget…
    je pense qu'il y a aussi le désintérêt des producteurs et une certaine mentalité qui prévaut encore aujourd'hui en france qui a longtemps cantonné le dessin animée a l'enfance et a un art pour enfant (merci Walt Disney…), alors que toute l'histoire de l'animation japonaise montre l'inverse 😒 😒

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #276566

    Ce qui nous ramène inéxorablement à une question de budget…

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Sigmundsiffredi
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    sigmundsiffredi le #276567

    je voudrais également posé la meme question s'agissant des longs métrages d'animation français…

    comment cela se fait-il que nous ayons des festivals parmis les plus côtés de la planète (festival de cannes, festival d'annecy….)

    Un partimoine culturel et cinématographique parmi les plus important au monde

    Des groupes de communication de dimension planétaire

    Une réference dans l'animation de long métrage (Le roi et l'oiseau,1980, 87 min) de standing universelle et ayant inspirés les plus grands animateurs de ce monde…

    Et dans le même temps une industrie d'animation en moyen et long métrage absolument déserte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Alors que nos écoles de formation technique et artistique sont pillés par les maisons de production anglo-saxonne et indienne,

    je ne comprend vraiment pas 😡 😡

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #276568

    Désolé, Sigmundsiffredi, mais j'aimerais que tu ne lances pas un débat dans ce topic, surtout sur ce genre de sujet. Si tu veux t'exprimer ici, pourquoi ne pas nous parler d'une série d'animation française qui t'a marqué, et pourquoi t'a-t-elle marqué?
    Il y a d'autres topics pour débattre, ici tu deviens hors-sujet. D'ailleurs, pourquoi tiens-tu toujours à lancer des débats? ça devient lourd. Sans te froisser, tu pourrais plutôt discuter d'une série, d'un manga (ce qui t'a plu, déplu, etc.), mais non, à chaque fois tu poses des questions…
    Encore une fois, tu fais ce que tu veux, mais il y a un moment et un endroit pour ça, et ici tu deviens hors-sujet…

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Sigmundsiffredi
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    sigmundsiffredi le #276569

    sorry feanor

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #276570

    En même temps il existait déjà un topic qui reprenait l'ancien, avec un titre plus large car "L'Animation made in France" n'avait pas beaucoup de fréquentation sur la fin.
    Pour rester dans le cadre de l'anim française et ne pas faire dériver le topic de son thème, il est faux de dire que nous n'avons pas de longs métrages. Les sorties sont certes plus discrètes que les blockbusters US mais toujours là, d'ailleurs le nouveau Chomet ne va pas tarder (le 16 juin).
    Concernant la "fuite des artistes", des écoles françaises comme les Gobelins forment effectivement si bien leurs élèves que d'autres pays sont vivement intéressés par les profils qui en sortent. Il est évident qu'une expérience à l'étranger ne se refuse pas, les cachets et les perspectives sont surement attrayants, c'est une expérience professionnelle "royale" si j'ose dire.

    Je ne pense pas que les gens des Gobelins aient du mal à trouver du travail mais pour tous les autres, le système de l'emploi en France est tellement figé (difficulté à trouver, larbinage par la suite, producteurs véreux qui exploitent le talent des jeunes et se font de l'argent à leur dépends…) que tout donne envie de partir à l'étranger. Mais ce n'est pas valable que dans l'anim, dans beaucoup de métiers les jeunes Français qui en ont marre de galérer ici s'expatrient, et j'ai envie de dire qu'ils ont bien raison.

    Sigmundsiffredi
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    sigmundsiffredi le #276571

    je ne veux pas ici faire de ce topic du hors-sujet, et c'est dailleurs plus un cri d'amour que je lance aux productions francaises

    je regrette juste le manque d'ambition des productions francaises (certaines sont quand même assez originales il faut le reconnaitre), particulièrement en france, pays unique au monde dans l'inspiration créatrice, quand on sait quelle générations d'artistes mondiaux elle a inspiré dès les années 60 et surtout dans les années 70.

    Qui se souvient de LA PLANETE SAUVAGE, film de science fiction sorti en 1973 et qui fut une véritable claque inspiratrice, et un summum onirique de la SF a la française, qu'on n'a plus, mais jamais plus retrouver en france dans les productions française,

    sans vouloir faire un hors sujet, vraiment, la SF a la française est devenue une inconnue du grand public..et c'est juste dommage quand on sait le talent créatif en france,

    et pour répondre a feanor, j'adore wakfu ( le combat entre le dragon Grougaloragran et Nox, quel pied, mais quel pied!!!!!!!!!!!!!!!!)

    jarrête de faire du hors sujet…promis 😉

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #276572

    Citation (sigmundsiffredi @ 04/06/2010, 17:56)
    Qui se souvient de LA PLANETE SAUVAGE, film de science fiction sorti en 1973 et qui fut une véritable claque inspiratrice, et un summum onirique de la SF a la française, qu'on n'a plus, mais jamais plus retrouver en france dans les productions française,

    Oh mais beaucoup de gens s'en souviennent, c'est une oeuvre-culte, qui dégage une ambiance puissamment originale. Elle n'a jamais été “retrouvée”, en effet. Mais justement parce que si originale que ce n'était pas égalable, sauf plagiat de tout le style Topor + Laloux.
    C'était surtout à Topor qu'on devait ce style, et les principales idées, car le réalisateur René Laloux a fait ensuite “Gandahar” et c'est juste une bouse, enfin à mon avis (suis pas le seul).

    J'ai mis un topic des “Animés occidentaux” qui permet d'élargir un peu, comme le signalait Akiko.

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #276573

    Citation
    Et dans le même temps une industrie d'animation en moyen et long métrage absolument déserte!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Heu… Je te trouve dur là, depuis Kirikou et le nouvel essor du long-métrage français, il y a quand même eu Les triplettes de Belleville, Renaissance, La prophétie des grenouilles, Persepolis, Le Chien, le général et les oiseaux, L’Île de Black Mór, U, Brendan et le secret de Kells , Les lascars, Chasseurs de dragons… Et j'en passes! De plus, il y en a pleins en route actuellement, donc Le chat du rabin et surtout Une vie de chat. Il y en a pour tous les goûts!

    (Peut-être qu'un d'entre vous veut rebondir sur un de ces titres français?)

    Et pour les séries il y avait aussi L'île à Lili! Et puis CO2, le groupe qui n'a pas froid aux yeux ^^ http://www.youtube.com/watch?v=AByDrCGAykk (je ne les avais pas déjà posté?)

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #276574

    J'ajouterais L'Enfant au grelot (Folimage en général), Azur et Asmar ou Princes et princesses toujours d'Ocelot, Le Château des Singes et autres films de Laguionie, Les enfants de la pluie, Peur du noir qui vu au ciné sur grand écran m'avait bien décoiffée (j'en avais pas mal parlé dans l'ancien topic)… Sans compter des films comme le dernier Lucky Luke de Xilam et ce genre d'adaptations BD.

    Je pense me faire sous peu Brendan que je n'ai pas encore vu, je reviendrai surement en parler.

    Natth
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Natth le #276575

    Parmi l'animation française de qualité, je noterais aussi l'adaptation de la bande-dessinée Corto Maltese (2002). L'épisode “La Cour secrète des arcanes” a même été présenté au Festival international du film de Locarno en 2002. Je me souviens d'un article où le réalisateur expliquait qu'il s'était quelque peu accroché avec les producteurs sur la conception d'un dessin-animé. Pour les seconds, il fallait rendre les choses plus “enfantines” (ils voulaient rajouter un chien à Corto 😉), tandis que le premier tenait à une adaptation dans l'esprit de l'original. Il soutenait d'ailleurs que les enfants (pas les tout petits bien sûr, mais pas uniquement les adultes non plus) étaient tout à fait capables d'appréhender un divertissement de ce genre et qu'il n'était pas nécessaire d'infantiliser les choses pour qu'ils apprécient.

    Dans la mesure où j'ai lu l'article il y a un moment, je peux me tromper sur ceux qui ont dit quoi, mais je me rappelle très bien des arguments présentés.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #276576

    Désolé encore une fois Sigmundsiffredi, en me relisant, je me trouve un ton trop dur pour pas grand chose!
    Pour ma défense, j'étais fatigué, vendredi, et dans ce cas là je suis pas le même homme. 🙄

    Ensuite, concernant le topic de Lord Yupa (Animés occidentaux), je vous propose un compromis (chose due):
    Pourquoi ne pas évoquer dans le topic “animés occidentaux” les films d'animation français et dans mon topic “animation française” les séries d'animation françaises?
    Tout le monde y verrait mieux, n'est-il pas?

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #276577

    La fin de Wakfu…..Saison 1?

    Ce week-end, France 3 a diffusé les trois derniers épisodes de l'excellente série Wakfu, et France 4 a diffusé l'épisode spécial en 2D traditionnelle, revenant sur le passé de Nox. Et cet épisode a été réalisé par Eun Yong Choi, animatrice japonaise (Kemonozume, Kaiba).
    La fin de ce que je pense être , et l'espère, la première saison m'a laissé complètement ébaubi. J'avoue, j'ai été choqué, et dans le bon sens, par le dénouement de l'intrigue. J'ai retrouvé mes huit ans, lorsque je m'asseyais par terre, devant la télé, à la fin d'un épisode de Dragon Ball ou des Chevaliers du Zodiaque, à devoir me résigner à attendre le mercredi prochain pour savoir ce qui allait arriver.
    Je suis sûr et certain qu'il y aura une saison 2 de Wakfu. D'abord, la série a fait un carton d'audience tout au long de sa diffusion. Mais surtout, beaucoup de questions restent en suspens:

    – Qui est ce monstre apparu lors du combat entre Yugo et Nox? (Ogrest?)
    -Pourquoi le corps de Tristepin a-t-il disparu? Est-il vraiment mort?
    -Que va devenir Nox?
    -D'où vient l'Eliacube?

    Le studio Ankama Animation a installé une succursale au Japon, afin d'amener son expérience de l'animation Flash et d'acquérir en retour l'expérience du travail d'animation à la japonaise. Il en a résultée une nette amélioration à tous points de vue de la série, qui était déjà partie sur de très bonnes et très solides bases. Un autre aspect bénéfique de cet échange est cet épisode spécial en 2D traditionnelle réalisé par Eun Yong Choi, avec le chara-design de Yuasa Masahaki (Mind Game). L'émulation qui ressortira de tout cela risque fortement de lancer Ankama Animation en porte-étendard de la nouvelle animation française, et peut-être en nouveau standard de la série animée, aux yeux des dirigeants de chaines. C'est en tout cas ce qu'il faut espérer pour le futur, une évolution nécessaire du mode de pensée des grands pontes.

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #276578

    Vu ce soir en avant première, L'illusionniste de Sylvain Chomet.

    J'avais bien aimé Les Triplettes de Belleville mais il est vrai que le style de Chomet, notamment le graphisme très particulier et l'univers "à la Tati" ne m'accroche pas plus que ça. En voyant les première minutes de L'illusionniste (dont le scénario a précisément été écrit par Tati d'ailleurs), cette impression d'univers auquel je n'adhère pas m'a reprise, et le côté film muet m'a rebutée d'entrée. C'était finalement sans compter sur cette sensibilité qui se dégage de l'oeuvre, les chara-design certes particuliers mais aussi des décors très beaux, le tout est très bien mené et vous emporte rapidement. Je n'ai pas vu le temps passer, j'ai d'ailleurs trouvé le film beaucoup trop court (1h20).

    Concernant l'histoire, comme dans Les Triplettes ou dans d'autres films de ces dernières années (à tout hasard, les Choristes), on retrouve cette espèce de nostalgie du "bon vieux temps" (ici les années 50), avec la mort de certains artistes qui avaient quelque chose de magique, d'innocent et de "pur". Là encore, je ne suis pas fan de ce genre de propos mais le film est très bien fait, touchant, voire assez déprimant.
    En vrac je noterai la qualité des BGM, composées par Chomet lui-même, ainsi qu'un plan vers la fin assez surprenant car intégrant de la 3D, mais au final très réussi.

    En bref un très bon film, beau graphiquement comme par son histoire, très bien mené, bonne musique. On ne s'ennuie pas du tout, l'univers affiche un vrai parti pris que l'on peut apprécier sans forcément y adhérer. De par le propos et son esthétique très caractérisée qui ne me m'emballent pas vraiment, je ne pense pas en faire mon film de chevet, mais on ne peut qu'apprécier l'art et la qualité de l'ensemble.

    Gexian
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Gexian le #276579

    Oui, donc je viens de voire la vidéo de nolife de la conférence de Satoshi Kon en 2003 comparant la manière de faire un film d'animation au Japon et aux USA. Et je me posait la question de l'animation française, qui s'adresse plus aux gens du milieu à priori. Dans quel type de système est-on : dans un style plus américain, plus japonais, ou totalement rien à voire ?

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #276580

    En attendant Cobayanim ou d'autres gens plus expérimentés, j'ai envie de répondre avec la petite expérience que j'ai pu avoir sur U (long métrage dit "d'auteur" donc) que ce que j'ai vu s'approchait plus de la méthode japonaise décrite par Satoshi. Le storyboard, outil essentiel qui décrivait timing, dialogues, musiques à placer etc, avait été fait intégralement par le réalisateur Serge Ellissalde seul. C'était d'ailleurs un énorme bouquin tout de feuilles A3 très impressionnant, quand on sait qu'il avait lui même tout dessiné.

    Il était d'ailleurs très présent à toutes les étapes, checkait le montage animatic (sorte de montage des images du storyboard, qu'on remplace au fur et à mesure par les plans animés) quotidiennement, travaillait dans un petit bureau attenant aux salles de décorateurs et animateurs, bref il avait un oeil sur vraiment tout. Son savoir dans les différents domaines m'avait d'ailleurs vraiment impressionnée (encore !), car pour tout superviser ainsi il faut avoir de connaissances en tout et les épaules hyper larges, n'est vraiment pas réal qui veut.
    Satoshi Kon évoque des décors grands comme des tables, sur U c'était plutôt du A3 voire des bouts de papiers où se baladaient des éléments à rajouter. Le tout était ensuite scanné et retraité à l'ordi évidemment, comme les plans qu'il explique à la fin avec Photoshop.
    Par contre, niveau animation les personnages étaient séparés. Parfois deux étaient traités en même temps il me semble (des persos très secondaires en arrière plan), mais généralement chacun était traité par des animateurs différents.

    Enfin, pour la taille des studios, tous ceux que j'ai visités étaient à taille humaine, à part peut-être Attitude studio à St Denis qui ressemble à un grand hangar avec des dizaines d'ordis alignés (Moonscoop aussi était pas mal grand, mais pas autant…) En même temps, je suis trèèèèès loin d'avoir tout vu, et puis il ne faut pas oublier la sous-traitance, vu qu'une très grande partie de l'anim est faite dans d'obscurs studio chinois, indiens, pays de l'est, ou que sais-je encore.

    Edith : Mais n'oublions pas que je parle là de long métrage d'auteur. Pour les productions plus "industrielles", moins marquées par la patte d'un réal en particulier, il est fort possible que les méthodes de travail soient très différentes… Chaque studio a aussi ses spécificités, je suppose.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 326)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 10
veggie11, Cyril, feanor-curufinwe, bub, Josephine Lemercier, dekamaster2, Xanatos, Lord-Yupa, Renjihiro, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 168, Members: 48
Welcome to our newest member, Camyrose
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min