Billy Bat, Monster, et coetera Urasawa

9 sujets de 41 à 49 (sur un total de 49)

Posté dans : Manga & BD

  • Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #503696

    en fait, Urasawa n’a fait que reprendre un personnage d’Osomatsu-kun, Iyami, il finit ses phrases par “-Zansu !”, il y a aussi une sorte de running gag où le perso fait “Che !”

    https://cdn.myanimelist.net/images/characters/2/293180.jpg

    https://vignette.wikia.nocookie.net/osomatsu-kun/images/5/5f/Iyami-San.png/revision/latest?cb=20161113014249

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 3 mois par Geoff34 geoff34.
    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #503698

    Ah, d’accord geoff34, merci pour l’info !
    Maintenant que tu le montres, il me semble bien avoir aperçu ce perso classique des “séries à bouffon” dans des librairies au Japon. Que vient-il faire là-dedans, au Louvre, en France, pays qui ne sait rien de lui ??
    Mon livre en anglais “All about particles” qui donne 69 de celles-ci en japonais ne connaît pas -Zansu, ni Che…

    Veggie11
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #503699

    Che (Tchèèè…) apparaît souvent dans les anime, il est utilisé dans le même sens que Pffff… pour exprimer la lassitude ou l’agacement de manière comique.

    Moi non plus je ne comprends pas cet hommage, Osomatsu-Kun est une série comique et satirique, alors que Le Signe des Rêves se veut sérieux !

    Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #503700

    Que vient-il faire là-dedans, au Louvre, en France, pays qui ne sait rien de lui ??

    Peut-être parce que le perso est un francophile et se considère comme Français.

    Veggie11
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #503701

    Ah d’accord je comprends mieux sa présence ! Peut-être l’éditeur aurait dû mettre une note pour expliquer l’origine du personnage, vu qu’Osomatsu-Kun est inconnu en France (et en Occident tout court, à part des Beatles) ?

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #504414

    ll me rappelle certain personnage de vieux travelo mal rasé dans l’animé “Abenobashi”, qui passe aussi pour “francisé”. Et cela semble un cliché japonais sur la France assez courant là-bas.
    Rien compris à ce truc, désormais regroupé en coffret de 2 volumes à pratiquement 50 euros !!
    Naoki Urasawa a sa belle carrière loin derrière lui, en tout cas en ce qui me concerne.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #516817

    Nouveau manga de Naoki Urasawa diffusé chez nous : Asadora.
    Le mangaka reste extrêmement brillant dans le dessin, notamment celui des visages de gamines ou de vieillards. Justement, après les toutes premières pages évoquant un noir monstre destructeur de Tokyo (rappel de 20TH Century Boys ??), le récit se recentre sur 1959 et une petite fille kidnappée par un vieux miséreux à bout d’expédients, un ex-aviateur de la Seconde Guerre Mondiale. On tombe vite dans le larmoyant mélodrame social, encore renforcé par la franchise courageuse de la petite Asadora, et la destruction de sa maison familiale par un terrible typhon, ouin…
    Franchement, ce rapide feuilletage du tome 1 ne m’incite pas plus qu’avec ses titres récents à le soutenir de mes devises en euros. D’ailleurs il paraît qu’il reprend une très vieille série à succès “Asadora”, comme il avait fait (hélas !) avec Pluto au final grotesque. Un final qui rejoint son autre déplaisant dada : la dénonciation acharnée du “maléfique complot des Américains”. Dans Billy Bat dont je n’ai lu que le tome 1, le héros Kevin était tellement gentil et saint, persécuté par le complot habituel, que j’ai largué le délire paranoïaque ensuite. Il y avait déjà un peu de ça dans Monster, avec le pauvre et noble Dr. Tenma pourchassé par le flic borné tel Jean Valjean par Javert, mais ça restait individualisé, et il y avait cette palpitante chasse au jeune psychopathe massacreur qu’il se sentait coupable d’avoir sauvé : parfaitement logique, prenant, cohérent ! Je déplore d’autant plus l’évolution régressive soixante-huitarde du Naoki Urasawa actuel. A la Japan Expo de 2010 ou 2011, il nous avait même infligé les chansons contestataires 1964 de Bob Dylan ! Or Bob Dylan a beaucoup évolué, lui…

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #516846

    En vérifiant dans les débuts de ce topic, je rectifie : c’était en 2012 que Naoki Urasawa, présent à Japan Expo, s’était livré à un concert rétro “Bob Dylan”.
    Je m’en voudrais de paraître ne plus l’admirer :
    Les débuts de 20th Century Boys et le milieu de la saga me paraissent toujours un extraordinaire chef-d’oeuvre digne d’un grand roman ! Mais force est d’avouer que vers la fin le vieillissement de nos héros dissidents devient franchement inquiétant : vont-ils finir en chaises roulantes ? La secte d’Ami enfin balayée mondialement par Kenji le gratte-guitare et ses baba-cool a désarçonné tous les fans, faisant perdre toute la puissante dimension réaliste précédente, sans parler de l’ascension d’Ami !! Je n’ai même jamais consenti à lire les deux volumes rectificatifs qu’Urasawa a publiés devant la levée de boucliers de son lectorat, et j’ignore donc leur contenu. Ne parlons même pas du maléfique nounours-président des USA à la fin de Pluto, transparente dénonciation de Teddy (bear) Roosevelt, effectivement un bien peu sympathique dirigeant… des années 1900 !!
    Il suffirait à Naoki Urasawa de s’ouvrir un peu l’esprit sans ce parti-pris envahissant, au lieu d’attribuer très fragilement l’existence du Mal à un Complot Mondial (presque forcément américain), pour magnifier son génie du dessin et de la mise en scène et devenir le nouveau Osamu Tezuka. Du moins c’est mon avis.

    Veggie11
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #516847

    Personnellement, même si j’ai été assez bien scotchée sur ”20th Century Boys” jusqu’au tome 13 environ, je ne le considère pas comme un chef-d’oeuvre sur sa première partie. Il y a des idées, il y a un concept séduisant, ça se lit plutôt bien, mais Urasawa est trop caricatural dans ses personnages pour paraître crédible. Sans compter qu’il faut lire 21th Century Boys pour avoir le fin mot de l’histoire, balancé comme ça sans développement… Je me suis sentie arnaquée et c’est pour ça qu’après ”Billy Bat” (qui tombe dans le même schéma, mais au moins les différentes époques traversées et les personnages  sont moins dépeints caricaturalement), j’ai décidé de ne plus lire du Urasawa post-2000. J’ai bien aimé ”Pluto”, mais je le mets à part, vu que ce n’est pas son oeuvre à part entière. Urasawa est un bon dessinateur, il a réalisé de bons mangas dans les années 80-90, mais depuis les années 2000, il n’arrive plus à sortir de son schéma de ”1er chapitre prenant, après c’est une autre histoire”. Je trouve sa carrière et le bonhomme surestimés par la critique.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 1 mois par Veggie11 Veggie11.
9 sujets de 41 à 49 (sur un total de 49)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 7
geoff34, Cami-sama, DD69, Matthieu Pinon, feanor-curufinwe, Xanatos, veggie11
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 165, Members: 47
Welcome to our newest member, Mislery
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min