Fan des années 2020, fan jusqu'au mal aux reins !

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Posté dans : Anime & Animation

  • Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #533970

    On ne l’avait pas encore, celui-là !

    C’est pour dire que Xanatos et moi on a applaudi au long métrage Conan détective, La fiancée de Shibuya, de très bonne facture, ne le ratez pas, mais que le plus récent long métrage animé japonais sur nos écrans m’inquiète bien davantage.

    La Chance sourit à Madame Nikuko (Gyôkô no Nikoku-chan, 2021) , actuellement un peu partout en France, est en effet une réalisation de Watanabe Ayumu, auteur des Enfants de la Mer que ni l’ami Xanatos ni moi n’avons aimé. Quel pensum pondu par un gourou New-Age à joints dans les trous de nez, surtout pour le long final, où même le brillant Joe Hisaishi ne sait plus comment suivre en musique les images  psychédéliques ! Et métaphore de viol d’une gamine ! Et sermon sur les pauvres baleines qui bouffent chacune une tonne de krill et de plancton par jour ! Signalons que la disparition du plancton serait la fin de toute vie marine…

    Bref, espérons que ce film, comme il le semble, est très différent. Il est centré paraît-il sur Kikurin, la fille d’une plantureuse mère célibataire qui a toujours choisi des abrutis ou des irresponsables comme partenaire. La fille découvre ses règles, et ne veut pas ressembler à sa mère, mais il y a des mecs. Vu comme ça, ça m’inquiète…

    C’est peut-être excellent, je ne demande qu’à en être convaincu, hein !

    Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #533971

    Bonne idée d’ouvrir ce sujet.
    l’an dernier, j’avais parlé d’OddTaxi, qui était une des série les plus marquante de 2021, et il se trouve qu’un film était sorti au Japon en Avril, il est composé de scènes de la série + quelques scènes inédites

    Veggie11
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #533973

    C’est peut-être un peu tôt pour parler des années 2020, mais soit ! Pour le moment, je pense que la décennie retiendra essentiellement :

    a) En séries :
    <h2 class=”h2_anime_title”>Eizouken ni wa Te wo Dasu na!</h2>
    Une série sur un petit club d’animation qui veut réaliser son propre anime. Le Otaku no Video des années 2020 ? En tout cas c’est rempli de références à l’animation (dont Conan le fils du futur), drôle, plein de sentiments positifs et le chara-design se permet quelques originalités.

     
    <h2 class=”h2_anime_title”>Great Pretender</h2>
     

    Un mix entre Cowboy Bebop, Lupin III et Tiger & Bunny dans un univers anglo-saxon (pourquoi pas ?) qui fleure bon le polar, l’humour et le buddy movie. Bon en soit ce n’est pas particulièrement original, mais c’est rondement bien mené.

     
    <h2 class=”h2_anime_title”>Ousama Ranking</h2>
    J’ai envie de croire que les aventures de ce petit prince sourd-muet toujours (ou presque) souriant resteront dans les mémoires.

     
    <h2 class=”h2_anime_title”>Heike Monogatari (?)</h2>
    Une oeuvre ambitieuse dont on ne parle guère sur les réseaux, sans doute trop inaccessible pour le public occidental et pourtant son esthétique fait du bien dans un monde où un seul style anime prédomine.

     

    Restent quelques blockbuster très populaires actuellement : Jujutsu Kaisen, Spy x Family, Demon Slayer… survivront-ils aux années ? Wait and see…

     

    b) En films

    Je n’ai pas encore d’avis clair sur les films sortis entre 2020 et 2022, pour le moment il est possible que les films les plus intimistes comme ”Josée, le tigre et les poissons” ou ”On Gaku” acquièrent une certaine reconnaissance traversant les décennies, mais j’en doute. J’ai beaucoup d’espoir envers ”La Chance sourit à Madame Nikuko” et je ne sais toujours pas ce que vaut ”Cider no You ni Kotoba ga Wakiagaru”. Le dernier film de Mamoru Hosoda peut-être, mais aura-t-il la même renommée que ”Les Enfants loups” ? Finalement, ce début de décennie est relativement pauvre en longs-métrages intéressants, mais sans doute cet aspect évoluera-t-il une fois la crise sanitaire derrière nous.
    <h2 class=”h2_anime_title”></h2>
     

     

     

    Benjamin
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    benjamin le #533975

    Quel est cette œuvre ambitieuse donc on ne parle guère sur les réseaux veggie ? Car le titre n, apparaît pas sinon pour ranking of Kings tu l,as vu en VF ? Car elle est supérieure à la vo surtout avec la personne qui double boiji

    Benjamin
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    benjamin le #533976

    Sinon parmis les animes de 2020 akudama drive m,a marqué j,ai beaucoup aime cet anime donc l’histoire m,a beaucoup emu

    Benjamin
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    benjamin le #533977

    Sinon l, œuvre ambitieuse donc tu parles c ,est l, histoire des heike ? j ,ai adoré cette anime j,ai trouve la petite biwa adorable

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #534016

    Parmi les films marquants, on peut citer aussi Belle de Mamoru Hosoda, qui était d’ailleurs à l’avant-première où Xanatos et moi avons pu l’applaudir. C’est un beau grand film des plus actuels par son thème central (le monde virtuel en concurrence avec le monde réel). Et Conan le Détective : la fiancée de Shibuya, une bonne surprise pour moi, qui m’attendait à plus puéril. Je vais voir la chance sourit à Nikoku-chan et pourrai donc t’en reparler, chère Veggie, car moi aussi j’en attends beaucoup.

    Ah, et Le Tigre et les Poissons, c’était vraiment un excellent film, même si je n’ai pas très bien saisi les allégories animales…

    Je viens de découvrir une toute récente série animée japonaise sur Netflix : EDEN . C’est de la S.F., mais attention, rien à voir avec le manga de S.-F.  classique réédité en français “Eden”. Beaucoup à voir plutôt avec “Lonely World” ! En reparlerai, car je n’en suis qu’à l’épisode 2….

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #534062

    Hier j’ai donc vu La Chance sourit à Madame Nikuko, en compagnie d’une amie japonaise. On a bien aimé ! Film qui me réconcilie avec Ayumu Watanabe, n’en ayant vu auparavant (à ta différence, chère Veggie) que le déplorable Les Enfants de la Mer, si l’on excepte le talent visuel. Il est vrai que ce film-ci serait plutôt issu de la volonté du producteur Tama, un amuseur très célèbre au Japon qui tenait à illustrer un roman comico-tendre à succès. La salle était bien remplie, mais ne riait pas aux nombreux effets comiques, ce qui se comprend car ces derniers venaient de Nikuko-chan, tornade de bouffe, de grasse danse et de mauvais calembours dont les clients rustiques de son restaurant rigolent avec l’indulgence du petit populo japonais. De plus, bien que tout le monde la trouve plutôt rigolote, c’est sa fille Kikurin la narratrice du récit, et elle n’en peut plus de honte quand l’obèse en délire vient l’encourager à grands cris et sauts lors de la fête du sport de son lycée. La dialectique du gras et du maigre joue un grand rôle, ainsi que les scènes de mangeaille (j’ai fait remarquer à mon amie que dans les films animés occidentaux, les héros ne mangent pas, ou très rarement pour amener une attaque pendant leur pause, alors qu’ils oublient très rarement de manger dans les animés nippons ; elle m’a dit : “Mais c’est vrai !”). Cependant le film en tire un sens, et l’émotion ne se réduit pas au relatif désarroi de Kikurin, aboutissant à un beau final plein d’émotion ! De plus, des ellipses et effets inattendus ajoutent à l’originalité indéniable de La Chance sourit à Madame Nikuko. Ne ratez  pas ce film, il est à voir !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #534136

    Sorties en DVD en France :

    Vaillante , un produit Disney peu remarqué sur nos écrans je crois. Comme sans doute un peu tout le monde, j’ai cru à une redondante hagiographie des pompiers de N.-Y. lors de l’attentat de 2001. Or, ce n’est pas le cas : cela se passe en 1932, et traite d’une gamine voulant à tout prix devenir pompier comme son père alors qu’une femme ne pouvait l’être à l’époque.

    – Je peux entendre l’Océan, un film Ghibli en sortie DVD directe semble t-il ; c’est Toshio Suzuki le principal maître d’oeuvre, et non Hayao Miyazaki. A vrai dire le résumé de cette bluette sentimentale ne m’attire pas des masses…

    – Aya et la sorcière , autre film Ghibli, déjà vu au cinéma sans grand enthousiasme, signé Goro Miyazaki. Pas mal de références à l’oeuvre paternelle…. moins le génie.

    – Hopper mi-lapin mi-poulet, que je n’ai pas vu (mais je me promène très rarement sur les sites et plates-formes). A voir la jaquette ça paraît marrant et familial.

    Une espèce de réveil post-pandémique se dessine assez clairement, et en manga-papier aussi….

    Veggie11
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #534140

    Je peux entendre l’océan est un TELEFILM diffusé en 1993 et réalisé par Tomomi Mochizuki. Pas mauvais, mais très, très ! différent des Ghibli habituels, on se trouve en terrain plus classique. C’est plus nostalgique que romantique par contre.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #534142

    Pour avoir vu ce téléfilm en 2020, il est assez sympa (et avec une animation d’une fluidité remarquable pour un TV Spécial), mais il est en effet plus nostalgique qu’autre chose. Il est néanmoins agréable.

    Il faudrait que je le revois, je n’ai pas le souvenir d’en avoir écrit une critique.

    Mon cher Yupa, sache que tu peux le voir aussi sur Netflix, il est toujours disponible dans le catalogue de cette plateforme de streaming 😉 .

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #534160

    Pour avoir vu ce téléfilm en 2020, il est assez sympa (et avec une animation d’une fluidité remarquable pour un TV Spécial), mais il est en effet plus nostalgique qu’autre chose. Il est néanmoins agréable. Il faudrait que je le revois, je n’ai pas le souvenir d’en avoir écrit une critique. Mon cher Yupa, sache que tu peux le voir aussi sur Netflix, il est toujours disponible dans le catalogue de cette plateforme de streaming 😉 .

    Justement, j’ai vu sur la jaquette du DVD que Je peux entendre l’océan use de flashbacks, ce qui signe des aspects nostalgiques. Merci pour les infos, Veggie et Xanatos. Comme la seule plateforme que je visite est Netflix, je jetterai un coup d’oeil.

    Sur Netflix je suis sur Eden, comme je le disais, une très bonne série de Qubic Production. Dans un monde futur fort lointain verdoyant et fertile ne vivent plus que des robots cultivateurs de vergers de pommiers. Deux d’entre eux déterrent par hasard une sorte de capsule qui s’ouvre : un bébé féminin s’y trouve. Les deux robots sont instinctivement appelés “Papa” et Maman” par la petite. Elle grandit élevée par eux, en cachette car une sorte de dictateur-robot a décrété les humains (disparus depuis plusieurs siècles) cruels et nuisibles. A 15 ans, elle ne peut que s’interroger : qui est-elle ? Aventures et mystères…

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 4
Lord-Yupa, dekamaster2, feanor-curufinwe, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 167, Members: 48
Welcome to our newest member, mangatoga
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min
Facebook