Golden Kamui

12 sujets de 61 à 72 (sur un total de 72)

Posté dans : Manga & BD

  • Veggie11
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #504261

    En effet cher Yupa, je me suis complètement relancée dans Golden Kamui puisqu’à l’heure actuelle j’ai complété les 12 premiers tomes ! Il me tarde de commander en mars prochain les tomes 13 et 14 pour être définitivement à jour, en attendant la suite.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #504273

    J’espère bien que tu t’es relancée, chère Veggie !

    De mon côté, je viens seulement de lire le volume 13 car un peu débordé par les lectures diverses, cadeaux de Noël oblige…

    Ah là là, c’est toujours aussi gratifiant, avec une narrativité qui commence à jongler habilement avec les décalages temporels (là où elle était plus linéaire).
    Mais en tout cas continue ce superbe mélange d’action épique et de cru réalisme plein d’inattendus, entrecoupé de petits délires bouffons si proches de la vraie vie !
    On en arrive à ce qui promet de représenter l’apogée de l’épopée, le grand clash entre nos héros, bande hétéroclite d’indépendants ou de rebelles (une douzaine à présent !) tous regroupés, et le chef Inudo de la terrible forteresse-prison d’Abashiri d’où tout est parti et où tout revient, avec en troisième larron la 7e division du lieutenant comploteur Tsurumi. Cliffhanger ! Oui, on s’achemine vers le final, sans doute dantesque. Reste le Sans-Visage et toute l’énigme dont il est le centre, et le destin de nos deux héros les plus attachants, la petite Ashirpa, et Sugimoto l’Immortel à la symbolique casquette de soldat vissée sur le crâne
    même quand il se baigne nu…
    Justement, même si une (pudique) histoire d’amour existe entre la belle Inkarmat et le montagnard Tanigaki, il est amusant de voir à quel point l’auteur aime tourner autour du puissant corps velu et nu de ce dernier au cours du bain de minuit de tous ces messieurs (ou plus tard au salon de photo). Ce fameux bain et séquence à poil tient 3 épisodes entiers (!), occasion de belles musculatures et même de zigounettes, tantôt en clair-obscur, tantôt cachées de façon hilarante par des gros plans de champignons : “amanite tue-mouches”, puis “bolet élégant” précise le texte :-).
    Comparativement à ce goût immodéré pour l’anatomie masculine et la gayitude suggérée dans le manga, on n’y voit jamais de femmes dénudées : Inkarmat est toujours vêtue et la jolie Ienaga aussi sauf dans le volume où l’on voit que c’est un trans. Satoru Noda serait-il gay ? Bah, rien pour effaroucher les Japonais, au contraire de la BD et des DA français, pourtant supposés d’une totale “tolérance envers les différences” !!! Ah, nos belles contradictions… ça ferait tout un gros essai !

    Je me permet de me citer moi-même parce que mon post d’hier se retrouvait en bas de page précédente dès ce matin, or je tiens à faire de la pub à ce magnifique manga.
    Pour être juste, il existe en France quelques rares “romans graphiques” mentionnant les LGBT, et encore moins les valorisant au lieu de traiter ces amours de tragiques (ce qui va évidemment à l’encontre d’une normalisation). Il y a par exemple la fin heureuse de “Cadavre Exquis” de Pénélope Bagieu. Mais dans la vaste production grand public, à ma connaissance ne figure aucun exemple, à part “Freaks Squeele Rouge” de Maudoux (et ça finit tragiquement). Une sorte d’effroi d’influencer les plus jeunes vers la “déviance” crève les yeux dans mon pays, je ne milite pour rien, mais j’en suis surpris par rapport au sermon officiel de tolérance ; ainsi on insiste lourdement sur les obsessions hétérosexuelles du Petit Spirou, de Titeuf, des Totally Spies, voire des Schtroumpfs ! Ce qui m’amène à la fameuse blague du nom qu’on donne à la foufoune de la Schtroumpfette : la blue-touffe…
    Bon, je sors >>>

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #504658

    Golden Kamui tome 13

    Golden Kamui tome 13

    Encore un excellent volume ! 😀

    Le début du tome commence sur les chapeaux de roue avec Sugimoto et sa bande qui sont traqués par des tueurs impitoyables. La tension ainsi que le suspense étaient réellement palpables dans la forêt, n’importe quel des assassins pouvant surgir à n’importe quel moment. L’aplomb dont fit preuve Sugimoto pour résister à leurs assauts et contrer leurs attaques forcent l’admiration. Heureusement qu’il fut là pour veiller sur Ashirpa.

    On remarquera que ce coquin de Satoru Noda contourna intelligemment la censure en montrant les attributs masculins de notre héros… dans l’obscurité et la pénombre ! ^^

    Quant au dénouement, il est tout simplement incroyable de par son déroulement: le traquenard tendu par le rusé Tsurumi pour piéger nos héros fut ingénieux et diabolique:

    Spoiler

    Il a ordonné de faire arracher la peau d’un prisonnier afin qu’il ressemble à l’homme sans visage et celui ci servit d’alarme !!!

    [collapse]

     

    Encore un tome mené de main de maître dont il est impossible de prédire l’issue et le dénouement !

    Vivement la suite ! 😀

     

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #505759

    Le volume 14 ouvre une nouvelle dynamique et un nouvel arc en sus !
    La deuxième saison de l’anime se conclue d’ailleurs dans ce volume, donc je savais déjà ce qui allait arriver, mais ça reste tout de même extrêmement plaisant à lire, comme d’habitude avec Golden Kamui !
    En passant, je regrette que l’anime ait zappé beaucoup de passages du manga, notamment celui où Sugimoto et cie vont dans un village ainou pris en otage.
    Ce qui est fort avec cette série, c’est le nombre d’alliances / trahisons qu’elle arrive à contenir sans que ça ne paraisse jamais forcé. Parce qu’on sait parfaitement que ces alliances sont majoritairement motivées par l’appât du gain et forcément, l’ennemi d’hier devient l’allié d’aujourd’hui, et l’ennemi de demain.
    Et un bon tome de Golden Kamui a toujours des ours et des moments où Sugimoto se bat comme un mort de faim, se faisant trouer de partout (PARTOUT) mais survivant toujours malgré tout. Et c’est le cas ici. 😀
    Mais comment ça se fait qu’il ait toujours toutes ses dents au bout de quatorze tomes, ça reste le plus grand mystère pour moi…
    Humour, aventure et combats très violents, c’est un superbe mélange qui ne choque jamais, ce manga est un must.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #506839

    C’est une très bonne analyse, Feanor, en particulier sur le jeu des alliances / trahisons qui connaît dans ce tome un renversement très remarquable ! Tu me permettras de préférer de très loin la puissance des combats sanglants dans la prison d’Abashiri et leur effet de réel aux puérils culturistes qui volent comme des drones et envoient des boules de feu. Comment y mettre un peu de sérieux, sans même parler d’y croire évidemment ?
    La redistribution des cartes dans ce tome 14 nous lance vers une poursuite à Sakhaline, brillante idée, car la découverte de l’île vers 1906, encore aujourd’hui si peu connue, ne peut que séduire les lecteurs. J’ai lu le récit par Tchékov de son voyage en l’île au 19e siècle : ce n’était alors qu’un bagne sibérien de plus. Pour peupler la Sibérie, les dirigeants russes pendant 4 siècles y déportaient de force tout ce qui remuait un sourcil sous le poids de l’autocratie tsariste ou bolchevique, ça faisait une main-d’oeuvre gratuite et bien forcée de défricher et travailler pour survivre. Autant dire que Golden Kamui nous promet encore du haut en couleur !

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #506856

    C’est une très bonne analyse, Feanor, en particulier sur le jeu des alliances / trahisons qui connaît dans ce tome un renversement très remarquable ! Tu me permettras de préférer de très loin la puissance des combats sanglants dans la prison d’Abashiri et leur effet de réel aux puérils culturistes qui volent comme des drones et envoient des boules de feu. Comment y mettre un peu de sérieux, sans même parler d’y croire évidemment ?

    C’est pas compliqué, tant que tu t’attaches aux personnages et à l’univers, et qu’on évite de faire des conneries avec la cohérence de cet univers, tout passe. On pourrait dire la même chose de pléthore d’autres oeuvres ciné ou bédé. ^^
    Mais je te rejoints totalement sur la puissance réaliste des combats de Golden Kamui. L’impact est énorme, aussi parce qu’on ne sait jamais ce qui va arriver, ou si quelqu’un va y passer.
    Y a des avantages et des inconvénients à chaque style après tout.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #506871

    Niark niark, Feanor, les allusions que tu sais, c’était juste pour te forcer à répondre très vite, et ça a marché ! Après tout, moi j’adore “My Little Pony” et on pourrait me trouver, à mon âge, englué dans la puérilité.
    Un truc bizarre à la fin du tome 14, c’est que Sugimoto devrait avoir une belle balafre de plus à la joue gauche, qui a été transpercée par une baïonnette, or non, il n’en a pas, on devine seulement un pansement (ou une plaque comme Tsurumi) sous sa casquette. Sa demande de recevoir deux cents yens pour tout dédommagement à la fin de l’aventure peut paraître dérisoire, mais pas du tout : en 1906, le yen valait presque un franc-or de l’époque. Aujourd’hui 200 yens c’est 2 euros 30 environ… Mort de rire quand Sugimoto aborde les gens à trois reprises en leur demandant “Avez-vous vu cette petite fille ?” et se trompe de photos à chaque fois, exhibant celles du puissant et velu Tanigaki presque à poil dans des poses érotiques !!

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #506885

    (Rah, je vois une faute d’orthographe dans mon précédent post et aucun moyen d’éditer mon message… -_- )

    Ce pauvre Tanigaki, constamment réduit à l’état d’objet sexuel ! 😆
    C’est pas la première fois que Sugimoto s’en tire sans cicatrices après des combats violents, alors qu’il devrait avoir le visage en grillage maintenant. Elle est bien efficace la médecine par les plantes d’Ashirpa ! 😆
    Mais c’est bien dérisoire face au plaisir ressenti à chaque sortie de nouveau tome de cette série.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #507763

    Le volume 15 est dans nos bacs !!! Joie !

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #507766

    Combats à la russe (le Stenka) et chasse au Glouton (ou alors c’est le glouton qui chasse ?) dans ce volume !
    J’ai bien aimé, comme d’habitude, mais je dois dire que la conclusion du combat contre les russes est un peu over the top. Pour un titre qui a souvent privilégié le réalisme dans les combats entre gabarits différents (non sans une pointe de surréalisme de temps en temps, genre le combat du colosse judoka Ushiyama Tatsuma contre un ours),

    Spoiler

    ici on fait un peu passer des russes bien baraqués pour des faiblards face à leurs adversaires nippons. J’aurais préféré les voir bien galérer tout de même, ou en tout cas ne pas s’en sortir quasi sans blessures. Ils ont beau être des militaires endurcis, ils ne sont pas invincibles. :/
    Reste une scène intéressante au sein de ce combat, avec un Sugimoto en mode berserker qui ne fait plus la différence entre ses alliés et ses adversaires !

    [collapse]

    Et pis ça reste du très bon Golden Kamui, l’introduction du nouveau prisonnier tatoué dans le manga est assez hilarante (en particulier sa pseudo interview télévisée sur ce que représente le Stenka pour lui), et le perso me fait beaucoup penser à Alex Louis Armstrong dans Fullmetal Alchemist ! 😀
    Et la dernière partie s’intéresse au passé de l’ennemi principal de l’oeuvre, le lieutenant Tsurumi, un régal !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #508285

    J’avais apporté le volume 15 pour le lire pendant mes vacances japonaises, et c’est chose faite ! Cela reste un régal, comme tu dis Feanor ! Je ne suis pas tout à fait d’accord sur la conclusion du combat avec les Russes : pour moi elle quitte habilement le registre bourrin (qui qui va gagner ?) au profit de l’inattendu et du bouffon, grâce en partie à la crise de Sugimoto et au comportement maso du colosse tatoué. Quel talent narratif !
    Excellent aussi le flash-back sur le lieutenant Tsurumi et son habileté retorse envers Tsukishima : relation entre hommes un peu trouble de sa part, comme souvent chez Noda.
    Ici au Japon on en est au tome 18.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #509464

    Tome 16 de la série :
    Pour une fois, ce volume donne l’impression que Noda “tire à la ligne” : très peu d’avancée dans l’intrigue centrale, après la fin de l’arc sur l’Exécuteur (celui-ci toujours aussi excellent), on est dans le remplissage, on traîne… Inutile et longue digression, l’arc du cirque est cependant fidèle à l’Histoire : comme Noda le signale, dès l’ouverture du Japon aux Occidentaux en 1854, ceux-ci furent époustouflés par les performances acrobatiques des saltimbanques japonais, qui furent invités en Europe et en Amérique (où le cirque se cantonnait dans la ménagerie, la cavalcade et les clowns) avec un succès colossal. Aujourd’hui au Japon le cirque a périclité : ce sont les troupes d’acrobates chinois qui restituent le mieux le stupéfiant talent des acrobates de cirque d’Extrême-Orient.
    Je trouve bien peu crédible le passé de Kiroranke, et le fait que le lieutenant Tsurumi le connaisse, et puisse le dénoncer aux Russes !!
    En revanche on apprend des éléments ethnographiques très pointus et presque ignorés sur les trois groupes autochtones peuplant Sakhaline (faut voir la richesse de l’apparat critique indiqué à la fin de chaque volume !). Mais sur ce tome 16, que ce soit pour le groupe de Sugimoto ou pour celui de Kiroranke, on a une impression de sur-place narratif.

12 sujets de 61 à 72 (sur un total de 72)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 7
Xanatos, feanor-curufinwe, Arachnee, geoff34, Lord-Yupa, Cami-sama, Bruno
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 164, Members: 47
Welcome to our newest member, hundred
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min