Tezuka, le "Manga no Kamisama" II : Le retour

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 58)

Posté dans : Manga & BD

  • Ach-Sen-Lapin
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Ach Sen lapin le #283441

    Suite de ce topic placé dans le forum archives.

    Donc, chose promise, chose due, voici le sommaire du numéro 2 de Manga – 10 000 images sur Tezuka.

    Le « dieu du manga »
    De ses débuts au collège jusqu’à ses dernières séries inachevées, la carrière et la vie de Tezuka sont passées en revue sur 22 pages et inscrites dans l'évolution générale du manga depuis l'après-guerre.

    Le mystère de l’île au trésor
    Pour quelles raisons Tezuka a réécrit Shin takarajima en 1984 ? Quelles sont les différences avec la version originelle réalisée avec Shichima Sakai en 1947 et qui a lancé la carrière de mangaka de Tezuka ?

    Le « style Tezuka » : un modèle de narration visuelle
    Sur 40 pages, la narration dans l’œuvre de Tezuka est décryptée, ses influences sont dévoilées et son évolution analysée grâce à de nombreux exemples visuels. Enfin, l'héritage du mangaka sur de nombreux auteurs, contemporains ou postérieurs, est mis en valeur.

    Tezuka, revu et continué

    Ces dernières années, les hommages, les remakes et les reprises de séries de Tezuka se sont multipliés. De Pluto à Dororo « Bon » et Dämons en passant par les recueils d’un Black Jack revisité, les nombreuses adaptations de l'œuvre du maître par d'autres mangaka sont passées en revue.

    Ayako Tengé, Osamu Tezuka : destins croisés
    Pour beaucoup de lecteurs, Ayako est considéré comme un chef d'œuvre méconnu, même si certains Japonais reconnaissent ne pas s'appesantir sur ce titre à cause de son contenu sujet à polémique. À travers un parallèle argumenté et audacieux entre la vie du mangaka et le destin de sa petite héroïne, voici, plus de 35 ans après la fin de la série, une nouvelle piste de lecture originale.

    Tout Tezuka en français
    Rapide mais nécessaire panorama de tous les titres de Tezuka (il y en aura bientôt plus de 40), qui ont été ou qui seront édités en version française, éditeur par éditeur.

    Le coin des chroniques
    Véritable guide de lecture proposant 17 chroniques sur plus de 50 pages, découvrez un aperçu critique varié et représentatif des mangas de Tezuka édités en francophonie.

    Paroles d’éditeurs
    Quatre éditeurs francophones et un représentant de Tezuka Productions vous exposent par le biais d’entretiens leur perception des mangas de Tezuka ainsi que les raisons qui leur ont fait éditer celui qui est considéré comme le maître de la bande dessinée japonaise.

    Tezukamasutra : de l’art ou du cochon
    Auréolé d'un respect forgé à la force du poignet, Tezuka bénéficie d'une réputation quasi-inébranlable. Mais quoi qu'en diront les fans du « dieu du manga », Osamu rime aussi avec « mangas de cul ». Focus sur ses séries les plus olé-olé.

    Crédits, glossaire et bibliographie

    Rappels de la signification des principaux termes techniques utilisés dans le monde du manga ainsi qu'une bibliographie sélective (en français ou en anglais) des ouvrages et sites de référence concernant le maître.

    Mangas : Double suicide à Shinagawa et Bienvenue sous notre atmosphère…
    Deux nouvelles inédites d'Osamu Tezuka illustrant concrètement les différents articles.

    Des infos complémentaires (articles, extraits en PDF) seront disponibles à cette adresse très bientôt.

    Infos pratiques :

    Disponible en librairies spécialisées à partir du 30 janvier 2009, le numéro 2 de Manga 10 000 images se présentera sous la forme d'un livre de 256 pages en noir et blanc, au format 140×210 et au prix public TTC de 18 euros.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283442

    Oui, sûrement un très intéressant livre.
    Une excellente série de Tezuka que nous n'avons pas encore en français, ce serait "Prime-Rose" (Puraimu Rozu) qui tient en 7 volumes. Aussi "Alabaster", vraiment extraordinaire histoire.
    En français, je viens de lire le volume 2 de "Kaos", un peu inférieur peut-être au volume 1, mais démonstration éclatante tout de même de la puissance imaginative du maître. Conformément à la légère réserve que faisait Nico dans sa critique, ce sont juste quelques passages humoristiques qui cassent un peu l'ambiance.

    Ach-Sen-Lapin
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Ach Sen lapin le #283443

    Y a que 4 tomes à Prime Rose ^^; (quant à l'intérêt de sortir la série en France, euh… Je ne suis personnellement pas pressé… Je ne dis pas non à Alabaster, par contre.)

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283444

    Citation (Ach Sen lapin @ 16/12/2008, 12:25)
    Y a que 4 tomes à Prime Rose ^^; (quant à l'intérêt de sortir la série en France, euh… Je ne suis personnellement pas pressé… Je ne dis pas non à Alabaster, par contre.)

    Ah oui, je me suis trompé en comptant de loin mes petits volumes “bunko” en haut de mon étagère Tezuka !
    Tiens, tu n'aimes pas Prime Rose ? il est vrai que mon niveau de lecture du japonais ne me permet pas d'en saisir les défauts éventuels de contenu dialogué, mais pour le reste, ma foi, ça me plaît.
    Tezuka est inégal, forcément, il a tant produit, et à un tel rythme !
    Par exemple, “Microids” part très bien et contient de superbes passages, puis devient une sorte de n'importe quoi avant de retrouver un peu d'intérêt vers la fin. Etc.

    Ach-Sen-Lapin
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Ach Sen lapin le #283445

    Citation (Lord Yupa)
    Tiens, tu n'aimes pas Prime Rose ?


    Disons que ça ne m'a pas laissé un souvenir mémorable. ^^

    Citation
    Par exemple, “Microids” part très bien et contient de superbes passages, puis devient une sorte de n'importe quoi avant de retrouver un peu d'intérêt vers la fin. Etc.


    S'il n'y avait que Microïd S qui suivait ce nivellement… 😢
    Mais c'est un shônen gentillet, on va dire.

    Citation (Darthantos)
    mais je ne vois pas en quoi dire que Tezuka a mis du cul dans le manga a quelque chose de nouveau ou d’honteux.


    Pas quelque chose de nouveau, pour qui ? Parce que, finalement, c'est ça, la vraie question. En tant que lecteur, je n'ai personnellement jamais été préparé à trouver de l'érotisme chez Tezuka. C'est un sujet qui, jusqu'à maintenant, a toujours été éludé aussi bien par la critique que par les éditeurs ou les fans. Comme si, justement, c'était honteux ou tabou. Quand on te parle de Tezuka, on te parle de ses œuvres de jeunesse, des animés parvenus jusqu'à nous, du story manga, de son humanisme, de son sens critique de la société, de ses messages, etc. Mais jamais de l'érotisme présent dans ses séries. A ce niveau-là, j'ai deux problèmes : si ce n'est pas honteux, pourquoi n'aurait-on pas le droit de l'aborder ? Et d'autre part, tous les titres de Tezuka arrivés en France ont été vendus par les éditeurs de la même façon, qu'ils s'adressent aux enfants ou aux adultes. Et je crois qu'il y a eu de sérieux malentendus à propos des mangas de Tezuka.

    Citation
    Dans toutes ses œuvres adultes, Tezuka est souvent amener à représenter explicitement ou implicitement la sexualité, cela n’a rien de nouveau ou de surprenant.


    Dans toutes ses œuvres pour adultes ? T'es sûr ? Mais quelles sont-elles, justement ? Et pourquoi Tezuka est-il “amené” à représenter la sexualité ?
    Ce ne sont pas des questions que je te pose, là, les réponses sont dans la revue 😁
    Et je ne suis pas d'accord avec la fin de ta phrase, parce que tant qu'il n'a pas lu les œuvres concernées, c'est quelque chose que le (non)lecteur ignore.
    Note également qu'il existe en France des personnes pour te certifier qu'il n'y a pas d'érotisme ou d'œuvres érotiques chez Tezuka 😉

    Citation
    Je ne pense pas que Tezuka soit un simple pornographe ou un banal obsédé.


    Qui te dit que l'auteur de ce dossier (moi, en l'occurrence ^^) le pense ? 😉

    Citation
    Certes, il signa en 1970 le premier long métrage animé japonais érotique avec Cleopatra.


    Euh… Non. Cleopatra date bien de 1970, mais c'est le deuxième qu'il a fait. (Oui, monsieur est un récidiviste 😁 )

    Citation
    la représentation de la sexualité n’a rien de gratuit et ne relève pas de la facilité


    Mouhahahaha !
    Pardon. Ne vois surtout pas de mépris dans cet éclat de rire spontané mais ce n'est pas forcément l'impression que j'ai eu en voyant Cleopatra ^^;;;

    Mais oui, vivement fin janvier que nous puissions en débattre plus en détail. 😁

    Et pour info, le pdf avec des extraits de la revue (10% quand même), est disponible ici :
    http://www.editions-h.fr/Revue/Manga10ki-2-extraits.pdf

    Ach-Sen-Lapin
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Ach Sen lapin le #283446

    Pas la peine de t'excuser de me contredire, nous sommes là pour débattre entre gens civilisés.

    Toutefois, j'aurais dû préciser dans mon message précédent “dans les ouvrages que j'avais lu”. Tant pis.

    Citation (darthantos)
    Navré, mais cela n'est pas vrai.
    Groensteen, dans l’Univers des mangas, n’éludait pas ce problème.


    Possible. Le problème, c'est que son livre est paru à une époque où le background du manga ne m'intéressait pas, pas plus que les récits de Tezuka. Aujourd'hui, cet ouvrage n'est plus disponible depuis au moins 10 ans et je doute que beaucoup de lecteurs actuels de Tezuka (qui s'y sont mis il y a quelques années avec la vague Asuka / Akata) l'aient lu.

    Maintenant, que ce point de repère existe, quelque part, ça me fait plaisir. Parce que ça te permettra d'avoir deux avis différents afin d'affiner le tiens. 😁
    (je trouve ça sain et au moins, on ne pourra pas me taxer d'avoir copié ^^)

    Du coup, ça m'intrigue, va falloir que je me décide vraiment à mettre la main sur ce livre !

    Citation
    Le lecteur occidental n’éprouvera aucune vraie difficulté à pénétrer dans l’univers de Tezuka.


    L'histoire (et les chiffres de ventes) nous ont montré que ce n'était pas si vrai que ça…

    Citation
    mais un lecteur français averti sait


    Il faut donc être un “lecteur averti” pour lire du Tezuka ?

    Citation
    en quoi « découvrir » en 2009 qu’il y a du cul chez Tezuka est quelque chose de nouveau ou de choquant ?


    Qui a dit que c'était choquant ? C'est toi qui focalise sur ce dossier et qui semble gêné à l'idée qu'une revue puisse aborder cette thématique (sans compter que tu sous-entends un peu, dans tes messages, que tu n'as rien de spécial à apprendre à ce sujet). 😉

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283447

    Citation (darthantos @ 20/12/2008, 20:36)
    Tezuka balaye le mythe de l’unité ethnique et culturelle du Japon. Il rejoint l’avis de nombreux historiens sur cette question.
    Cependant, le nationalisme aveugle est une valeur refuge du Japon, il revient en force actuellement. L'hymne national est chanté devant le drapeau, avant les cours dans les écoles et les enseignants qui refusent de se plier à ce cérémonial qui n'a pourtant rien d'obligatoire sont inquiétés.
    Les manuels scolaires japonais récents nient en grande partie les crimes de guerre de l'armée impériale lors de la seconde Guerre Mondiale. On a vu des premiers ministres aller fleurir le sanctuaire où sont conservés les cendres des criminels de guerres, condamnés à mort, lors du Procès de Tokyo.
    Alors je m’interroge. Pourquoi cette remise en cause du mythe national dans l'œuvre de Tezuka? Je la trouve particulièrement gonflée et courageuse. Qu’est ce qui pousse Tezuka a agir ainsi ? Est-ce lié à un épisode douloureux de sa vie ? Est-ce dû à des recherches personnelles ? J’aimerais le savoir.

    Enfin bon, vivement la fin janvier !

    Je vais revenir au sujet (Tezuka), mais je trouve que tu y vas un peu fort, Darthantos, en accusant “le Japon” (généralisation hâtive…). Il y a des faits, oui, mais il ne faut pas oublier certains points. Chanter l'hymne national devant le drapeau dans les écoles est pratiqué comme une chose normale dans un très grand nombre de pays ; les Français ne le font pas, je ne sais pas du tout personnellement s'ils ont raison ou non. Accuser les manuels scolaires de nier les crimes de guerre de 37-45 est un point qui demande à être prouvé, précisé et éclairci. S'il s'agit de nier les chiffres hyperboliques que les Chinois empilent sur les massacres de Nankin, on n'est pas dans le faux, j'en ai parlé ailleurs ; les présentations coréennes de la guerre sont également aussi subjectives que possibles et ne sont que pur nationalisme. Ce qui incite dangereusement les Japonais à nier tout en bloc. Parfois ils n'ont pas tort. La grande masse des prisonniers morts au pont de la rivière Kwaï le furent du paludisme, très virulent dans la région, et du fait des très lourds bombardements alliés. Et Tojo, par exemple, n'était pas un criminel de guerre. Je ne dis pas cela pour faire le moindre révisionnisme, mais pour recadrer les choses. Plus généralement : tous les grands peuples sont aussi de grands criminels, voilà la Loi Historique. Vouloir à tout prix les faire passer en confession publique sur leur Histoire paraît le Bien (à des rousseauistes notamment, bien sûr, “Confessions” oblige), mais je me demande si appuyer à fond dans ce sens est le vrai Bien. L'Occident bat sa coulpe (lire à ce sujet Pascal Bruckner, “La Tyrannie de la Pénitence”), et voudrait bien y forcer les autres cultures : qui ne le voit, elles s'y refusent et, plus grave encore, réagissent en retour ? mieux vaudrait se contenter de leur insinuer des doutes et leur vanter les avantages de la transparence, c'est mon point de vue. Rien de plus con que le “bla-bla-dénonciateur-tous-azimuts” de certains journaux.
    Pour Tezuka, je sais que déjà ses parents, bourgeois cultivés, amateurs de théâtre Takarazuka, participaient pleinement aux Années Folles du Japon et l'ont éduqué aux antipodes du nationalisme militariste diffusé dans les masses enfantines par les instituteurs ruraux.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283448

    Oh là là, Darthantos, que ne me fais-tu pas dire, que d'intentions perverses aussi, par exemple quand je me contente de reprendre le Guide du Routard de Thaïlande (bouquin révisionniste ??) quand je me trouvais au pont de la rivière Kwaï, avalant mon cachet anti-palu tous les 2 jours vu qu'il est mortel dans le coin !!
    Tout ce que j'ai dit, et sans NIER le moins du monde les répugnants crimes de l'armée impériale, c'est qu'il ne faut pas pour autant les exagérer, et croire le gouvernement chinois, qui ment comme il respire, autre fameux criminel non repenti (chiffres impossibles à savoir) et impuni celui-là ! puis j'ai voulu élever le débat à celui entre les cultures, mais ça ne te plaît pas, bon, reste donc avec ton Philippe Pons chéri, ô vil infidèle à nos amours (par e-mail je te parlerai de la biographie anglaise de Tojo, que je possède, et de Paul Veyne, mais on n'est pas là pour ça).

    Tezuka dans son enfance a subi une bonne dose d'ijime, le pauvre, et cela lui a sûrement donné le dégoût de la loi des plus forts. Il paraît ( cela vient de "Mille ans de manga") qu'il a réussi ensuite à devenir très estimé de ses camarades grâce à sa collection de près de 200 mangas : "Ma mère me les achetait à la place de jouets". Agé de 16 ans à la fin de la guerre, il n'a pas été soldat, mais forcément embrigadé à la fasciste, ce qui l'a révulsé. Je crois que cela, ajouté à son intelligence et à sa sensibilité, explique son évolution. Encore que Mishima, à peu près du même age… Tiens il semble qu'Astro à sa parution a tellement scandalisé certains qu'on en a brûlé dans les rues ! ça me paraît très curieux à éclairer.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283449

    Darthantos, tu déformes tellement ce que j'ai dit que je me demande si tu me lis !!!!!!!!! Où diable as-tu lu que je disais que l'armée impériale n'a pas commis de crimes, nom de Dieu de merde ???!!!!!

    Total hors sujet en plus. On revient à Tezuka, je te prie. On peut toujours préciser ces choses par e-mail.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283450

    Bon, l'ami Darth' et moi on a démêlé nos écheveaux et quitté le dialogue de sourds, problème réglé.

    Donc, j'en parlais de mémoire, voilà ce que dit "Mille ans de manga" sur la sortie de "Tetsuwan Atomu" :
    "… Tezuka dut faire face à un public hostile, qui brûla certains de ses ouvrages dans la rue. Accusé d'exercer une influence néfaste sur la jeunesse, on le conspua. Les médias s'en mêlèrent. Les gens trouvaient ridicule de faire parler des animaux ou de faire voler des robots."
    Je doute que ce ridicule à lui seul explique les choses, ce serait plutôt peut-être à chercher dans l'étrange substitution d'un robot à un fils humain de chair et de sang, dans les premières pages de l'oeuvre, non ?

    Ach-Sen-Lapin
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Ach Sen lapin le #283451

    Citation (darthantos @ 01/02/2009, 20:25)
    même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est écrit, en particulier sur “Demain les Oiseaux”.


    Heureusement que tu n'es pas d'accord avec tout ce qu'on a écrit, le contraire aurait été frustrant. 😃 Cependant, je te trouve d'emblée en accord avec ce que j'ai écris puisque, je cite, “si la série a divisé, divise et divisera encore les avis”. Nous sommes donc parfaitement dedans ? La série divise bien nos avis ? 😉 (je suis taquin, mais quand même très curieux d'entendre tes arguments et tout à fait prêt à exposer les miens 😁 )

    Citation
    J'y reviendrai prochainement.


    Quand tu veux ! 😉

    Ach-Sen-Lapin
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Ach Sen lapin le #283452

    Citation (darthantos @ 06/02/2009, 01:00)
    Je pense, au contraire, que Tezuka sait parfaitement ce qu’il fait et que ce coté “j’avance sans savoir ou je vais” est voulu.


    “Ne pas savoir où il allait”, c''est l'impression que j'ai eu à la lecture, surtout quand ensuite il a bifurqué sur un récit similaire à l'histoire de l'Humanité. Tes arguments se défendent (enfin, je pense, je n'ai pas lu les ouvrages concernés), mais je te trouve d'une violence sans pareille vis-vis de Tezuka et de ce titre (plus que je n'aurais pu l'être). Heureusement que tu es fan 😂
    Par contre, attention à ne pas surinterprêter le titre de la VF. Effectivement, il s'agit d'une référence à Demain les chiens, mais elle n'existait pas en VO. Si ce titre a été choisi, c'est probablement pour les raisons que tu soulignes, mais rien ne prouve que Tezuka ait été influencé (ou pas), par ce livre.

    Merci en tout cas pour ce retour fort complet. (qu'est-ce que ça va être quand tu vas parler du reste de la revue ^^;; )

    Ach-Sen-Lapin
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Ach Sen lapin le #283453

    *Fausse manip, désolé*

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283454

    Citation (darthantos @ 06/02/2009, 08:50)
    Juste une précision. J'aime vraiment Tezuka et Demain les Oiseaux est le manga que je conseillerais à quelqu'un qui souhaiterait le découvrir.

    Tiens, en effet, je plussoie et tu me donnes une bonne idée Darthantos car je suis dans cette situation, because conseils-manga pour fils d'un ami qui lui n'y connaît rien, étant prof (tu es une exception).
    Juste pour dire que le thème du renversement animalité-humanité est fort ancien, se trouvant déjà dans un roman de S.-F. romain (mais oui) de Lucien de Samosate, “Le Voyage dans la Lune”. Cyrano de Bergerac a développé cela dans son “Voyage dans la Lune et dans l'empire du Soleil”, justement en mettant les oiseaux en posture d'”humains” instruisant le procès du voyageur-narrateur en tant que fauve dangereux. Tezuka était un homme cultivé, certes, mais avait-il lu le récit de la République des Oiseaux dans la Lune selon Cyrano ? ce serait plutôt une coïncidence ? il faudrait demander à sa veuve. Il a pu aussi simplement en avoir eu vent, vaguement.
    Clifford Simak, lui, avait sans doute une connaissance plus directe des “Recherches d'un Chien”, de Franz Kafka, un chef-d'oeuvre évidemment. Le chien, on le sent, est d'une intelligence supérieure, mais quelque chose ne “tourne pas rond”, il ne réussit pas à comprendre l' Homme et le lecteur ne parvient pas à entrer dans sa mentalité. Tiens, ça me fait penser à la vie politique (voir ma signature).
    Ou à des discussions de forum…

    HervB
    Membre
    • Offline
      • Nouveau
    HervB le #283455

    Citation (darthantos @ 01/02/2009, 20:25)
    Par exemple, les critiques analytiques des œuvres phares de Tezuka sont d'une rare pertinence, même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est écrit (…).


    Tiens, des retours que j'ai pu avoir ainsi que des remarques que j'ai pu trouver concernant les chroniques dans Manga 10 000 images 2 ont été globalement négatifs ces derniers jours après une salve d'avis positifs. Généralement, on reproche aux rédacteurs d'être trop cassants, d'insister trop lourdement sur les problèmes d'éditions et de ne pas donner envie de lire les titres chroniqués. Bref, j'ai l'impression qu'on nous reproche de ne pas être dithyrambiques, qu'on ose dire du mal de Tezuka (n'est-ce pas Nicolas mais tu n'es pas le seul) 😉.

    Je serais donc intéressé par un développement de ton avis sur ce point, Daranthos, notamment à ce que tu penses lorsque tu parles d'une “rare pertinence”. J'aimerai aussi avoir plus de précisions de la part de ceux qui ont une opinion négative, histoire de leur expliquer en quoi ils sont dans l'erreur 😁

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #283456

    Y aura-t-il d'autres auteurs passés à la moulinette dans les prochains opus ( tiens, pourquoi pas Takahashi ) ?

    HervB
    Membre
    • Offline
      • Nouveau
    HervB le #283457

    Je te remercie de ta réponse développée. Ce fut un véritable plaisir de la lire.

    Citation (darthantos @ 16/03/2009, 21:40)
    La critique n’est ni gentille ni méchante en soi, il serait temps que l’on comprenne cela. Quand on exerce une démarche critique, on répertorie les éléments positifs et les éléments négatifs d’une oeuvre, ensuite on apporte un jugement objectif.


    Je ne suis pas tout à fait d'accord sur ce point. Pour moi, le jugement est toujours plus ou moins subjectif. Ce qui est important, comme tu l'as souligné, c'est qu'on répertorie “les éléments positifs et les éléments négatifs d’une œuvre” pour construire une réflexion qui n'a effectivement ni à être gentille ni à être méchante. Néanmoins, la conclusion sera forcément subjective, même si on prend de grandes précautions stylistiques dans la rédaction de l'avis. Selon les sensibilités de chacun, tel ou tel élément prendra plus ou moins d'importance. Ce qu'il faut, c'est être lucide sur soi-même et sur l'œuvre qu'on critique.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283458

    J'approuve HervB sur ce qui précède, bien qu'évidemment Darthantos ne démérite nullement pour croire un peu trop à l'objectivité, c'est un kantien, que voulez-vous.
    L'éditeur Cornélius nous ayant gratifié de Kaos, en 3 gros volumes, je viens de l'achever. Ah, c'est du beau grand Tezuka, en dépit de quelques faiblesses dans le dernier volume et dans la fin (résurrection de Mayu, euh…).
    J'ai aimé la tragédie de haine-amitié, les péripéties décoiffantes, les créatures fantasques comme sorties tout droit de nos rêves les plus prenants (et non pas, comme souvent dans le fantastique, issues des maniérismes du gothique sataniste, clichés désolants pour mon goût). Les essais de contact de Kaos avec Moozai sur la planète désertique valent le détour !! et Mayu, épouse mortelle qui pondra son oeuf tueur en son mari ! et la princesse-cheval !
    La philosophie du sens de l'Univers est là aussi – bien que le lecteur mature ait envie de dessins moins puérils pour les 2 "entités" – On remarque que Tezuka a ici comme à propos de Black Jack ou de Nanairo Inko donné à son héros une notable dose de cupidité, justifiée comme ci comme ça. Soit il voulait montrer des héros point excessivement angéliques et a choisi notre vice le plus naturel et le moins nuisible (dans ce cas je pense comme lui : les êtres désintéressés sont capables de massacres absolus et aveugles ; ah, si Hitler avait eu pour but tout simplement de se remplir les poches !!!), soit il avait d'autres raisons, liées à son histoire personnelle (?).

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #283459

    Remontage de topic pour une annonce :
    Enfin, enfin !!
    Voici que sort en France une des meilleures réussites d'Osamu Tezuka, le Dieu du Manga :
    ALABASTER, aux éditions FLBLB !
    Qu'on se le dise !
    Je me suis jeté sur ce gros volume de format important (je n'avais que l'édition japonaise en 2 petits tomes "bunko") et suis très impatient d'avoir tous les détails du récit – bien que celui-ci soit parfaitement compréhensible par l'action en elle-même, comme souvent chez Tezuka qui n'a nul besoin de bla-bla pour aller profond en l'humain.

    Kaa
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Kaa le #283460

    Merci beaucoup pour cette excellente nouvelle Lord Yupa 😁

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 58)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 9
Cami-sama, Xanatos, geoff34, Lord-Yupa, veggie11, Cyril, dekamaster2, feanor-curufinwe, Sotelo
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 165, Members: 47
Welcome to our newest member, benjma
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min