L’auteur Toshio Saeki, roi de l’erotico-grotesque, est mort

0

Il est -et restera- le versant marginal, érotique, talentueux et monstrueux de l’art japonais. À 74 ans, Toshio Saeki s’est éteint, la nouvelle indiquant que sa mort eu lieu en novembre dernier.

D’Osaka aux bombardements jusqu’à son graphisme éclairé presque acide, qui dépeint pourtant ce que les avis souhaiteraient voir comme refoulé, l’homme a connu une vie pleine. En France, les éditions Cornélius ont partagé son catalogue avec Rêve Ecarlate ou encore Red Box, tout comme Albin Michel avec son Jardin Intime. Son art était d’ailleurs à l’honneur à la Galerie Arts Factory à Paris du 13 mars au 20 avril 2019. C’est un grand nom qui s’en va, mais son travail restera une bible intarissable d’inspiration.

L’émission Tracks d’Arte lui avait consacré un numéro.

L’éditeur Cornélius a partagé sa peine sur Twitter :

Source : Cornélius

 

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Ecrire un commentaire