Baki saison 2 confirme sa sortie mondiale sur Netflix le 4 juin

0

Le site officiel de Baki: Dai Raitaisai-hen, la nouvelle saison de Baki, adaptée du manga de Keisuka Itagaki, a confirmé jeudi que l’intégralité de la saison arriverait sur sa plateforme dans le monde entier le 4 juin prochain. En bonus, 12 nouveaux comédiens ont été rajoutés au casting, et on découvre ainsi :

Kenichi Ogata dans le rôle de Kaku Kaiô

Yoshiyuki Kouno dans le rôle de Son Kaiô

Yasuhiko Kawazu dans le rôle de Yô Kaiô

Daichi Endō dans le rôle de Mon Kaiô

Ryuuzo Hasuike dans le rôle de Jo Kaiô

Hiroaki Ishikawa dans le rôle de Mô Kaiô

Takanori Hoshino dans le rôle de Samwan Kaiô

Tomoaki Ikeda dans le rôle de Ri Kaiô

Satoshi Taki dans le rôle de Han Kaiô

Yutaka Aoyama dans le rôle de Juku Kaiô

Hideaki Tezuka dans le rôle de Shobun Ron

Hiroki Yasumoto dans le rôle de Shunsei Kaku


L’équipe de production rassemble une grande majorité de techniciens ayant œuvré sur la première saison. Ainsi, on retrouve Toshiki Hirano (Yayearth, Dangaioh, Magic Kaito: Kid the Phantom Thief) à la réalisation au studio TMS (Lupin III, ReLIFE). Fujio Suzuki (Shin Getter Robo vs. Neo Getter Robo, 009-1, New Getter Robo) est rejoint par Shingo Ishikawa (Tetsujin 28: Morning Moon of Midday) au design des personnages. Tatsuhiko Urahata (DNA², Horizon in the Middle of Nowhere, Tsuredure Children) est en charge du script. Masanori Nishiyama rejoint l’équipe en qualité de directeur artistique. Le reste de l’équipe reste inchangé avec au design des couleurs Hiromi Miyawaki ; Tatsuo Noguchi à la direction photographique, Yuriko Sano à l’édition, Kenji Fujisawa à la composition musicale, et enfin Keiko Urakami et Yasuyuki Urgami à la direction du son.

La première saison est sortie le 25 juin dernier au Japon, diffusant ses 26 épisodes jusqu’au 17 décembre. En dehors de l’archipel, les 13 premiers épisodes sont sortis le 18 décembre. La deuxième partie est sortie 19 mars.

Parlez-en à vos amis !

A propos de l'auteur

Bruno

Défendre les couleurs d'AnimeLand était un rêve. Il ne me reste plus qu'à rencontrer Hiroaki Samura et je pourrai partir tranquille.

Facebook