Le topic général Disney

20 sujets de 461 à 480 (sur un total de 525)

Posté dans : Anime & Animation

  • Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #523824

    Nouvelle vidéo de Mea dédiée au superbe moyen métrage d’animation cinématographique Le Noël de Mickey une des meilleures adaptations animées de “Cantiques de Noël” de Charles Dickens. 🙂

     

    Et tout comme lui, je suis attaché au premier doublage, car dans cette version que j’ai découvert ce superbe film d’animation lors de sa sortie au cinéma en 1983. 🙂

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #523828

    La Reine des Neiges

    Nouvelle fiche de Chernabog pour Planète Jeunesse dédié au long métrage d’animation Disney le plus populaire et le plus culte des années 2010 celui qui a suscité auprès du public un engouement comparable à celui du Roi Lion, j’ai nommé: La Reine des Neiges de Jennifer Lee et Chris Buck 🙂 :

    http://www.planete-jeunesse.com/fiche-3246-la-reine-des-neiges-2013.html

    Soul

    Rappelons également que Soul le dernier film d’animation en date des studios Pixar est disponible depuis aujourd’hui sur Disney Plus.

     

    Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #523833

    J’ai vu le film Soul ce matin, il est effectivement de bonne qualité comme tout les Pixar, le doublage VF comporte quelques acteurs connu comme Omar Sy et Ramzy Bedia mais ça passe, sachant qu’ils avaient déjà bossé dans sur d’autres doublages, par contre il y a un point que je suis assez mitigé sur le film, c’est sa bande son, il n’y pas 1, pas 2 mais 3 compositeurs qui ont bossé sur ce film, et ça ressent, on a l’impression qu’il y a 2 travaux musicaux qui s’oppose, ça manque d’unité, de lien pour uniformiser tout ça.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 2 mois par Geoff34 geoff34.
    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #523840

    La Belle et le Clochard :

    A la faveur des programmes Noël, j’ai revu ce grand classique du vivant de Walt Disney, curieusement crédité seulement de ses réalisateurs comme si le Boss n’avait pas été juste derrière leur dos, mais c’est la mode.
    Bon, tout le monde connaît ses scènes d’anthologie : le dîner aux chandelles de Lady et du chien vagabond, avec les spaghetti, la danse chantée d’Extrême-Orient des deux perfides chats siamois, et le féroce combat contre le gros rat.
    La fluidité de l’animation, la finesse des détails et décors, le soin apporté à l’expressivité faciale des chiens : éblouissant !
    L’intrigue est bien agencée ; pourtant le film paraît assez vieilli, précisément par ce souci de virtuosité graphique qui l’alourdit en quelque sorte. Je veux dire que de nos jours le rythme serait plus vif, les situations moins surlignées que dans ces années 1950. Ce qui n’empêche pas ce petit chef-d’oeuvre d’animation de mériter sa célébrité, en particulier pour son préambule descriptif de l'”enfance” et de l'”adolescence” de l’adorable chienne Lady : c’est trop mignon !

    Mauser91
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Mauser91 le #523845

    La Belle et le Clochard, l’un des films d’animations que j’ai le plus vu pendant mon enfance.

    J’aime beaucoup ce souci de réalisme dans l’animation des chiens et dans ces somptueux décors. Certaines des pkus belles prouesses animées sont contenus dans ce film.

    J’ai toujours trouvé que le staff tirait le meilleur d’eux-même dans les scènes d’angoisses, notamment dans cette séquence de combat avec le rat. Pour ajouter à son coté anxiogène, l’animateur Wolfgang Reitherman cadrait l’image selon le point de vue de celui qui n’a pas le dessus sur la bagarre.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #523879

    La Belle et le Clochard, l’un des films d’animations que j’ai le plus vu pendant mon enfance.

    J’aime beaucoup ce souci de réalisme dans l’animation des chiens et dans ces somptueux décors. Certaines des pkus belles prouesses animées sont contenus dans ce film.

    J’ai toujours trouvé que le staff tirait le meilleur d’eux-même dans les scènes d’angoisses, notamment dans cette séquence de combat avec le rat. Pour ajouter à son coté anxiogène, l’animateur Wolfgang Reitherman cadrait l’image selon le point de vue de celui qui n’a pas le dessus sur la bagarre.

    Bien d’accord, Mauser ! Et bonne explication de l’intensité du combat avec le rat, laquelle a valu à Walt Disney une fois de plus les attaques des associations bien-pensantes américaines (“trôôôômatisme des zzzenfants”). Mais comme le rappelait le regretté Pierre Tchernia, une grande part du génie de Walt était dans la force et la densité de ses “méchants”.
    J’ai revisionné récemment l’excellent Basil Détective Privé. Ce Disney posthume de 1986 fut la 3e preuve de la renaissance artistique de la grande firme, après La Petite Sirène et Aladdin, au sortir d’une période un peu terne il faut bien l’avouer. On a là justement pour la 3e fois la même équipe de quatre réalisateurs de grand talent.
    Formidable travail en termes de décors minutieux, de personnages expressifs, de mouvement, de narration originale, sans parler de la musique du grand Henry Mancini.
    Le pitch de départ est en effet une trouvaille : nous sommes à Londres sous la reine Victoria, et Sherlock Holmes vit bien sûr au 221 Baker Street… sauf que son alter ego, son double, Basil, occupe les fondations de sa maison en tant que souris détective, bientôt rejoint par le corpulent Dr Dawson, version ratière du Dr Watson. On prépare le jubilé de la Reine-souris, sosie de Victoria, mais le crapuleux Ratigan fait régner le crime dans ce royaume souterrain. La souricette Olivia voit son père, créateur de machines et automates, kidnappé par une horrible chauve-souris, l’âme damnée de Ratigan. Dans quel but ? Adroitement, on ne le saura que bien plus tard. Olivia obtient le secours de Basil et Dawson pour enquêter sur le rapt, et l’aventure pleine de péripéties est lancée dans les bas-fonds ratiers.
    Le film ne manque pas de certaines audaces par rapport aux précédents Disney, par exemple Ratigan est un sadique qui tue vraiment, en livrant certains de ses sbires à dévorer à une énorme chatte ; dans un bar de malfrats, une mignonne souris à chanson mélancolique fait ensuite sauter sa chaste robe et, en tenue sexy, se met à danser et chanter se façon très provocante. En compensation l’humour joue un grand rôle aussi, et les péripéties sans temps mort nous mènent à un combat final échevelé sur Big Ben, où l’élégant Ratigan en smoking laisse place à sa vraie nature bestiale de “sale rat” (qu’il déteste entendre révéler, et ceci est très bien vu !).
    Un film excellent, encore une fois ! Indispensable dans une animéthèque !

    Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #525182

    https://global-img.gamergen.com/raya-et-le-dernier-dragon-poster-26-01-2021_0900972254.jpg
    Raya et le Dernier Dragon doit normalement sortir le 14 Avril au Cinéma, pourtant, le film est déjà dispo sur Disney +, on se retrouve dans une situation similaire à Soul.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #525186

    Ah bon ? Pourtant, suite à ton message, je suis allé vérifier sur Disney +, le film n’a pas encore été ajouté dans le catalogue !

    Cela doit être le cas aux USA mais pas en France. Ou alors ils l’ont vraiment ajouté, et, le temps que j’aille sur Disney +, ils l’ont enlevé entretemps (cela ne m’étonnerait pas !).

    Pour le coup, si les cinémas rouvrent VRAIMENT le mois prochain (Olivier Véran a envisagé l’éventuelle possibilité qu’ils rouvrent vers mi-avril), je préfèrerai le découvrir dans les salles obscures.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #525577

    Vaiana

    Je m’y prends un peu tard (désolé !) mais je voulais vous prévenir que l’excellent et superbe Vaiana un des meilleurs films d’animation Disney des années 2010 est diffusé ce soir sur M6 à 21H05. 🙂

    A voir absolument si vous ne l’avez pas encore découvert !

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #525780

    Raya et le dernier dragon

    Raya et le dernier dragon sera accessible à tous les abonnés de Disney + dès le 4 juin.

    Encore un film d’animation qui ne pourra pas sortir au cinéma en France… 🙁

    Cela commence à faire beaucoup (trop)…

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529017

    Nouvelle vidéo des Chroniques de Nick consacrée cette fois-ci à un cartoon atypique, mais néanmoins absolument génial de Mickey : Mickey perd la tête.

    Pour ma part, je me souviens que je l’avais découvert au cinéma avant le film d’animation Dingo et Max et je me souviens que ce court métrage de Mickey Mouse m’avait enthousiasmé ! 😀 Non seulement on y retrouvait la qualité technique optimale des meilleures productions animées Disney, mais en plus, il bénéficiait d’un humour délirant et grinçant ô combien délectable qui me fit éclater de rire à multiples reprises ! 😆

    Je suis stupéfait de voir que Disney cherche à dissimuler son existence ! Serait ce parce que ce cartoon délirant, hilarant et survolté écornait l’image lisse de la mascotte de Walt Disney ? Alors qu’en fait, comme l’explique Nick dans sa vidéo, les créateurs de Mickey perd la tête voulaient renouer avec l’esprit originel des tout premiers cartoons de Mickey où il n’était pas aussi sage que l’image qu’il a actuellement auprès des gens.

    Et je suis d’accord avec Nick : Mickey perd la tête a ouvert la voie aux désopilants épisodes de la série animée de Paul Rudish qui est complètement dingue, hallucinante, parfois trash, et pourtant tellement drôle ! 😀

    A noter que le directeur d’animation de Mickey perd la tête n’est nul autre que le grand Andreas Deja , qui a été le character designer et directeur d’animation de Jafar dans Aladdin et de Scar dans Le Roi Lion, excusez du peu ! 😉

     

    Veggie11
    Participant
    • Online
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #529021

    Merci pour l’info Xanatos, je vais mettre de côté cette vidéo pour demain ! À propos de son traitement par Disney, ça m’attriste tout autant. J’ai beaucoup aimé cette approche un peu différente du Mickey dont on a l’habitude et pour moi, via ce court-métrage, Disney voulait démontrer qu’ils étaient ouverts au changement, à des développements un peu différents et plus modernes… À croire que cette époque est bien loin et que tout doit désormais être enrobé de sucre et lissé :/

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 3 mois par Veggie11 Veggie11.
    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529026

    Oui c’était courageux de la part de l’équipe ayant produit Mickey perd la tête de tenter de casser un peu l’image “traditionnelle” de Mickey et d’en faire un court métrage audacieux, drôle et complètement dingue !

    Alors au cours de ces vingt dernières années, Mickey eut droit à divers traitement: si La Maison de Mickey est hyper gentillet et aseptisé et exclusivement réservé aux très jeunes enfants, il n’en est heureusement pas de même pour la série de court métrages de la célèbre souris produits et réalisés par Paul Rudish qui sont absolument géniaux et qui ont réussi à donner un sacré coup de fouet au personnage.

    Rien que dans un épisode, Dingo est tombé en morceaux (au sens propre ! enfin façon de parler ^^ ) et on voit ainsi Mickey ainsi que Donald s’ingénier à récupérer tous les morceaux de son corps pour reconstituer leur ami !

    Dingo en morceaux

    Je pense aussi à l’épisode aussi drôle qu’hallucinant où Mickey rencontre un Dingo “zombie” qui est complètement barré !

     

    Mauser91
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Mauser91 le #529035

    Ah, Mickey perd la tête ! Un excellent court-métrage, exceptionnellement drôle et mené tambour battant ! Je me souvient avoir beaucoup ri la première fois que je l’ai vu. L’animation est effectivement splendide, et j’aime bien le filtre rouge-sombre qui est utilisé, ça renforce le coté “film d’Halloween”.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 3 mois par Mauser91 Mauser91.
    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #529211

    Raya et le dernier dragon Raya et le dernier dragon sera accessible à tous les abonnés de Disney + dès le 4 juin. Encore un film d’animation qui ne pourra pas sortir au cinéma en France… 🙁 Cela commence à faire beaucoup (trop)…

    A noter que le DVD est disponible en France. Et ça m’étonnerait qu’à l’approche de Noël des cinémas ne le programment pas. En effet, ce dernier dragon est plutôt une dragonne d’après les images , au look assez mièvre donc pour jeunes enfants.

    Ah, la série  Mickey de Paul Rudish ! Oui, Xanatos, c’était génial ! mais assez fugitivement diffusé, et pas encore rediffusé sur les chaînes TV courantes.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529214

    Raya

    Ah détrompe toi mon cher Yupa !

    Pour avoir vu Raya et le dernier Dragon en juin dernier sur Disney + , le film est vraiment très bon ! Sans atteindre l’excellence et la brillance de films d’animation majeurs de la firme produits au cours des années 2010 tels que le génial Zootopie ou encore l’excellent VaianaRaya et le dernier Dragon est une réelle réussite.

    Sisu (qui est en effet une femelle) est une dragonne sympathique, enjouée, un peu fofolle (sans atteindre l’exubérance du Génie dans Aladdin ) mais franchement très attachante et qui a une bonne humeur communicative.

    Le film est visuellement très beau et l’animation est excellente. De plus le long métrage traite de thèmes passionnants tels que le pardon, la rédemption et la compassion, le rendant par conséquent moins manichéen et plus subtil qu’il en a l’air. A ce titre (pas de spoilers, rassurez vous 😉 ) le dénouement est brillamment amené.

    Ah et une fois n’est pas coutume, il n’y a aucune chanson dans le film !

    Sans être un chef d’oeuvre, Raya et le dernier Dragon est un très bon Disney qui vaut la peine qu’on le découvre et que l’on s’attarde dessus 🙂 .

    Il m’a nettement plus convaincu que Luca le dernier Pixar que j’ai trouvé sympa mais bien trop gentillet et manquant un peu d’audace, surtout après le sublime Soul

    Oui la série animée Mickey de Paul Rudish est jubilatoire et extrêmement drôle et mériterait d’être rediffusé plus souvent sur les chaînes télévisées françaises gratuites et accessibles à tous.

     

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #529217

    Oh, mais c’est une bonne nouvelle, Xanatos ! Sans mépriser d’avance le film Raya et le dernier dragon, j’avais cru à un produit un peu puéril, mais je te fais pleine confiance sur ses contenus de bonne qualité. Du coup, je vais me procurer le DVD !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #529695

    Raya

     

    Après visionnage du DVD, mon avis est le même que le tien, Xan’ ! Un bon film, sans être des tout meilleurs, et qui mérite amplement le détour !

    Visuellement il est superbe, spectaculaire, de plus bien rythmé. Pour le reste (attention, quelques spoilers), le récit manie efficacement drame et suspense, et surtout développe au total l’intéressante morale de la confiance réciproque comme seule clé de l’harmonie. Raya est attachante, ainsi que son énorme monture “roulante” Tuk Tuk, belle trouvaille (les touk-touk sont des scooters à 4 places passagers couvertes très répandus en Thaïlande et en Asie (il y en a maintenant à Paris). Sisu la dragonne enthousiaste et joueuse a le mérite de contrer le cliché habituel des dragons d’humeur méfiante, grave et inquiétante. Je regrette un peu son look en métamorphose humaine : avec ces cheveux gris-bleu pâle et ce visage à longue bouche, on dirait une femme mûre alors que c’est manifestement une “gamine-dragonne”. Les décors, armes blanches et costumes indiquent l’Asie de l’Antiquité, le Siam plus que la Chine, et il y a un gros travail derrière, comme sur les paysages naturels et urbains toujours frappants (mais ça c’est la marque de fabrique Disney).

    Curieusement, le film évacue toute allusion à la sexualité, comme fréquemment dans le genre “familial”, mais ici même au couple ! Raya n’a qu’un père, et sa rivale Namaari qu’une mère, Sisu ne parle que de ses deux frères, et aucun personnage ne se préoccupe d’amour sexué.

    Autre curiosité, tous les héros sont des héroïnes, y compris la baby voleuse (seule exception, un gros barbare simplet, personnage très secondaire).

    On peut extrapoler que Disney cherche à ne pas déplaire, voire à plaire aux nombreux pays puritains, pour qui les filles ne doivent rien savoir du sexe avant le mariage, mais aussi au féminisme de nos contrées. Pourquoi pas ? Firme mondiale, Disney doit se maintenir à flot pour survivre avec ses milliers d’employés et intervenants.

    Mon bémol est plutôt dans les aspects prévisibles du film, surtout au début, et dans la magie de la pierre bleue, pas très cohérente en fait (mais ce serait trop spoiler). Vous aurez remarqué que les pierres magiques sont presque toujours, comme celle-là, bleues et lumineuses, très rarement opaques et d’une autre couleur… 🙂

    Sharbettt
    Bloqué
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    Sharbettt le #529824

    Bonjour!

    Nous venons de voir le dernier Disney sur écran, Encanto: la fantastique famille des Madrigal.  

    Ben fichtre.

    Je ne m’attendais à rien, ayant proposé la sortie sur un coup de tête (“Nael! Ciné demain 11h! -Okay.”

    Une fois dans la salle: “Au fait, ça parle de quoi? -Chais pas. Une jeune fille vit dans une famille magique, mais elle, elle n’a pas de pouvoirs, je crois.”

    Mirabel Madrigal partage la maison animée et chaleureuse des Madrigal, une famille unie et bénie par une merveilleuse magie: chaque enfant de la famille se voit attribuer un don… sauf notre héroïne.

    Ben fichtre. Quelle baffe dans ma figure.

    Ca devient banal depuis quelques années, et pourtant l’animation parvient encore à m’émerveiller là-dessus: le travail des matières. Les chevelures, les tissus, les carreaux, les brins de laine ont l’air vrais. La beauté se trouve partout: les persos, pourtant pas forcément dans les canons de beauté, mais dont les visages montrent de la gentillesse ou de l’humour, tout le monde est avenant et imparfait (sauf quelqu’un… mais chut). Mirabel est adorable avec sa bonne bouille à binocles!

    “Oh, un dessin bien animé, ben ça alors, quelle surprise…”

    Oui, bon, ça va! L’histoire… alors déjà, ça commence très vite, ça va très vite, le rythme ne faiblit jamais, porté par des chansons dynamiques au tempo difficilement résistible! Et ce que ça raconte…

    Ce que ça raconte…

    Beaucoup de choses. Beaucoup de souffrances différentes.

    En fait, j’ai les chocottes de divulgâcher^^°

            Spoils

    Le film aborde plusieurs sujets, la douleur de l’exil, la peur de ne jamais être à la hauteur, la peur de perdre ce que l’on a construit et comment cette peur peut vous amener à maltraiter vos proches. Le film développe aussi différents aspects de la pression subie lorsque… lorsque vous êtes défini par autre chose que vous-même. J’ai beaucoup aimé aussi le traitement du tabou: ce dont on ne parle pas finit par empoisonner.

    Bref, j’y ai trouvé beaucoup de finesse, de tendresse, d’humour aussi: le film reprend les mêmes procédés que Raiponce. Je veux dire: il parle de souffrances profondes dans un registre à la fois dramatique et humoristique, et ça marche du tonnerre de Zeus! Le film propose une très belle et hélas pas toujours réalisable du mot “famille”. Je ne vous cache pas que j’ai copieusement pleuré, je suis une chochotte émotive.

    [collapse]

    Petite réserve: certains nœuds de l’intrigue ne sont pas assez dénoués à mon goût, mais peut-être que j’ai raté les explications, occupée que j’étais à essayer de ne pas inonder les Halles de larmes en cette période de préparation de fêtes^^° (vous imaginez au pied du sapin? “Oooh, merci! Mais c’est marrant, je le voyais pas autant gondolé, Goldorak…”)

    Spectaculaire, fin, drôle, intelligent et plein de tendresse: je ne regrette pas d’avoir vu ce trésor sur grand écran et en VO, j’ai pu savourer les expressions en espagnol disséminées un peu partout.

    Et une fois rentrée, je fis une découverte de taille…

    Vous voyez la madame, là?

    Ce perso s’appelle Rosa Diaz dans la série Brooklyn Nine-Nine.

    Pour ceux qui ne connaissent pas la série, Rosa est pourvue d’une voix aussi aiguë et sémillante que celle de Daria. Ses sourires sont aussi fréquents que la chaleur en Ile-de-France au mois de janvier. Rosa est du genre à régler ses problèmes par la violence. Ordi rebelle? Violence. Relou casse-pied? Violence. Nul ne sait où elle planque ses couteaux, mais tout le monde est sûr d’une chose: il ne faut pas qu’elle les sorte 😀

    Ce perso extraordinaire et hilarant est joué par Stephanie Beatriz. Je ne doutais en rien de son talent, les intrigues de cette série lui donnaient parfois des rôles complètement à contre-pied de son rôle de femme forte, puissante et libre, il devenait difficile de la reconnaître! Aussi, ne l’ai-je pas du tout reconnue…

    … dans le rôle de Mirabel! Incroyable! Rosa, la guerrière irascible et invincible… est aussi une héroïne Disney! Je n’ai décidément pas fini d’admirer le travail de cette actrice 😀

    Encanto: la fantastique famille des Madrigal vaut le coup, non pas une, mais deux fois: le film va si vite et est si riche que je suis sûre que nous avons loupé quantité de répliques et de détails merveilleux.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #530331

    Merci pour ta critique enthousiaste et passionnée de Encanto : la fantastique famille des Madrigal qui s’annonce très prometteur ! 😀

    Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt à ton excellente critique, mais le manque de temps + la fatigue de cette semaine ne m’a pas permis d’intervenir plus tôt.

    Connaissant bien Brooklyn 99 et étant familier avec le personnage de Rosa Diaz (mon préféré) ta description est aussi hilarante que juste ! ^^

    J’aime beaucoup la voix grave de l’actrice en VO ce qui n’est pas courant chez une femme et lui donne un certain cachet ! Et ses sourires sont aussi fréquents que les moments de lucidité, de rationalité  et de calme du professeur Desty Nova dans Gunnm ! 😆

    C’est bien qu’elle se soit montré si convaincante dans le rôle de Mirabel qui semble-t-il, est un personnage totalement à contre emploi de Rosa ! 😉

    Bon par contre, j’irai le voir en VF. Je suis persuadé que la VO est fabuleuse, mais j’irai le voir en VF car d’une part, le ciné de mon quartier ne le diffuse plus en VOSTFR (il l’a fait en première semaine, mais là c’est fini) mais c’est aussi pour rendre hommage à la mémoire de la grande Claude Lombard. En effet cette grande chanteuse et comédienne a travaillé sur l’adaptation françaises de nombreuses chansons Disney des films d’animation récents de la firme (elle a bossé notamment sur la VF de La Reine des Neiges ) et ce fut un travail posthume pour elle étant donné qu’elle a réalisé l’adaptation française des chansons de Encanto et qu’elle est hélas décédée avant la sortie du film.

    D’ailleurs lors de son avant première au Grand Rex, la projection du film était dédiée à sa mémoire.

    Je vais tâcher de le voir le plus vite possible et j’ai hâte d’en reparler avec toi ma chère Sharbett ! 😀

20 sujets de 461 à 480 (sur un total de 525)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 2
veggie11, Cyril
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 10
veggie11, Cyril, feanor-curufinwe, bub, Josephine Lemercier, dekamaster2, Xanatos, Lord-Yupa, Renjihiro, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 168, Members: 48
Welcome to our newest member, Camyrose
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min