Le topic général Disney

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 525)

Posté dans : Anime & Animation

  • Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #271558

    Citation (Lewis Scarole @ 08/10/2009, 19:38)
    Sinon, niveau image, j'ai vu de longs extraits de la nouvelle édition en démonstration à la FN*C. Et je ne sais pas si c'est une idée que je me fais, ou alors si c'est l'écran géant du magasin qui m'a donné cette impression, mais je me suis demandé si l'image n'avait pas encore subie de nouvelle restauration depuis la précédente remasterisation, tant elle me paraissait nette et belle.

    Apparemment, c'est un certain Andreas Deja qui se serait collé à cette nouvelle restauration. Ce qui m'a le plus sauté aux yeux, c'est les couleurs vives des décors : comme si c'était hier. Ya p'têt quek'choz sur le sujet dans les bonus ? Je vérifierais. Et je me demande si le rendu impressionnant de l'eau ( rivières, bassins, etc. ) est d'origine lui aussi, tant l'effet obtenu est excellent.

    Citation (kuronoe @ 09/10/2009, 07:44)
    J'ai regardé Pinochio ce week end avec ma petite nièce et je dois avouer que je suis resté sur le cul !
    La qualité, la fluidité de l'animation pour un truc qui a plus de 60 ans, c'est énorme, c'est vraiment une claque. Surtout quand on voit les productions actuelles et l'équipement dont disposent les studios, c'est limite scandaleux !

    Clair, Pinocchio c'est vraiment une sacrée baffe. Je piaffe d'impatience à l'idée de revoir Fantasia en BluRay. Ou mieux, le dernier sketch de fantasia 2000 qui même en DVD m'avait déjà collé de sacrés frissons.

    Citation
    çà confirme vraiment la suprématie de Disney en matière d'animation quoi qu'on en dise.. D'ailleurs çà m'a donné envie (merci Bub 😡 ), ce soir je m'en vais acquérir mon Disney préféré: Aladin !
    Par contre tu avais raison (Bub), les dvds Disney c'est pas pour rien..

    fufufu, Aladdin c'est le bien. T'en trouve toujours d'occasion à Gibert Joseph ( et en très bon etat ) : compte environ une 12aine d'euro pour ce classique ( chuis sûr que tu peux trouver un collector à ce prix là ).

    J'ai vu Volt sinon.
    Bien mais sans plus. Visuellement ça claque pas mal, mais c'est assez classique. Le scénario lui est digne d'un téléfilm, pas vraiment de quoi tomber à la renverse. Reste des personnages sympathiques et un trio comique intéressant entre le chat le chien et le hamster allumé ( une réussite celui-là ).
    Mouais.

    Kinara
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    kinara le #271559

    Sympa la sortie de Blanche neige en Blu Ray , merci pour l'info bub. Sinon c'est vrai que pour Pinocchio en Blu Ray c'est le top niveau qualité de l'image, il ya pas a dire, c'est claire vraiment énorme, niquel retrouver Pinocchio dans une t'elle qualité c'est du pur bonheur, un vrai régale pour les yeux, dans tout les cas, ont est bien parti pour avoir tout les disney dans ce format de haute qualité, c'est du tout bon¨^^

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #271560

    On va peut-être me traiter de puriste (moi je trouve que c'est seulement de l'évidence), mais pour moi "un Disney" c'est avant toute chose un DA créé du vivant d'un monsieur qui s'appelait Walter Elias Disney, une réalisation Disney. Le reste, ce sont des productions d'une firme qu'il avait fondée. La ruse actuelle de la firme est de bombarder "auteur" de tel ou tel grand classique du vivant de Disney le responsable de réalisation qu'il avait nommé, alors qu'il supervisait très étroitement l'oeuvre et avait été seul décideur du sujet ; grâce à ce biais, on valorise d'une aura de "vrais Disney" les films que firent plus tard ces lieutenants de réalisation, les "Nine Old Men". Mais ce n'est qu'une ruse commerciale, qui ne me scandalise pas beaucoup (les affaires sonr les affaires, et je suis dans le privé) mais que le connaisseur écarte en ricanant.
    Il suffit de voir la claque que prennent les gens élevés à "La Petite Sirène", "Bernard et Bianca" ou même "Aladin" (pas mal du tout) quand ils découvrent "Blanche-Neige" ou "Pinocchio" pour prouver la graaaande différence de niveau.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #271561

    Citation (Lord Yupa @ 17/10/2009, 08:29)
    Il suffit de voir la claque que prennent les gens élevés à “La Petite Sirène”, “Bernard et Bianca” ou même “Aladin” (pas mal du tout) quand ils découvrent “Blanche-Neige” ou “Pinocchio” pour prouver la graaaande différence de niveau.

    Oui ben moi, je préfère largement Aladdin (mon Disney préféré) à “Blanche Neige et les sept nains”. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit: j'aime beaucoup ce classique de Disney, et je sais très bien qu'il a révolutionné le cinéma en étant le tout premier long métrage d'animation de l'histoire.
    Une bonne histoire, une réalisation exceptionnelle, les sept nains qui sont très attachants…

    Et c'est un des films qui a bercé mon enfance.

    Mais Aladdin me parle plus, c'est un formidable film d'aventures, passionnant d'un bout à l'autre, truffé de trouvailles extraordinaires, de personnages charismatiques et de gags réellement à mourir de rire!
    D'ailleurs le grand Chuck Jones (créateur de Bip Bip et le Coyote) a dit d'Aladdin que c'est le film d'animation le plus drôle qu'il n'ait jamais vu, et, venant d'un génie de l'animation comme lui, c'est un sacré compliment!!!
    Anecdote amusante, à la base, le Génie devait être un personnage bien plus conventionnel et passif, se contentant d'obéir aveuglément aux ordres de son maître, mais lors des premiers enregistrements, Robin Williams ne pouvait pas s'empêcher de faire le fou et de se livrer à des imitations, et les animateurs, comme “emportés” par les délires de l'acteur, lui laissèrent carte blanche, et firent du Génie ce merveilleux personnage haut en couleurs, totalement cinglé, désopilant, et pourtant si sensible et attachant…

    Cela dépend des goûts de chacun d'entre nous, j'avais même parlé à un ami sexagénaire de mon père dans les années 90, et, bien qu'aimant beaucoup lui aussi des films Disney classiques comme “Blanche Neige”, Pinocchio” ou “Dumbo”, il préférait nettement les films Disney contemporains comme “La Petite Sirène”, “La Belle et la Bête”, “Aladdin”… qu'ils trouvait plus dynamiques et plus captivants.

    Pinocchio est un grand film, et ce qui m'avait le plus marqué, c'est le passage ou Pinocchio est dans une espèce de parc d'attractions ou les gamins pouvaient laisser libre cours à leurs bêtises…
    Ensuite l'un d'entre eux, victime du sortilège de ces lieux se transforme petit à petit en âne et, horrifié, il s'agrippe à Pinocchio en l'implorant de lui venir en aide, il hurlait de terreur… avant de hennir et se transformer définitivement en âne.
    Cette scène m'avait vraiment terrifié la première fois, tant l'épouvante du personnage était palpable et crédible…

    Quoi qu'en disent les détracteurs, bon nombre de films Disney sont loin d'être si gentillets que ça…

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #271562

    Citation (Lord Yupa @ 17/10/2009, 08:29)
    Il suffit de voir la claque que prennent les gens élevés à “La Petite Sirène”, “Bernard et Bianca” ou même “Aladin” (pas mal du tout) quand ils découvrent “Blanche-Neige” ou “Pinocchio” pour prouver la graaaande différence de niveau.

    Les années 90 ont quand même fourni un gros paquet de très bons films aussi : La Belle et la bête, Aladdin, Le Roi Lion, Hercule… et même Fantasia 2000 en poussant un peu sur la décennie suivante.
    Après comment comparer les premières oeuvres du fondateur à tout ce qu'a pu produire le studio de son vivant ou pas ? Il y en a tant qui sont sortis, certains parfaitement exceptionnels comme Le Roi Lion ( n'en déplaisent à certains ) ou Aladdin.
    Je découvre vraiment les tout premiers films. Oui, ils sont indiscutablement des chefs-d'oeuvre. Tout était à inventer à l'époque. Quel producteur pourrait aujourd'hui rassembler autant de talents autour de lui comme a pu le faire Disney pour Blanche Neige par exemple, alors que les USA étaient frappés par une crise économique majeure et que Disney attirait à lui tout ce qui trainait d'artistes en animation dans tout le pays, à l'époque, pour pouvoir bouffer ?
    C'était bien lui le capitaine à la barre, et l'apport de ses collaborateurs était très loin d'être négligeable.
    Bref, c'est la merveilleuse alchimie qui s'est créée a donné les résultats que l'on connait aujourd'hui. Je ne jetterais pas la pierre aux studios actuels s'ils ne peuvent mobiliser autant de savoir-faire, d'expérience et surtout d'inspiration artistique comme on pouvait le faire il y a 50, 60, 70 ans. Tout se paye aujourd'hui. Cher. Et hélas on préfère mettre maintenant les moyens dans des PC surboostés plutôt que dans des cerveaux originaux et débridés, qui pourraient apporter un supplément d'âme et de charme aux oeuvres actuelles ( au lieu de simplement s'en rapprocher dans le meilleur des cas ).
    On a donc maintenant deux écoles : les “gros” qui débarquent chaque année leurs – bons ou mauvais – blockbusters ( Dreamworks/Disney/Pixar ) et les petits qui bricolent dans leurs coins… seuls ( Plympton, Ocelot et quelques autres ). Reste les japonais qui représentent une voie médiane avec le succès que l'on sait.

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #271563

    Hum… Bricolés… Tu ne peux pas mettre Plymton et Ocelot dans le même panier. Plymton fait réellement presque tout tout seul (enfin avec quelques stagiaires), mais la plupart des long-métrages européens se font sur le même modèle que les studio américain. Avec moins de budget ok. Mais tout de même. Avec des équipes, avec du matos, avec des pros. Je dirais plus que la différence se fait entre les films résolument commerciaux tout public, et les autres, plus "auteur" (même si en long-métrage ça veut dire moins de chose qu'en court-métrage) qui osent une patte graphique singulière. Je ne sais pas vraiment si le Japon constitue une voie médiane… Je trouve que les productions japonaises ne se renouvellent pas beaucoup (mais c'est un avis personnel tout à fait contestable).

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #271564

    Je trouve un peu facile d'encenser Walt Disney et de descendre ses successeurs. Disney était indéniablement un grand maitre de l'animation, mais La Petite Sirène, Aladdin, le Roi Lion etc sont également de très grands films. En fait je dirait que les réalisateurs de ces films là sont très méritants dans la mesure où ils doivent s'inscrire dans un cahier des charges très lourd (alors que Disney, à la base, était libre), et en plus ne récoltent personnellement pas les honneurs de leur travail, complètement noyés sous le nom “Disney” et demeurant inconnus du public. Travailler pour Disney est à double tranchant car d'un côté le budget est énorme et permet au projet de se développer dans les meilleures conditions, et d'un autre parce que les réalisateurs, scénaristes, graphistes etc sont bridés et éclipsés par le nom d'un homme qui est physiquement mort mais semble continuer de faire des films depuis l'outre-tombe…

    > Ah tiens au fait, j'ai retrouvé le nom de l'attraction où on peut admirer des originaux de recherches graphiques, cellulos etc de certains films (ainsi que des lanternes magiques, un praxinoscope, un phénakistoscope et un zootrope si je me souviens bien…) Il s'agit du “Art of Disney Animation”, juste sur la droite de la statue de Disney en entrant dans le Walt Disney Studio. L'attraction en elle même est tournée vers le jeune public et un peu lourde, par contre les dessins valent le coup d'oeil. Donc si vous avez l'occasion… 😉

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #271565

    Entendons nous bien, Akiko, je ne cherche pas à dénigrer les oeuvres d'après la mort de Disney, mais à préciser ce que c'est qu'"un Disney". Et bien que je ne reprocherais nullement à Xanatos d'adorer Aladdin, quand il ajoute "mon Disney préféré", c'est ce genre de phrase qui me fait sursauter. Ne mettons pas tout dans le même sac, pitié ! maintenant je rencontre des jeunots qui mélangent toutes les oeuvres estampillées par la firme. Celle-ci après le décès du fondateur a voulu satisfaire certaines ligues morales-familiales qui l'attaquaient (mais en vain) sur les passages angoissants de ses DA (et il y en a pour chaque film, Xanatos s'en souvient sur Pinocchio), et la politique a donc été de cibler plus soft et plus "bambins cocoonés". Heureusement, plus tard, une réaction s'est dessinée (Le Roi Lion, cité et estimé par Bub, en est un bon exemple) et des travaux (plus) estimables sont apparus. N'empêche que si je compare Aladdin à un film "de Walt" qui a plusieurs points de ressemblance avec lui, Merlin l'Enchanteur, je ressens une différence de niveau considérable, en faveur du second.
    C'est vrai que ce n'est peut-être que subjectif, encore une fois, et si on préfère rire beaucoup, OK, Aladdin est "mieux".

    Sacrée Cobayanim ! what an accuracy !

    Cobayanim
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    cobayanim le #271566

    Haha, je veille mon cher Yupa, je veille 🙄

    Nadjachan
    Membre
    • Offline
      • Nouveau
    Nadjachan le #271567

    Citation (Lord Yupa @ 04/05/2009, 21:50)
    Quoi ! ça alors, j'apprends ce jour que Tim Burton nous prépare (en accord avec Disney, of course) une version “live” d'Alice au Pays des Merveilles, et avec Johnny Depp en Chapelier Fou ! c'est fou, non ?


    Bonjour à tous,

    Oui, par contre l'histoire va tourner autour du Chapelier fou c'est ça non ? J'imagine en tout cas, étant donné l'acteur (fétiche de Tim) choisit pour le rôle.

    L'histoire va donc sûrement s'éloigner de celle de CLD (Lewis Carroll), j'espère qu'elle n'en pâtira pas trop, comme d'autres en ont pâtis (Grimm etc).

    Nadège

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #271568

    Citation (Lord Yupa @ 18/10/2009, 11:34)
    Entendons nous bien, Akiko, je ne cherche pas à dénigrer les oeuvres d'après la mort de Disney, mais à préciser ce que c'est qu'”un Disney”. Et bien que je ne reprocherais nullement à Xanatos d'adorer Aladdin, quand il ajoute “mon Disney préféré”, c'est ce genre de phrase qui me fait sursauter. Ne mettons pas tout dans le même sac, pitié !

    Que veux tu dire par “ne mettons pas tout dans le même sac?”, “Aladdin” a pourtant été produit par la société Disney, ce n'est en rien hors sujet. A moins que tu aies préféré que je dise “Aladdin est mon film préféré des réalisateurs John Musker et Ron Clements”.
    Et pourquoi cette phrase te fait bondir Lord Yupa? tu sais il y en a beaucoup des gens qui adorent la majorité des films Disney des années 90, et ce, aussi bien auprès de la jeune génération que bien des spectateurs plus âgés.

    En termes de qualités scénaristiques ou de charisme des personnages, des films comme “La petite Sirène”, “La Belle et la Bête” ou “Aladdin”, n'ont à mon humble avis rien à envier à bon nombre de grands classiques prestigieux des annnées 40 à 60.

    Oui, Aladdin est mon film préféré de cette firme et c'est l'un des films cultes, ce n'est pas pour autant que je dénigre ou déprécie les premiers films de Walt Disney, “Fantasia” par exemple étant à mes yeux un authentique chef d'oeuvre qui a révolutionné l'animation. Et je raffole du “Livre de la Jungle” qui est un pure merveille.

    Citation (Lord Yupa @ 18/10/2009, 11:34)
    N'empêche que si je compare Aladdin à un film “de Walt” qui a plusieurs points de ressemblance avec lui, Merlin l'Enchanteur, je ressens une différence de niveau considérable

    Oui Aladdin est beaucoup mieux réalisé et animé que Merlin. 😛
    Blague à part, c'est marrant que tu parles de Merlin l'enchanteur, car c'est un de mes vieux films préférés de Disney. Merlin est un vieux sage, un peu bougon, mais aussi plein d'humour et farceur qui en fait un personnage terriblement attachant.
    Et le duel l'opposant à Madame Mim est un morceau d'anthologie et aussi la meilleure scène du film.
    C'est l'un des mes films Disney favoris car il est délirant, inventif et charmant.

    Sinon, techniquement parlant, je pense que Pinocchio est le film le mieux animé parmi les grands classiques, la scène ou Geppetto fait articuler par ses fils Pinocchio (quand celui ci était encore un pantin) est un bijou d'animation, un modèle du genre.

    Citation (Lord Yupa @ 18/10/2009, 11:34)
    C'est vrai que ce n'est peut-être que subjectif, encore une fois, et si on préfère rire beaucoup, OK, Aladdin est “mieux”.

    Comme j'adore me fendre la poire, c'est aussi l'une des nombreuses raisons pour lesquelles c'est mon film préféré de la firme. 😁

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #271569

    Citation (Xanatos @ 30/10/2009, 14:01)
    Comme j'adore me fendre la poire, c'est aussi l'une des nombreuses raisons pour lesquelles c'est mon film préféré de la firme. 😁

    On n'en attend pas moins d'un fan proclamé de l'excellent Lupin III, cher Xanatos !

    Un autre film signé du pur et simple fantôme de Walt Disney, c'est Taram et le Chaudron Magique, qu'une chaîne TV nous diffusait l'autre soir et que j'ai revu, l'ayant largement oublié.
    Inspirations assez évidentes : Merlin l'Enchanteur et surtout Le Seigneur des Anneaux. On dira si l'on veut que je suis de parti-pris, mais quoi non, plusieurs choses fonctionnent mal là-dedans.
    D'abord la truie Tirelire qui peut voir l'avenir est une jolie trouvaille (très kawaii en plus) : hélas, elle disparaît après un quart de film !
    Les deux héros, Taram et la princesse Gudule (j'ai oublié son nom) ne semblent pas intéresser vraiment le réalisateur tant ils sont creux. En fait quand ils sont à l'écran le vieux baladin occupe presque tout l'espace avec des gags répétitifs genre feu aux fesses jamais drôles. Le petit poilu Grimpy est un peu plus amusant, mais on est à cent lieues de l'inénarrable nain Simplet de Blanche-Neige.
    Le film oublie chemin faisant la petite boule lumineuse, compagne intelligente de la princesse !
    Les elfes du tourbillon ne servent à rien du tout, en somme. Pareil ou presque pour la “magique” épée dont a hérité Taram. Enfin le diablotin obséquieux qui sert le Seigneur des Ténèbres voudrait très fort faire rire, mais en vain.
    Un ratage commercial facilement explicable donc. 😒

    Miawka
    Membre
    • Offline
      • Nouveau
    Miawka le #271570

    Taram est d'ailleurs une des bêtes noires des studio Disney car trop différent de leurs autres productions.
    Par contre, d'après mes recherches il est surtout inspiré des Chroniques de Prydain de Lloyd Chudley Alexander, parues entre 1964 et 1970. Et même des contes de la table ronde, ne serait-ce que pour le coup de l'épée qui rappelle Excalibur.

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #271571

    Up !

    C'est le cas de le dire car je viens enfin de le voir, Up ( Hohohoho² ) !

    Ma foi c'est pas mal du tout, le premier quart d'heure m'a même serré la gorge comme, comme euh… comme Franz Joseph qui perd sa Sissi ( Ach ! ). C'est dire.
    De l'émotion pure condensée en quelques minutes, le résumé de toute une vie, avec ses joies et ses peines, brillamment distillé aux spectateurs qui ne peuvent qu'écraser une larme devant ce brave vieux Carl dont on pense que les jours heureux sont à présent définitivement consumés.
    Et puis magie, magie, un peu de poésie et Zou ! Notre honorable vieil acariâtre s'envole loin de cette éprouvante ville pour aller réaliser ce vieux rêve qui lui tient tant à coeur. Ah ! Que c'est beau.

    Enfin, tout ça c'était avant le drame bien entendu.

    Avant d'aller plus loin, je tiens à dire que jamais, ô grand jamais, j'ai eu autant l'impression que des scénaristes soient à ce point passé à côté de quelque chose d'exceptionnel. Messieurs Docter, Peterson et Mc Carthy, vous auriez pu faire un pur Chef d'Oeuvre, vous vous êtes contentés de faire de l'à peu près. Dommage !
    Oh, j'ai bien entendu vos explications foireuses largement détaillées dans les bonus fournis avec le film.

    Mais très honnêtement, ne vous a-t-il pas paru à ce point inutile la violence et l'incongruité de Muntz et de sa horde chiens qui parlent ? Pourquoi avoir transformé l'émouvant Muntz, vaillant explorateur qui fut humilié par ses pairs, en espèce de psychopathe sénile prêt à tuer un gosse ? Sérieux les mecs, ils mettent quoi dans votre assiette à la cantine chez Pixar ? Désolé Mr. Docter, mais Muntz n'est pas fondamentalement le personnage "écho" de Carl. C'est son héros d'enfance ( et à Ellie ! ), pas son double dans une autre vie. Carl n'avait aucune chance de devenir un jour un autre Muntz les gars, c'est quoi cette psychologie de bazar ? Carl s'est marié, a eu une vie bien remplie comme vous vous êtes bien attachés à nous le faire savoir dans les premières minutes du film. Carl c'est l'anti Muntz par excellence : Muntz fonçait, Carl se laissait mener par Ellie. Alors pourquoi les comparer et en faire des ennemis mortels ? C'est stupide, ya pas d'autres mots. Et l'excuse bidon avancée que "tout rachat de Muntz passait obligatoirement par de longues séquences de blabla, alors on a préféré le tuer pour faire renaître symboliquement Carl", c'est vraiment du beau n'importe quoi. Muntz pouvait très bien rester cet explorateur têtu prêt à tout pour capturer l'oiseau, sans pour autant tomber dans l'abject. Une confrontation entre les deux vieillards aurait très bien pu tourner à autre chose qu'à d'inutiles combats dans les airs qui nous ont empêchés de profiter davantage de ce monde extraordinaire des chutes du paradis. Autrement dit : vous auriez très bien pu faire un film sans violence, sans morts inutiles, et nous faire rêver bien davantage en respectant les grands codes des récits d'aventure. Tiens, puisqu'après tout vous vous vantez d'être chez Disney à présent, vous auriez par exemple très bien pu relire un peu les oeuvres de Barks et de Don Rosa, qui savent eux de quoi ils parlent quand il s'agit de conter de folles aventures. Parce que, hein, un vieillard râleur affublé d'un scout, ça fait un peu gros pour ne pas nous faire penser à Picsou et ses castors juniors…
    Et puis ces chiens qui parlent, ça n'a tellement rien à voir avec le sujet… même si c'est drôle, ça l'est 5 minutes, pas plus. Car tous les gags avec les chiens auraient pu être "muets" que ça n'aurait rien changé.

    Enfin voilà quoi. Un bon moment passé, mais pas de quoi tomber à la renverse au bout du compte.

    Gexian
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Gexian le #271572

    Il y a quelques jours j'ai vu La princesse et la grenouille (Canada oblige, c'est déjà sorti).
    C'est du Disney très classique en terme d'animation, de musique et aussi d'histoire. Le point positif, c'était la nouvelle Orléans qui sers de décors à l'histoire (le traitement du restaurant "rêve" de l'héroïne est très joli esthétiquement). Quelque part ça m'a un peu rappelé le Livre de la Jungle par moments (surtout avec l'alligator) quand on passe dans le Bayou.

    Par contre, on vibre pas des masses. Je ne sais pas si ça vient de fait que c'est un Disney et je savait que tout finirai bien, mais voilà, j'ai pas eu le petit moment de larmes ni de peur ni de joie. J'ai beau aimer les dessins animés Disney classique, celui manque cruellement d'âme au niveau de l'histoire, c'est dommage.

    Kusana
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Kusana le #271573

    Le Roi Lion

    Vue pour 72727273636464748 fois et ça reste un chef d'oeuvre à mes yeux. C'est le premier Disney que j'ai vue au cinéma en famille le jours de sa sortie, j'étais gamine mais ça me reste en mémoire comme si c'était hier. Le film est somptueux vraiment, il y a tout ce que j'aime dans un film d'animation non Japonais, de l'action, des histoires d'amour, des sidekicks marrants, des chansons super zoulies et j'en passe. Quand je vois ce film je ne quitte pas l'écran des yeux tellement je suis captivée par ce qui se passe dans l'écran. Le début est sympatoche et commence avec une excellente introduction. On rigole bien aux conneries du lionceau et on flippe quand il arrive dans le cimetière des éléphants, on pleure quand son papa décède à cause de ce chacal de Scar et on pleure encore plus quand on voit Simba et Nala se retrouver. La fin défarouille du string aussi avec le combat entre les lionnes, le roi lion face à son oncle et j'en passe, bref l'histoire tient la route du début à la fin. La musique qui l'accompagne tout au long est sublime et niveau animation c'est une tuerie. Bref c'est un chef d'oeuvre Disney qu'on doit avoir dans sa collection de DVD, VHS, livres, peluches et j'en passe, de toute façon si vous ne l'avez pas je viens chez vous et je vous explose la gueule! 20/20

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #271574

    Les trésors de Disney : l'intégrale de Dingo

    L'excellente collection des “trésors” continue vaillamment son petit bonhomme de chemin. Ainsi, j'ai pu me régaler des aventures du génial Dingo, certainement parmi les plus drôles cartoons de la firme, et de loin.
    Par contre, je suis très surpris par le peu de dessins animés qui ont été réalisés, ils sont tous ici, dans ce double DVD. Etonnant qu'un tel personnage n'ait pas davantage inspiré les réalisateurs du studio ( à contrario d'un pluto par ex. ).

    Il est par contre vraiment curieux de constater que Dingo perd souvent ses “oreilles” suivant les épisodes !
    Par ex :

    Dans certains cartoons, notre héros incarne l'américain moyen des années 50, est-ce la raison pour laquelle on lui a coupé ses oreilles ? a l'inverse, quand il est bel et bien le héros attitré du carton, on lui retrouve ses longues oreilles :

    C'est assez troublant quand même. 😉

    Reste que cette compil' est tout bonnement extraordinaire, un must have absolument incontournable pour qui veut se fendre la poire !

    World21
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    world21 le #271575

    Vendu !
    Vous le saviez peut être déjà, moi je suis étonné que ça marche aussi bien auprès des enfants ces compilations Trésors de Disney ( testé et re-testé et re re re re re re testé avec des petits neveux… ).

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #271576

    Oui, ça marche bien au près des enfants.
    ça pourrait s'expliquer pour plusieurs raisons je pense :
    – le format court, cartoon, plus adapté à un jeune public qui a du mal à suivre des intrigues plus complexes sur une vingtaine de minutes.
    – des personnages qu'ils connaissent tous, qu'ils ont vu partout sur des t-shirts, des verres, des sacs, des jouets… mais dont finalement ils n'ont jamais vus les origines animées, tout simplement.
    – la qualité des cartoons en eux-mêmes : c'est drôle, c'est bien fichu, tout simplement.

    Les trésors de Disney : disney on the front lines

    Voilà une compilation inédite chez nous, et qui je crains le restera encore longtemps…
    Ce coffret contient 2 DVD.
    Ici ont été rassemblés les productions liées à "l'effort de guerre". On y trouve un peu de tout, l'essentiel étant tout de même les cartoons mettant en scène les héros de Disney, en particulier Donald.
    Une partie de ces cartoons se retrouve dans les autres intégrales des trésors de Disney. Notez bien que nous autres européens avons été privés de 3 courts liés à la guerre dans l'intégrale de Donald, pour éviter toute polémique ? Pourtant, Der Fuehrer's face avait été oscarisé…
    Entre autres documents on trouve aussi des cartoons "éducatifs" comme ils disent, qui répondent à des commandes pour des sociétés américaines ou des ministères, américains ou canadiens.
    Sur le second DVD, on peut voir un film d'une heure, Victoire dans les airs, reprenant les thèses du major Seversky concernant l'importance stratégique que les USA doivent accorder à l'aviation pour combattre les nazis et les japonais. Ce film n'est pas une commande d'aucune sorte, mais bien une réalisation de W. Disney qui visait à promouvoir les thèses du Major. Churchill lui même aurait été convaincu par ce film et il aurait poussé Roosevelt à la voir pour entendre les arguments du Major jugés jusque là négativement par son propre état major ( Seversky estimait essentiel le bombardement de la Normandie avant le débarquement, ce qui fut ensuite fait. ).
    Suivent ensuite 3 films d'instruction militaire destinés à l'infanterie, expliquant comment se servir de tel fusil d'assaut, comment viser, etc. D'après Leonard Maltin, le présentateur du DVD, il y aurait eu 200 films comme ça. Mais la sécheresse du propos fait que ces 3 là suffisent largement à se faire une idée de ce à quoi retourne cette production.
    Enfin on trouve en bonus des interviews, des galeries, etc.
    Ce coffret plus que collector devrait sortir chez nous, compte tenu de son importance historique au niveau de l'animation, et comme témoin d'une époque qu'on espère révolue.

    Pour ceux qui veulent aller plus loin, je les invite à aller sur le site de Zuzu Disney.

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #271577
    Les Productions du Peuple :

    présentent :

    Le petit peuple prolétaire des fées travaille d'arrache-pied pour préparer les célébrations de la Révolution d'Octobre. Le PolitBuro décide d'honorer Clochette, l'ingénieuse instigatrice du travail à la chaîne au pays imaginaire, en lui offrant la responsabilité de créer pour cette année le glorieux nouveau sceptre d'automne. Celui-ci sera présenté lors d'une cérémonie officielle devant tout le peuple des fées à l'occasion du plan quinquennal qui bizarrement a lieu tous les 8 ans chez les fées.
    Clochette s'acquittera de la tâche à merveille jusqu'à ce qu'un incident fâcheux aura pour conséquence la destruction de la pierre de Lune qui doit orner le précieux sceptre. Un sceptre hante le Royaume Imaginaire ! S'ensuivra alors une belle épopée vers les contrées du Nord du Pays Imaginaire, en quête d'un antique miroir capable d'exaucer n'importe quel voeu. L'amitié transcende n'importe quelle épreuve et le travail mêlée à la création d'inspiration soviétique permettra de se sortir de cette terrible impasse et vaut mieux que n'importe quelle fausse magie imperialo-capitaliste qui pousse les hommes ( en l'occurrence ici des pirates… ) avides de richesses à piller et saccager le bon peuple. Ainsi s'achève ce conte magnifique sur cette morale de haute volée, qui prouve que la camaraderie est le salut de l'Homme nouveau et que le Socialisme est la meilleure réponse aux difficultés les plus insolubles que peut traverser le peuple des fées.

    Ma note ? 5 MARTEAUX.

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 525)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 10
veggie11, Cyril, feanor-curufinwe, bub, Josephine Lemercier, dekamaster2, Xanatos, Lord-Yupa, Renjihiro, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 168, Members: 48
Welcome to our newest member, Camyrose
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min