La Japanimanga en chair et en os, en "live" quoi!

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 145)

Posté dans : Anime & Animation

  • Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #470816

    Pour Kitano, j’ai aussi pensé à un problème de santé qui l’empêchait de beaucoup bouger, en effet. Mais en même temps, ça participe à cette évolution des personnages du film dont je parlais, alors je ne sais pas à quel point la santé de Kitano entre en ligne de compte.
    Autre fait intéressant, spécifique à cette édition BR, et que j’ai oublié de mentionner, le disque contient le doublage japonais du film ! Et je n’ai pas vérifié, mais selon Durendal (lors de son vlog mis en ligne à l’époque de la sortie du film au cinéma) ce seraient les seiyû des films et de la série Ghost in the Shell qui ont repris leurs personnages dans le film. Je n’ai pour l’instant vu le film qu’en VO, mais la VJ est un plus non négligeable dans l’achat de ce BR, si c’est bien le cas ! 😀

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #471013

    J’ai lu récemment (dans Zoom Japon) que Frederick Schodt, l’auteur du livre Manga ! Manga ! qui fit connaître la BD japonaise aux USA et qui traduisit avec passion tout Masamune Shirow, n’a pas vraiment aimé le film live, principalement à cause de l’absence d’humour dans celui-ci (tout comme dans les films de Oshii). Il soutient que cela fait manquer une part du génie de Shirow. Je ne suis pas trop d’accord. D’abord dans le manga l’humour est difficile à rendre en live, car il est fondé surtout sur la stupéfaction et passe par des mimiques ou persos en SD ; ou bien par les tachikoma, absents du film actuel. De plus, cela aurait contredit l’argument scénaristique, tourné vers le tragique de l’existence même du Major. On aurait eu un résultat mi-figue mi-raisin.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #471017

    Oui je suis plutôt d’accord.

    Certes l’humour de Shirow est très drôle dans ses manga mais  comme tu le soulignes avec justesse, il est très difficile, pour ne pas dire impossible, à retranscrire en live sans que cela sonne faux ou dénote avec le ton du film.

    Pourtant, contrairement à ce que dit Frederick Schodt, l’humour, bien que peu présent dans le film live, n’était pas absent pour autant: je pense notamment à Batô qui, dans mes souvenirs, nous gratifiait occasionnellement de son humour pince sans rires, comme dans la série animée de Kenji Kamiyama.

     

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #471055

    … contrairement à ce que dit Frederick Schodt, l’humour, bien que peu présent dans le film live, n’était pas absent pour autant: je pense notamment à Batô qui, dans mes souvenirs, nous gratifiait occasionnellement de son humour pince sans rires, comme dans la série animée de Kenji Kamiyama.

    En effet ! Je pense également au personnage d’Aramaki prenant sa voiture avec un attaché-case, s’y faisant apparemment trouer comme une passoire par les hommes de main de Cutter, puis sortant brusquement avec l’attaché-case-bouclier hyper-résistant et flinguant tous les sbires ! Humour noir, mais humour quand même.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #473641

    Death Note l’adaptation américaine, vu à l’instant !
    En vf, je précise, parce que j’ai beaucoup apprécié la reprise du rôle de Ryuk par Emmanuel Karsen (voix de Sean Penn dans beaucoup de ses films), comme dans l’excellent anime du même nom ! Et c’est le seul point fort que je trouve à ce film.
    Le manga de Oba et Obata doit sa renommée à l’intérêt porté à la dimension psychologique de ses deux antagonistes principaux que sont Light et L, à leurs nombreux duels aussi pointus et fins qu’une partie d’échecs entre spécialistes mondiaux, et in extenso à l’intelligence exceptionnelle dont tous deux font preuve. Ainsi qu’au fait qu’il faille à chaque fois trois bonnes heures pour lire un tome, mais bon, c’est une autre histoire. 😆
    C’est un véritable plaisir de voir Light comme L prévoir dix coups d’avance de leur adversaire pour contrer au bon moment, jusqu’au moment où l’un ou l’autre se retrouve au pied du mur.

    Point de tout cela ici. L est un ado nerveux qui pique des crises (trop de sucre), aime visiblement renverser des choses sur les tables et s’amuse à enfoncer la tête d’un type dans sa soupe lors d’une poursuite. Il a au moins pour lui d’être quand même très intelligent. Mais son impatience et sa nervosité jouent contre lui et l’intérêt qu’on pourrait lui porter autrement. Et puis être intelligent ne signifie pas forcément qu’on est digne d’un Sherlock Holmes.
    Pareil pour Light, il est semble-t-il très intelligent, mais surtout qu’est-ce qu’il peut être con ! Passe encore qu’il hurle comme une ado hystérique quand il voit Ryuk pour la première fois. Mais il donne l’impression d’être manipulé du début à la fin, que ce soit par Ryuk comme par Mia. J’aime pas la prestation de l’acteur qui l’interprète. Il a une tronche d’ahuri tout le long du film. Son personnage n’aide pas non plus, c’est l’exact inverse de Light Yagami. Aucun recul, aucun sang froid, aucune capacité d’analyse, et vraiment il est bête à manger du foin. Se faire mener en bourrique comme l’ado en rut qu’il est par Mia, c’est insultant pour l’original.

    Pour dire à quel point on ne retrouve de l’oeuvre originale que le titre, le Death Note et Ryuk, il y a UN seul duel psychologique, torché en même pas cinq minutes dans un bar à l’américaine, et au cours duquel les deux antagonistes sont de toute évidence pressés de révéler leur jeu ! On aurait dit une dispute de cour de récré ! O_O

    Les perso sont en fait des clichés ambulants de lycéens américains typiques des films d’ado, on se débarrasse de l’aspect fantastique passés les quinze premières minutes, et l’aspect psychologique… n’existe pas, en dehors de cette scène du bar américain qui tient plus du fan-service que de passage déterminant pour l’intrigue.
    Si comme moi vous aimez le manga de Tsugumi Oba et Takeshi Obata, relisez-le (ou découvrez-le), ce film ne lui rend pas service.

    Et je passe les détails sur les nombreuses conneries et incohérences du scénario, ce serait une perte de temps. Ce film est une perte de temps.

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #474148

    On ne peut pas tout lire, et c’est ma seule excuse pour n’avoir pas encore lu le manga Death Note, mais en tout cas je n’irai donc pas voir ce live ! Utile avertissement, Feanor !

    On n’annonce la sortie qu’en 2019 de l’attendu (?) film live Nicky Larson réalisé par Philippe Lacheau (Babysitting 1 et 2, Alibi.com). N’ayant pas vu ses films, je me demande bien si l’on peut faire confiance à ce cinéaste pour rendre justice à une oeuvre aussi remarquable…
    En attendant, dès ce Lundi 28 août la chaîne Mangas rediffuse la série animée. Les 140 épisodes sont proposés dans une version remastérisée et non censurée, selon mon mag TV.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #491900

    j’ai vu Hagane no Renkinjutsushi (ou Fullmetal Alchemist) le film en prises de vue réelles.

    Tout d’abord, au vu de la fin, il y a clairement la volonté de donner une suite, et ce serait pas mal d’en faire une trilogie, vu ce qui a été abordé, et ce qui n’a pas été abordé. Pour être honnête dès le début, ce n’est pas le film, et encore moins l’adaptation, du siècle, et si vous ne connaissez pas le matériau d’origine, vous pourrez vous sentir perdus à quelques reprises. Et pourtant, on peut dire que le film est conscient qu’il s’adresse aussi à un public qui ne connaît pas le manga ou la série. Mais on est loin du travail effectué sur la trilogie Kenshin par exemple, qui elle supporte tout à fait un visionnage néophyte (j’en parlerai un de ces quatre). C’est un peu le gros problème de ce film, en fait. Il est trop conscient de s’adresser à deux publics différents et essaye de contenter les deux, et maladroitement qui plus est.

    L’histoire reprend assez fidèlement la trame du manga. Les frères Elric perdent leur mère très jeunes, et comme ils maîtrisent les fondements de l’alchimie, ils prennent la décision d’enfreindre un tabou en tentant de la ressusciter. Mais le résultat n’est pas celui qu’il espéraient, et pire, Alphonse disparaît tandis que Edward perd une jambe, puis un bras lorsqu’il parvient à rattraper l’âme de son frère et à la fixer sur une armure.
    Ensuite, grosse ellipse, quelques années ont passé et on retrouve les frères au service de l’état militaire d’Amestris.

    Beaucoup de raccourcis sont pris, et à moins qu’ils ne soient évoqués dans le prochain film (s’il se fait), ça gêne quand même la compréhension de l’histoire.
    Jamais le papa Elric n’est évoqué, ni le maître des frères Elric. Les Homonculus ? Évoqués une fois au début du film, mais jamais on vous indique qui sont les trois monstres qui bouffent des hommes, transpercent et changent de forme (ou alors j’ai pas fait attention). La révolte d’Ishval ? Une phrase, un doigt sur une carte. Le côté instable et répressif du régime d’Amestris ? Pareil, vite fait. Le rôle des alchimistes d’état ? Leurs avantages ? Leur hiérarchie ? Pourquoi les frères Elric se sont-ils mis à leur botte ?

    Le film est un condensé de la première partie du manga, mais il échoue à expliquer la moitié des choses. Enfin, la première partie, pas seulement, on trouve des éléments qui ne sont évoqués que dans la dernière partie de l’oeuvre de Hiromu Arakawa. Dans le cadre du film, heureusement, ça passe crème, et ça permet même d’apporter plus de poids à l’intrigue sur l’origine du mal, l’origine d’Amestris même. C’est plutôt une chose à mettre dans les bons côtés du film. De mon point de vue, il y a d’ailleurs autant de bons que de mauvais points dans ce film.

    Côté mauvais points, la réalisation. C’est plat, les trois-quarts du temps. L’action est molle, et rare qui plus est. Mais quand on aborde le côté tragique et pathétique de l’histoire, ça marche étonnement bien ! Il y a trois scènes en particulier qui font le café et font honneur à l’écriture d’Arakawa : Le résultat des expérimentations de Shô Tucker, la dispute entre Al et Ed au sujet de la crise d’identité de Al (pour moi LA scène du film) et enfin le très beau “je reviendrai te chercher Al” de Ed face à la Vérité. Ces trois scènes ont réussi à me tirer les larmes des yeux.
    Ce qui m’amène aux acteurs. Bon, il n’y a que des japonais, et faut le dire, les trois-quarts du temps, ça choque, je n’ai pas réussi à passer outre. D’autant plus que les décors sont réussis, tournés en Italie, il n’y a rien qui sonne faux… à part le populo qui l’habite… des japonais habillés comme des paysans européens du 19ème siècle… J’y arrive pas.
    Les acteurs principaux sont très bons, cela dit, notamment l’interprète de Al qui ne dénote jamais et évite l’écueil de l’excès. Connaissant le perso d’origine et son habitude à en faire des caisses, c’est une agréable surprise. Maes Hughes et Shô Tucker étaient aussi plutôt bien adaptés, ils ont porté une bonne partie du film sur leurs épaules. J’avais un peu de mal avec Winry au début, mais arrivé à la scène de dispute entre les frères Elric, j’ai changé d’avis. Mais en gros, elle est bonne dans les scènes tristes. Pour le reste elle est plutôt transparente. Comme Hawkeye d’ailleurs. C’est d’ailleurs un autre défaut du film. Quand on voit le nombre de perso féminins intéressants du manga et qu’on compare avec le film, ça fait mal. Ross est presque figurante, Winry, mis à part les scènes tristes, bof, Hawkeye est muette quasiment du début à la fin, et Lust est bien moins ambivalente que dans le manga.

    Les Homonculus, hum… je sais pas. Lust est la plus réussie, la plus développée, mais ça reste minimal, tandis que Gluttony et Envy sont limités à quelques phrases (et une scène post-générique… paraît que ça se fait, ce genre de chose). Ce qui est logique à ce stade de l’histoire (toujours en prenant en compte l’éventualité d’une suite), même si le final lâche un peu trop d’info et du coup met en lumière le manque de développement de Lust, Gluttony et Envy.
    Pour des raisons évidentes liées au statut même de film, il y a évidemment moins de perso. On revient à cette idée de condensé, et si c’est compréhensible, là encore, ça donne l’impression qu’il manque des éléments dans l’intrigue. Par exemple, ne vous attendez pas à voir Scar, Alex Louis Armstrong ou les hommes de Mustang. Bon, dans ces cas, ça reste anecdotique au vu de ce qui est raconté ici. Et bien sûr, j’aurais adoré voir Scar, et lui seul aurait pu faire tenir le film sur ses épaules comme menace principale. Peut-être pour la suite.
    Dommage cependant que King Bradley n’apparaisse pas une seule fois, ne serait-ce que dans une scène expliquant la politique d’Amestris (et qui manque grandement au film, encore une fois).

    Voilà, un film pas dégueu, mais pas inoubliable, ni même attachant. Le doublage français est très bon, et je pense même qu’il m’a permis de tenir lors de moments plats et mous du genou, parce que le casting vf reprend une grande partie de celui des deux séries TV, et c’est un véritable bonheur d’entendre Martial Leminoux (quand bien même Roy Mustang n’a pas la classe et la profondeur de celui d’Arakawa), Arthur Pestel, Audrey Pic, Suzanne Sindberg, etc.. ! 😀

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #500599

    Elle est sortie hier, la première bande-annonce de Nicky Larson et la Parfum de Cupidon !

    Alors, d’abord, cette affiche…
    Je la trouve moche, en grande partie à cause de la tronche que tire celle qui j’imagine s’appelle Laura (Kaori). Non, c’est pas possible. -_-

    Maintenant, la BA. Au niveau des perso principaux, c’est assez réussi je trouve. Un gros bon point à Mammouth, mais de manière générale, l’apparence des perso est respectée, ça fait énormément plaisir. Pareil pour leur caractère, on est vraiment dans l’essence ! Juste la dernière scène, ça m’a fait rire, c’est du Nicky / Ryô tout craché ! 😆
    En revanche, on ne voit pas beaucoup Nicky utiliser son flingue et j’ai peur que l’on se trouve dans une version assez légère au niveau dézinguage, et que Lacheau mette surtout l’emphase sur la baston corps à corps, qui est aussi une des composantes de la série, mais ce qui caractérise surtout Nicky / Ryô, ce sont ses capacités surhumaines avec un flingue. Mais bon, on verra, et puis Bourdon appuie beaucoup sur cet aspect du personnage, donc ce sera là, mais à quelle fréquence ?
    Maintenant, pour les perso secondaires, je ne sais pas, mais les scènes sonnent faux (“allez Gilbert, en avant Guingamp !”).

    Bref, dans l’ensemble, je le sens toujours bien ce film, la BA donne le ton, l’humour ne marche pas des masses sur moi (sauf la dernière scène), mais niveau caractérisation, on est sur une très bonne voie. J’irai le voir, c’est sûr et certain ! ^^

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #500634

    Ah ah ah, parfaitement d’accord au sujet de l’affiche Feanor ! Enfin, si le cinéma français savait faire de belles affiches, on le saurait… ^_^ Comparé à d’autres “comédies” locales, je la trouve même réussie celle-ci ! Pour le film, faut voir, je suis pas emballé mais je lui laisserai sa chance !

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #500638

    Lorsque le titre du film a été dévoilé, on avait quand même eu droit à une belle affiche ! ^^

    Peut-être qu’elle sera utilisée aussi lors de l’affichage, cela dit.

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #500644

    Ah, j’avais pas vue celle-ci ! Elle est assez sympa c’est vrai ! Pour la sortie du film elle serait top, mais malheureusement j’imagine plutôt une affiche bien lourde, avec tous les persos principaux dessus (Mammouth, Didier Bourdon en plus, et d’autres sûrement), comme toutes les comédies françaises fauchées de ces dernières années… Croisons les doigts !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #500649

    Dans la bande-annonce, j’ai trouvé Laura beaucoup plus convaincante que Nicky !!
    C’est quoi ce gringalet ?? j’ai une carrure bien plus proche de celle de Nicky, sans me vanter spécialement, et pour des textes comme ça ils auraient aussi bien fait de me prendre !
    Il semble qu’on n’aura pas droit au marteau, ni aux petits vols de corbeaux perplexes, comme si c’était difficile de nos jours à faire…
    Enfin je suis presque sûr qu’on aura une complète édulcoration sur le plan sexuel (“faut pas TRAUMATISER les petitsjeunes”), et la bande-annonce déjà nous montre euh… des bas d’infirmière et une partie des dessous de Laura, tu parles si ça déchire du string ! Ce qui fait la plus grosse part de l’essence de la série, que je sache, c’est la tronche d’huître de Ryo quand il est en rut (il n’y a pas d’autre mot !) devant une fille affriolante, à laquelle succède soudain un visage grave, aux aguets, implacable car il a perçu le bruit d’armement d’un flingue. Je ne vois vraiment pas comment ce freluquet de Lacheau pourrait rendre cela !!
    Je ne risque pas d’aller voir ce truc.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #500651

    Ah Yupa, si c’était toi qui interprétait Ryô Saeba, cela me motiverait encore plus pour voir le film ! ^^

    Et je confirme que tu es bien plus musclé que Lacheau. 😉

    Alors au sujet de la fameuse scène où Nicky soulève la robe de Laura et se glisse entre ses jambes, ce n’est pas vraiment hors sujet et c’est une référence directe du manga de Tsukasa Hôjô !

    En effet, dans le deuxième tome du manga, un caïd de la pègre voulait éliminer Ryô et Kaori. Il a claqué des doigts et des yakuza surgis hors de l’eau de la piscine menaçaient nos héros. Aucunement décontenancé, Ryô a soulevé le paréo de Kaori, dévoilant ses magnifiques jambes, rendant béats d’admiration les yakuzas !

    Ryô profita de cette distraction pour se glisser entre les jambes de sa partenaire pour dégainer son revolver et massacrer les bandits ! La piscine devint alors un vrai bain de sang.

    C’est une scène qui démontre tout de même que Lacheau connaît l’oeuvre originale.

    Cette scène avait été adaptée différemment dans la série animée, là, c’est Saeko qui eut droit à la robe soulevé, et le méchant de l’histoire connaîtra une destinée moins tragique que les bandits du tome 2 du manga.

    Après, je comprends parfaitement ta réticence à aller voir cette adaptation cinématographique de l’oeuvre culte de Tsukasa Hôjô.

    Néanmoins pour ma part, et malgré les réserves que j’ai émise vis à vis de cette bande annonce, je pense tout de même laisser sa chance à ce film et me faire ma propre idée.

     

     

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #500653

    Parfaitement d’accord avec vous les amis mais moi je veux la massue dans le film ! Sans massue c’est pas City Hunter ! ^_^

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #500657

    Hélas, Sotelo, Philippe Lacheau a signalé qu’il n’y aura ni massue ni petits “corbeaux de perplexité”… Trop difficile à faire !
    En fait, histoire de rire aux gags j’irai voir le film si mes 4 ou 5 amis de manga/japanim me proposent la sortie, et seulement dans ce cas. Il serait important aussi que “Nicky” s’y montre un tireur extraordinaire, sinon même pas la peine de tenter d’y croire… Mais là aussi je crains le moralisme ambiant (“Quoi ? !! Vous voulez donner envie aux jeunes de devenir des snipers ?!”). Comme la bande-annonce le montre, on aura surtout de la castagne corps à corps où personne ne se fait vraiment mal, à mon avis. Il est vrai que c’est conforme à la série animée. Raison de plus : je veux du Magnum 44 imparable, moi !

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #500658

    C’est assez décevant. Les corbeaux encore, mais la massue est un élément intimement lié à City Hunter. Je comprend que ça soit un peu dur à faire techniquement, mais faire l’impasse sur le gag le plus célèbre de la série, ça risque d’être rédhibitoire pour moi… Pour ce qui est de la précision de Nicky, je crains aussi que cet aspect ne soit délaissé au profit de la baston au corps à corps. Ce serait dommage parce que Mammouth sans son attirail, c’est plus vraiment Mammouth ! Enfin pour ce qui est de tout le côté sexuel, bien sûr que ce sera édulcoré ! Il faudrait pas écoper d’une interdiction aux moins de 12 ans quand même. C’est malheureusement évident. Donc pas de corbeaux, pas de massue, tout l’aspect sexuel édulcoré, peut-être pas beaucoup de flingues… Le scénario a vraiment intérêt à assurer à côté.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #500816

    Au temps pour moi, cher Sotelo, il semble que conformément à la première affiche que nous avons plus haut la massue sera bien là. Faudrait savoir, car j’avais lu qqpart que Philippe Lacheau s’excusait de son absence dans le film. Je n’arrive cependant vraiment pas à reconnaître Nicky/Ryo en cette étroite carrure de Lacheau. D’accord, Jean Reno est trop vieux et poussif désormais, pourtant on aurait pu trouver plus balèze…. 🙁 …

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #500856

    J’ai vu l’affiche mais je ne suis pas sûr que sa présence dessus veuille forcément dire que la massue sera présente dans le film. Vu l’effet de Photoshop pourri que ça donne sur l’affiche, j’ai plus l’impression d’un clin d’oeil aux fans que d’un avant-goût… Mais j’espère me tromper car comme je l’ai déjà dit, City Hunter sans massue, ce n’est plus vraiment City Hunter à mon sens.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #500858

    Je partage ton avis Sotelo: un film de City Hunter ce serait comme un film de Ranma 1/2 sans transformations ou encore un film de Dragon Ball sans kamehameha…

    Il manquerait quelque chose…

    D’ailleurs pour rappel, dans le City Hunter avec Jackie Chan et l’adaptation non officielle Mr Mumble, le marteau était présent et Kaori tapait vraiment sur Ryô avec !

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #500870

    J’ai fait aujourd’hui une stupéfiante découverte. Vous connaissez tou(te)s Maison Ikkoku/Juliette je t’aime qui est encore à ce jour le plus grand chef d’oeuvre de Rumiko Takahashi. Ce manga culte a été adaptée dans une série animée d’une qualité tout aussi exceptionnelle.

    Néanmoins, saviez vous qu’elle fut aussi adaptée dans une mini comédie musicale live en 1986 ?

    La voici, traduite en VOSTFR et elle est plutôt… psychédélique, même si la chanson est très jolie !

     

    Merci à la page Facebook du site “Les grands Classiques.fr” pour m’avoir fait découvrir cet OVNI.

20 sujets de 41 à 60 (sur un total de 145)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 10
bub, Josephine Lemercier, Cyril, feanor-curufinwe, veggie11, dekamaster2, Xanatos, Lord-Yupa, Renjihiro, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 168, Members: 48
Welcome to our newest member, Camyrose
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min