La Japanimanga en chair et en os, en "live" quoi!

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 145)

Posté dans : Anime & Animation

  • Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277599

    Tiger Mask, célèbre manga (au Japon) d'Ikki Kajiwara et de Naoki Tsuji (également célèbre dessin animé), va connaître une adaptation en film en prises de vue réelles !
    Voici le premier (court) trailer de cette nouvelle adaptation d'un manga !
    Personnellement, j'ai un problème avec le costume, là…
    On dirait plus un héros de Sentai qu'un catcheur…
    Passer de ça

    à ça…

    C'est chaud… 😕
    Et pis j'ai encore l'impression qu'on va avoir un éphèbe dans le rôle-titre… 😪

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Veggie11
    Participant
    • Online
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #277600

    M'en parle pas, j'ai voulu tester dernièrement le live d'Ashita no Joe (le récent). Une catastrophe ! 😡 Le héros joue horriblement mal (encore un pseudo bellâtre) et je ne parle même pas du déguisement dont est affublé le pauvre acteur censé jouer son mentor ! Seuls les gamins étaient crédibles…

    En drama adaptant des mangas, il n'y a que Hidamari no Ki (oeuvre de Tezuka), Maison Ikkoku (la version récente), Life et surtout Nodame Cantabile (bien supérieur à l'anime) qui m'ont plu. On peut aussi citer le long-métrage live de Lupin III (Strange Psychokinetic Strategy) en adaptation à prendre au second degré pour s'éclater un soir.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277601

    Citation (veggie11 @ 20/06/2013 21:34)
    M'en parle pas, j'ai voulu tester dernièrement le live d'Ashita no Joe (le récent). Une catastrophe ! 😡 Le héros joue horriblement mal (encore un pseudo bellâtre) et je ne parle même pas du déguisement dont est affublé le pauvre acteur censé jouer son mentor ! Seuls les gamins étaient crédibles…


    J'avais un fort a priori négatif sur Ashita no Joe en Live, tu ne fais que confirmer ce que je craignais…

    Citation (veggie11 @ 20/06/2013 21:34)
    En drama adaptant des mangas, il n'y a que Hidamari no Ki (oeuvre de Tezuka), Lupin III (Strange Psychokinetic Strategy), Maison Ikkoku (la version récente), Life et surtout Nodame Cantabile (bien supérieur à l'anime) qui m'ont plu.


    Si jamais tu as l'occasion de voir le Devilman Live, passe ton chemin ! Quoi qu'il en soit, ne paie jamais pour le voir, tu le regretterais !

    Et tu n'aurais pas vu le film live de Kenshin, par hasard ?

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Veggie11
    Participant
    • Online
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #277602

    Non, pour le moment je n'ai pas encore vu le live de Kenshin, ni celui de Dororo et Kamui Den d'ailleurs ! J'envisage de le faire un de ces jours. Est-ce que ça vaut quelque chose ?

    Le seul point positif du drama d'Ashita no Joe, c'est le quartier pauvre des années 60 qui sert de décor de fond et qui est très bien reconstitué. Sinon oui, je te le déconseille absolument. Il n'y a rien d'autre à sauver !

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277603

    Citation (veggie11 @ 20/06/2013 21:51)
    Non, pour le moment je n'ai pas encore vu le live de Kenshin, ni celui de Dororo et Kamui Den d'ailleurs ! J'envisage de le faire un de ces jours. Est-ce que ça vaut quelque chose ?


    Ça, je n'en sais rien du tout ! Pas encore vu ! ^^
    Mais la bande-annonce m'a laissé une bonne impression !

    Citation (veggie11 @ 20/06/2013 21:51)
    Le seul point positif du drama d'Ashita no Joe, c'est le quartier pauvre des années 60 qui sert de décor de fond et qui est très bien reconstitué. Sinon oui, je te le déconseille absolument. Il n'y a rien d'autre à sauver !


    Merci pour l'info ! Malheureusement je m'en doutais un peu après avoir vu la bande-annonce !

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277604

    Le 24 août ! C'est la date à laquelle sortira au cinéma, au Japon, le film Live de Gatchaman !

    Deux nouveaux trailers sont disponibles sur la toile !
    Trailer 1
    Trailer 2 (le même que le premier, en plus court)

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #277605

    Ah ben ça pourrait être meilleur ou pas plus mal que la daube animée que j'avais (entre)vue dans le temps ! Gachaman, une série passée par bien des vicissitudes en Occident je crois…

    En drama, je me répète, mais Gantz (en deux coffrets d'un seul disque) n'est pas mal du tout, et vous pouvez déjà le trouver en occasion assez facilement.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277606
    Rurôni Kenshin

    “La voie du vagabond n'est qu'une fuite pour les faibles ! Vivre par le sabre, mourir par le sabre. Il n'y a pas d'autre choix pour nous.”

    J'ai vu le film, et il se dresse sans difficulté au sommet des meilleures adaptations live de manga !

    L'histoire reprend la trame des premiers tomes du manga. L'arrivée de Kenshin à Tôkyô, sa rencontre avec Kaoru, l'affaire du faux Battosai Himura, celle du Chapeau Noir, l'apparition de Yahiko, de Sanosuke et de Megumi. C'est d'ailleurs à travers l'histoire de Megumi et de ses démêlés avec Kanryu Takeda que tout le film s'articule. Ainsi, le film mélange avec intelligence et brio certaines parties du manga pour en tirer une seule histoire englobant tous ces évènements. Sanosuke veut travailler pour Takeda au début, et le faux Battosai est en fait Jin'e Udô et non les deux bouffons du premier volume. De même, il travaille pour Takeda.
    On regrettera juste la non utilisation de l'Oniwabanshu, remplacée par des personnages qui apparaissent bien plus tard dans le manga ! Gein et Inui Banjin ! Enfin, on ressent dans ces personnages des traces de Hannya et de Aoshi Shinomori pour Gein, et Sanosuke se bat clairement contre un mélange entre Banjin Inui et Shikijô, mais ils ne sont jamais nommés.

    Le personnage de Jin'e Udô est très important dans le manga, car il est le premier qui fait ressortir chez Kenshin l'assassin qu'il réprime. Et le film saisit parfaitement le rôle majeur de ce personnage, puisqu'il le met presque au premier plan. D'ailleurs, jolie trouvaille du film, il va même jusqu'à utiliser le katana que Kenshin utilisait à l'époque où il était un assassin pour les patriotes.

    Hajime Saito, qui apparaît plus tard dans l'histoire originale, est ici très présent. Sa rivalité avec Kenshin est parfaitement mise en avant. On voit leur rencontre à l'époque du Bakumatsu, et leurs retrouvailles sont aussi houleuses que dans le manga !

    Sanosuke est aussi sympathique et grande gueule que dans l'oeuvre originale, mais ici on n'apprend rien sur son passé avec le sekihotai, ni sur sa haine des patriotes, et donc malheureusement encore moins sur le symbole du Mal qu'il porte sur son dos.

    Kanryu Takeda reste aussi dément qu'on le voit dans le manga, obnubilé par l'argent et son trafic d'opium. S'il fallait trouver un personnage qui surjoue dans le film, c'est lui ! Mais comme le personnage est montré ainsi dans le manga, on se trouve en terrain connu !

    Bref, les acteurs sont parfaits dans leur rôles, c'en est parfois même troublant de les voir aussi fidèles à leurs homologues de papier ! Il n'y en a pas un qui fasse tache ! On est loin des adaptations live avec des minets stars de J-Pop, incapables d'aligner trois phrases à la suite sans claquer une pose ridicule histoire de masquer leur incompétence en matière de jeu d'acteur !

    Un énorme bon point surtout pour les acteurs interprétant Kenshin (Takeru Satoh, 24 ans), Saito (Yosuke Eguchi, 45 ans) et Kaoru (Emi Takei, 19 ans) (oui, elle m'a tiré les larmes des yeux à certains moments, donc c'est bon pour moi !) ! Saito est même aussi classe que dans le manga ! Il faut le voir au début du film, la clope au bec, se baladant parmi les autres membres du Shinsengumi ! On sent tout de suite qu'il s'agit d'un homme mûr qui a de la bouteille, et ce grâce au jeu de l'acteur Yosuke Eguchi ! Même dans ses intentions, il est Hajime Saito ! La classe !

    Le passé de Kenshin est abordé, bien que pas très détaillé. On apprend quand même d'où vient sa cicatrice en forme de croix, dans de très belles scènes assez émouvantes.
    Si ce film a une suite (ce qui est prévu, avec Makoto Shishio pour ennemi principal !), nul doute que l'on aura droit à quelques éclaircissements sur ce point !

    Quelques jolies trouvailles apparaissent aussi dans cette adaptation. Ainsi, Kenshin n'utilise pas son sabre à lame inversée lorsqu'il veut éviter un combat. Il joue beaucoup sur les esquives et les prises à main nue. Son combat contre Sanosuke en est un parfait exemple. Alors que dans le manga l'ancien Battosai sort assez facilement son katana, ici il préfère parer en jouant avec sa vitesse et la force de l'adversaire !
    Au niveau de l'action, on reste dans l'esprit “extravagant mais pas trop” du manga ! Du vrai bonheur ! 😃

    Le film jongle parfaitement entre les moments de grande tension et les passages calmes, avec quelques scènes comiques. Et aussi, bien sûr, on assiste à beaucoup de moments émouvants, se rattachant au passé de Kenshin ou à sa relation avec Kaoru.
    La dernière réplique du film devrait d'ailleurs sortir au fan du manga sa larmichette !

    Et enfin, pas besoin de connaître le manga pour apprécier son adaptation en prises de vue réelles ! Le spectateur n'est jamais dans le flou, chaque personnage étant correctement présenté !

    Lorsque le film sortira en France (parce que oui, il sortira !), précipitez-vous sur le blu-ray / DVD sans hésiter, c'est vraiment le top du top du over the top (casquette à l'envers style) des adaptations de manga en live ! Un vrai film, ni plus ni moins !

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #277607

    Je te fais confiance Feanor, tu m'as convaincu ! justement à propos de "Kenshin", dont je n'ai vu que le premier épisode en animé, je me disais "Ce n'est pas que ça me déplaît, mais là-dessus j'aimerais mieux un drama bien fichu !"
    Dont acte !!
    tu es sûr que ça va sortir en DVD ici, au moins ?

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277608

    Avec la Warner Bros qui produit le film, et en comptant le fait qu'un accord de distribution dans 64 pays a été signé, je pense qu'on peut espérer une sortie française (d'autant que des adaptations moins connues sont sorties) !
    Maintenant, et c'est toujours le problème avec WB, ça peut prendre un certain temps à sortir.
    Mais je reste confiant ! <img src="style_emoticons//happy.gif” style=”vertical-align:middle” emoid=”^_^” border=”0″ alt=”happy.gif” />
    L'adaptation en série animée, à part pour le film et les ova, j'en suis pas très fan, à cause de toutes ces histoires rajoutées. Mais les ova (Tsuioku hen et Seisô hen) sont magnifiques !

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277609

    La sortie du prochain film live sur Kenshin est datée !

    Il sortira le 1 août au Japon, évidemment ! Il sera concentré, comme prévu, sur le chapitre de Makoto Shishio ! La bande-annonce est arrivée et ça s'annonce plutôt bien ! Espérons que le film sera aussi bon que le premier !
    Rurôni Kenshin 2 : Kyoto Taika-Hen

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #277610

    Ai vu il y a quelques heures le film live de Ranma 1/2 !

    Je ne m'attendais pas à grand-chose de ce qui semble être un téléfilm, vu la qualité de l'image, mais je dois dire que j'ai passé une agréable heure et demie ! 😃

    Les personnages sont très bien campés, les acteurs sont de vrais acteurs, même si on sent bien que le physique a dû avoir son importance dans le casting !
    L'actrice qui joue Ranma fille est une vraie beauté, mais elle est aussi très crédible !
    Et c'est la même chose pour tous les autres acteurs… sauf celui qui joue Tendo Soun, qui en fait vraiment des caisses ! Même le panda fait plus crédible ! 😂
    L'histoire reprend celle des débuts du manga, dans les grandes lignes, et sans les situations coquines !

    Bon, ça va pas plus loin que ça !

    C'est donc centré sur la rencontre entre les Saotome (Ranma et Genma) et les Tendo (les soeurs Akane, Nabiki, Kasumi et Soun, le papa), ainsi que l'histoire de mariage entre Ranma et Akane, qui ne sont pas en très bons termes.
    Pas de Shampoo (à mon grand regret) ni de Ryôga, bien sûr. Kuno est présent et cherche à battre Akane pour pouvoir sortir avec elle, et tombe aussi amoureux de Ranma fille. Et bien sûr, il n'arrive pas à imprimer que Ranma garçon et Ranma fille sont une seule et même personne.
    Donc, on reste vraiment dans les rails du manga, du moins pour ce que j'en sais !
    L'intrigue principale du film tourne autour d'une source qui changerait en homme de manière permanente tous ceux qui s'y baigneraient, et il se trouve qu'elle est la propriété de la famille Tendo !
    Du coup, Soun promet à Ranma que s'il se marie avec Akane, il pourra accéder à cette source.

    Un groupe de malfaiteurs cherche aussi à s'en emparer : les Kama-tachi, des travelos (ou plutôt des homosexuels hyper caricaturaux) armés de faux, ou kama en japonais (rappelant ainsi les monstres kamaitachi). Evidemment, c'est l'occasion de jeux de mots avec le terme okama (homosexuel ou travelo, donc), et ce jusqu'au chef de la bande, Madame Kama-nberu (prononcez Madame Camembert, c'est plus rapide !) !
    Leur leitmotiv est assez simple : Changer toute l'humanité en hommes, parce que “les femmes c'est dégoûtant“.

    L'intérêt principal repose surtout sur le “trio” Ranma fille / Ranma garçon / Akane, et à ce niveau, c'est donc très bien fichu ! Les deux se tournent autour, et comme dans le manga, jouent à “je t'aime moi non plus”, et ce jusqu'au bout.

    C'est un film un peu kitsch (mais j'aime bien Genma panda, perso ! ^^ ), il faut bien l'avouer, mais à l'instar de Cutie Honey de Hideaki Anno, c'est assumé. Y a moins de moyen, mais les acteurs remplissent parfaitement leur rôle et donnent tout l'intérêt à ce film.
    Les scènes de baston ne sont pas envahissantes et se terminent vite, mais elles accompagnent très bien l'intrigue.
    Des bons acteurs, des personnages bien développés, de bonnes scènes de baston, un peu d'émotion (même une larmichette par-ci par-là !), ça fait un bon petit film que je vous recommande, si jamais vous avez l'occasion de tomber dessus !
    Ce n'est pas un chef-d'oeuvre, mais il vaut bien l'heure et demie qu'il vous occupera ! 😃

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Veggie11
    Participant
    • Online
      • Ancien
      • ★★★★
    Veggie11 le #277611

    Ranma 1/2 en live, ça doit faire passer un bon moment ^^ J'avais bien apprécié le remake live de Maison Ikkoku sorti en 2007 même si certains acteurs donnaient une image assez différente du personnage qu'ils interprétaient (Yotsuya par exemple est beaucoup plus âgé).

    Dernièrement j'ai vu l'adaptation en film de Dororo (un manga de Tezuka) : c'est déjà autre chose que l'horreur Ashita no Joe (oui je ne m'en remets toujours pas). Le personnage de Dororo en particulier est bien inteprété. C'est toujours aussi kitsch et un peu cheap par moments niveau effets spéciaux (le gros bébé par exemple) puisque le film met en scène un grand nombre de monstres, mais au moins il propose une vraie fin à l'histoire. J'ai bien aimé.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #277612

    Intéressant sur Dororo, Veggie, justement je me demandais si cela valait le visionnage.

    La NHK World vient de diffuser une interview de l'actrice qui joue dans le drama live de Switch Girl, qui semble assez drôle d'après les extraits que j'ai vus ; l'interview a eu lieu au cours de la dernière Japan Expo en France, et cette jolie mannequin qui avait fait le déplacement a été surprise du grand nombre de filles françaises qui se reconnaissaient dans le personnage et la remerciaient. Elle croyait que les Françaises étaient super-libres (absurde cliché sur la France, comme les Japonais en ont tant, et les Français sur le Japon bien entendu).

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #363423

    Grande nouvelle: le premier film live de Kenshin le Vagabond sort demain chez l’éditeur HK Vidéo en DVD et en Blu-Ray ! 😀

    https://www.amazon.fr/gp/product/B01AVIUYMO/ref=pd_luc_rh_sim_04_04_t_img_lh?ie=UTF8&psc=1

     

    Vivement que je puisse le découvrir, toutes les critiques élogieuses que j’ai lu à son sujet attisent mon envie de le découvrir ! 😀

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #421217


    Ce premier teaser est intéressant, mais j’appréhende toujours le rôle de perso européens joués par des japonais, en particulier celui d’Edward ! Encore plus accentué ici par le fait qu’on ne voit pas son visage !

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #469965

    Nouvelle bande-annonce pour l’adaptation en prises de vue réelles de JoJo’s Bizarre Adventure !

    Si au fur et à mesure des BA, j’ai de plus en plus de mal à avoir envie de voir la version américaine de Death Note, c’est tout-à-fait l’inverse avec JoJo ! 😀
    Cette fois les Stands sont plus présents et visibles, et il ne manquait plus que ça pour attiser mon attente !
    Gureetto Daze !

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #470791

    Test

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #470792

    J’ai eu un bug hier soir en postant mon message puis en l’éditant, et comme j’ai pu comprendre que je n’étais pas le premier, j’ai laissé tomber ! Je le reposte maintenant !
    ==============

    Acheté aujourd’hui et vu à l’instant, Ghost in the Shell de Rupert Sanders, avec Scarlett Johansson, Juliette Binoche et Takeshi Kitano.

    Je n’ai pas eu l’occasion de le voir à sa sortie ciné, bien que j’en avais grande envie, et je regrette de ne pas l’avoir vu sur grand écran, parce que j’ai passé un très bon moment.
    Le film met du temps à vraiment s’installer et il faut reconnaître que l’ensemble de la première partie, ou pas loin, est assez contemplatif, mais également assez froid, presque factuel, sans émotion. Bien que l’action soit tout de même présente, c’est une ambiance plutôt zen qui prime tout le long du film, avec une musique en adéquation.
    L’histoire est intéressante, mais si le film semble se revendiquer du GitS de Shirow, force est de constater qu’on est plus dans le style d’un Oshii, les questions philosophiques en moins envahissantes tout de même.
    Déjà, quelques clins d’oeil plutôt discrets au maître sont faits, avec le chien Gabriel (un habitué des productions de Oshii) et une carte que porte Major à un moment donné et qui porte le nom d’Avalon, un des films en prises de vue réelles de Oshii.
    Mais le plus évident reste la place accordée à Major, aussi centrale que dans le film d’Oshii, là où le manga de Shirow (et la série Stand Alone Complex, du moins au stade où j’en suis, à savoir la première partie de la première saison) se centre bien plus sur la section 9. Bien que Batou et Aramaki (joué par le grand Kitano) aient ici une part importante dans l’histoire, les autres Togusa, Ladriya, Borma ou le sniper Saito font une ou deux apparitions, la plupart sans réplique.
    Anecdote inutile et donc indispensable, le comédien qui incarne Cutter, Peter Ferdinando ressemble à Benjamin McKenzie (Gotham) à un point tel que ça en devient effrayant ! 😆

    Spoiler

    [collapse]

    Le tournant du film se repose sur la quête d’identité de Major et la manipulation dont elle a été victime, et dès lors, le film devient plus chaleureux, à l’image de la recherche de mémoire de Major. Le personnage est froid dans la première partie, mais loin d’être aussi “antipathique” que la Motoko Kusanagi du manga (qui pour le coup y est plus expressive, mais aussi donc plus cassante), et bien qu’on lui découvre une certaine fragilité intérieure, elle reste froide et concentrée uniquement dans l’exercice de son travail pour la section 9. A ce moment de l’histoire, c’est alors Batou (joué de belle manière par Pilou Asbæk) qui apporte au film un peu d’humanité (par exemple avec son amour pour les chiens), là où Kitano campe un Aramaki très éloigné, toujours assis et ne faisant que donner des ordres.
    Mais lorsque Major comprend qu’on l’a trompée, il y a cette scène qui m’a personnellement beaucoup ému, lorsqu’elle se rend dans un appartement où vit une vielle femme et son chat. Je l’ai déjà dit, mais ce qui me touche le plus dans une histoire, ce sont les non-dits, ces moments où le héros est transporté par une forte émotion mais qu’il cherche à n’en rien faire paraître, et que la réalisation respecte cette pudeur, tout en l’appuyant paradoxalement, par divers artifices subtils. Rien ne me touche plus que cela. Et c’est là que le film m’a atteint, c’est là que je me suis pris d’une profonde sympathie pour Major et que j’étais à fond derrière elle.
    Et donc, à partir de là, Aramaki agit, Batou se lâche plus encore, et la section 9 se range du côté de Major. Le film devient soudainement plus chaleureux.

    Beaucoup de scènes sont reprises du film de Oshii, ainsi que de la série SAC, mais leur inclusion dans le film de Sanders ne sonne jamais fausse, elle est à chaque fois justifiée et bien adaptée au propos de l’histoire. Je reprocherais en fait juste au film un final un peu trop rapidement expédié, laissant peu de place à la relation entretenue entre Major et Kuze, et c’est véritablement dommage, parce que ça ramène le film à son point de départ, comme si on interdisait à Major tout épanchement, alors que c’était justement à ce moment qu’il fallait l’appuyer le plus fortement.
    Seul véritable fan-service, la dernière scène du film, qui raccorderait presque avec le début du GitS de Mamoru Oshii, si on mettait de côté le fait qu’il s’en inspire grandement, et rend donc toute tentative de lien entre les deux ridicule. ET le bonbon final, accompagnant l’arrivée du générique de fin, une version remixée du sublimissime Making of cyborg !

    Donc oui, j’ai beaucoup aimé ce film ! 😀
    La première partie m’a laissé dubitatif, mais elle est justifiée par le reste du film et sert le propos, la quête de Major. Une très belle histoire, une adaptation d’une oeuvre japonaise réussie et qui pourrait être le mètre étalon du genre ! Je ne pensais vraiment pas adhérer autant à ce film et surtout à certains de ses personnages, Major en premier, avant de le voir !

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #470795

    Très content que tu aies aimé le film, Feanor, d’autant plus que tu n’étais pas convaincu de sa qualité avant de le voir !
    Shirow fait pour moi partie du top des mangaka de génie, mais il est vrai comme tu le dis que sa Motoko Kusanagi ne suscite guère d’élans de sympathie ; ses héroïnes de choc sont de superbes dures à cuire mais très vides de tendresse ; de même dans la série animée SAC de Kenji Kamiyama mais j’aime beaucoup que ses pas y fassent bom bom vu qu’elle pèse 200 kg de tungstène ; ç’aurait été bien dans le film de Sanders pour mieux faire de Scarlett Johansson une cyborg. Le film live est donc enfin touchant au sujet de Motoko, tout en confirmant son audace et sa puissance. Le plus beau clin d’oeil au film d’Oshii est évidemment son arrachage du servo-moteur du tank, séquence-culte qu’on retrouve avec joie ! Magnifique moment que sa retrouvaille avec sa vraie mère, sans le moindre pathos cependant, tout en émotion !
    La fin me convient très bien, pas besoin de Kuze, ce rival dans mon amour pour le Major me gênait 🙂 ! Kitano est très statique, c’est dommage, je le crois diminué par l’âge et les séquelles de son terrible accident de moto (il y a un certain nombre d’années déjà, mais !).
    Batou est excellent dans le film.

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 145)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 2
Cyril, veggie11
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 10
Cyril, veggie11, feanor-curufinwe, bub, Josephine Lemercier, dekamaster2, Xanatos, Lord-Yupa, Renjihiro, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 168, Members: 48
Welcome to our newest member, Camyrose
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min