Le topic de… l’ESPACE !

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 108)

Posté dans : Forum Général

  • Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #117342

    Espace, frontière de l’infini, voici un sujet qui te sera entièrement consacré, dussais-je être le seul à jamais le lire et l’alimenter !

    Le sujet du jour : on aurait peut-être découvert de la glace sur Mars, cela reste à confirmer. La photo du bébé en train de se sublimer :

    Bon, la NASA semble s’enflammer et affirmer qu’il s’agit bel et bien de glace. Je vous renvoie plutôt vers cet article du figaro ( apparemment les seuls que ça intéresse… ) pour nuancer l’enhousiasme de nos charmants voisins d’outre-atlantique : quoi de neuf docteur ?

    Affaire à suivre.

    Natth
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Natth le #117343

    Oh, un sujet qui va me plaire :cow:

    Je n’ai pratiquement jamais l’occasion de parler de ce genre de choses sur les forums que je fréquente.

    J’ai trouvé d’autres liens à ce sujet :

    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3849

    http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?t=11540

    http://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?t=12297

    Mais je dois avouer que la nouvelle qui m’a le plus surprise ces derniers temps est d’apprendre qu’on a découvert une 10è planète aux confins du système solaire O_O

    Sebulon
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    sebulon le #117344

    Citation (Natth)
    Oh, un sujet qui va me plaire :cow:

    Je n’ai pratiquement jamais l’occasion de parler de ce genre de choses sur les forums que je fréquente.

    Mais je dois avouer que la nouvelle qui m’a le plus surprise ces derniers temps est d’apprendre qu’on a découvert une 10è planète aux confins du système solaire O_O

    Parles-tu des trois exo-planètes (dite type super-Terre) découvertent par des scientifique européens? Elles situeraient à 42 années-lumière de nous, dans les constellations Doradus et Pictor (jamais entendu parler, je ne suis pas très porté sur l’astronomie)

    Moi qui aime la SF, que ce soit en roman ou série Tv ( Ex: Stargate, V), je trouve ça intéressant, le fait qu’il y ait d’autres systèmes solaires avec peut-être des planètes comme la nôtre…….. ça laisse rêveur….!

    Et il me semble qu’il y peu de temps, Pluton a été “déclassé”! Elle ne serait plus considéré comme une planète…… Ce qui fait qui en reste Huit! Donc, si je te suis bien Nath, tu as entendu parler de la découverte d’une 9ème planète aux confins de l’univers! Ou alors, j’en ai zappé une autre………..? Bref, je suis un peu perdu…… Alors Bub, peux-tu nous faire un petit rappel à ce propos? Combien de planètes dans notre système actuellement?

    Natth
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Natth le #117345

    Déclassée comme planète, je ne sais pas… Mais le terme exact pour nommer Pluton est désormais le plutoïde :

    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5479

    Et je parle bien d’une nouvelle planète, la fameuse planète X théorique, surnommée désormais Xéna. Elle a été découverte en 2003 apparemment :

    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=1859

    “Mais vas-tu me jeter sur une nouvelle planète Xéna ?”

    Ce n’est pas de moi, mais, avec les initiales, on retrouve bien les 10, et dans l’ordre 😃

    Edité par Natth le 20-06-2008 à 22:12

    Kagari
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    kagari le #117346

    Citation (Natth)
    Déclassée comme planète, je ne sais pas… Mais le terme exact pour nommer Pluton est désormais le plutoïde :

    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=5479

    Et je parle bien d’une nouvelle planète, la fameuse planète X théorique, surnommée désormais Xéna. Elle a été découverte en 2003

    Si mes neurones fonctionnent encore ( ce dont je doute parfois) il me semble que cette fameuse “planete” Xena a été renommée Eris et que depuis peu elle et Pluton ont été requalifiée de plutoides… ^^

    HAAAAAAAAAAAAAA un sujet qui me passionne tout comme vous super!!! merci bub^^

    Natth
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Natth le #117347

    Merci Kagari ! Je n’avais pas fait le rapprochement avec le nom d’Eris dans l’article sur les plutoïdes. Désolée pour l’erreur ^^;

    Un autre article intéressant qui me fera regarder d’un autre oeil les films catastrophe… Dans l’espace, le sucre peut vous sauver la vie !!!

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #117348

    Ca alors, il me semblait que le fait qu’il y ait de la glace sur Mars était chose acquise, il me semblait même qu’on avait trouvé des traces de vie ancienne sous forme cellulaire… Je lis et vois peut-être trop de trucs d’anticipation (ou de mystification !)

    En tous cas c’est un sujet passionnant !

    Pour ma part, je suis assez fascinée par le phénomène de vitesse de propagation de la lumière. Parait-il (enfin, pas “parait-il’, c’est prouvé) que plus on s’éloigne de la Terre, plus la lumière arrive avec du retard. Ainsi, on pourrait “remonter le temps” en s’éloignant significativement de notre planète… C’est fascinant de penser que si une autre forme de vie nous observait depuis une très très lointaine planète, selon ce concept, elle pourrait nous voir à l’heure de la Révolution, au Moyen Age, même à la Préhistoire ou avant… Bon, je vous accorde que mes pensées ne sont pas que scientifiques, mais j’aime beaucoup l’idée.

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #117349

    De l’eau sur Mars… et peut-être bientôt des canaux ! ^3^

    Pour en revenir à Pluton et les autres “planètes” du système solaire : on découvre depuis les années 2000 régulièrement de nouveaux astres d’à peu près la taille de notre Lune. Si 2003 UB313 ( alias Xéna, alias Eris ) fut promptement surnommée 10 ème planète pour attirer l’attention des médias, de nouvelles découvertes ont poussé les astronomes à revoir leur classification, sans quoi le système aurait eu rapidement 5, 6 planètes de plus.

    Alors que faire ? Le débat a fait rage pour savoir si Pluton, seule et unique planète découverte par les USA, allait conserver son statut… Mais la communauté internationale a tranché… en plusieurs épisodes. D’abord l’idée des planètes naines, pour y fourrer tout les astres sphériques qui tournent autour du Soleil mais qui n’ont pu faire le “ménage” autour d’eux, c’est-à-dire qu’ils n’ont pu détourner les astéroîdes ou les “ranger” en ceinture par exemple. En voici les plus célèbres, avec leurs satellites pour certaines :

    Le dernier épisode est la création d’une nouvelle catégorie baptisée : plutoïdes, afin de coller une étiquette sur Pluton et Eris. C’est bien comme ça tout le monde est content. L’intérêt d’une telle classification est surtout d’anticiper les très probables prochaines découvertes auxquelles il faut s’attendre dans la ceinture de Kuiper, là où se nichent tout ces nouveaux astres.

    Il faut dire que longtemps on a cru à l’existence d’une hypothétique 10ème planète à la faveur de plusieurs éléments ( dont la trajectoire particulière de Pluton autour du Soleil ). On expliquait beaucoup de perturbations dans les confins du système par la possible présence d’une très masive planète quelque part planquée dans ce sombre coin. Mais point de gros machin, plutôt une ribambelle de petites “lunes” supplémentaires.

    Cette classification permet aussi de mieux étiquetter les planètes extra-solaires que l’on découvre régulièrement : 287 au 1er mai.

    Reste plus qu’à en trouver une capable d’habriter la vie…

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #117350

    Je n’y connais à vrai dire que de grandes généralités, toutes lues dans mon chouchou Ciel & Espace.

    Sinon, je ne connaissais pas du tout cette théorie Némésis, même si ça rejoins pas mal de trucs que j’avais lu sur les extinctions d’espèces massives. Au bout de la flèche, un site ( en anglais ) que j’ai surkiffé sur cette théorie –> NéméSith ? ^^

    Je ne sais trop que dire sur cette théorie, et je ne sais pas si elle est toujours valable ( m’enfin j’en doute ). Pour ce que j’en sais, les principales thèses avancées sur l’origine des comètes venues du nuage de Oort seraient au nombre de deux :

    1/ Le nuage de Oort ( à ne pas confondre avec la ceinture de Kuiper ), de par son immensité, est composé de petits corps célestes glacés, espacés entre eux de millions de kilomètres, la densité de ce nuage est donc très faible mais son étendue gigantesque ( large d’un rayon d’environ 150000 UA, sachant qu’1 UA, c’est la distance de la terre au soleil – ce qui est très long ). Ce nuage est l’ultime limite du système, un résidu du protodisque d’avant la formation du Soleil. Il est constamment soumis d’un côté à l’influence des forces de marée galactique, c’est-à-dire à l’attraction de l’amas concentré des étoiles qui composent le centre de notre galaxie ( et dont on suppose la présence en son centre d’un trou noir hyper massif, le genre de truc qui décoiffe ); et de l’autre côté par la force des bras spirales de notre galaxie, c’est-à-sire à la force inverse au centre, comme l’effet par exemple d’une fronde. Ces deux forces déstabilisent le nuage et provoquent donc l’expulsion des comètes vers le centre de notre système, attirées par le Soleil.

    2/ Autre influence, les étoiles proches et les nuages moléculaires.

    – les étoiles proches exercent bien évidemment une influence sur le nuage, et sur tout le système. Le Soleil n’a pas une place fixe dans la galaxie, il se déplace et donc subi l’influence de tous les astres environnant. Il arrive même que les nuages de Oort de notre système et d’une autre étoile s’interpénètrent et donnent de sacrées perturbations.

    – les nuages moléculaires sont des nuages de gaz extrêmement massifs ( genre 100000 à un million de fois la masse du Soleil ), ce sont eux qui sont à l’origine de la création d’un système planétaire. Quand le soleil passe dans le coin, pas tous les jours rassurez-vous, plutôt tous les 300 à 500 millions d’années, là encore le nuage subit de très fortes perturbations.

    Tous ces éléments rassemblés font qu’à la longue le nuage n’est pas d’une parfaite stabilité et que donc régulièrement les comètes “décrochent” pour venir nous faire coucou, ce qui est fort courtois de leur part.

    coucou !

    Edité par bub le 21-06-2008 à 13:52

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #117351

    Je suis d’humeur ludique et matheuse ce soir, aussi je tiens à vous en faire tous profiter. Non, non, de rien, c’est un plaisir ! ^^

    J’ai réalisé que mon très bref exposé sur le nuage de Oort au-dessus ne rendait pas vraiment compte de l’immmmmmmensité du truc. J’ai donc fait quelques petits calculs ( que j’espère corrects ) et m’en vais de suite vous faire part de mes résultats.

    Si le Soleil était représenté à la taille de ce —> o

    _ la Terre serait un point invisible à l’oeil nu situé à 1 cm de votre écran.

    _ Pluton tournerait autour de votre écran suivant une ellipse variant de 29 à 49 cm.

    _ tracez un premier cercle de 30 cm de rayon, puis un second de 55cm autour de votre écran et vous aurez la ceinture de Kuiper, là où nichent toutes ces planètes naines.

    _ la limite interne du nuage de Oort se trouverait à 400m de votre PC.

    _ la limite externe du nuage de Oort serait une bulle de 1.6 km de rayon dans votre dos.

    _ l’étoile la plus proche est à 8.6 km de là.

    _ le centre de la galaxie serait à 59817 km de là.

    Et j’ai renoncé à faire le calcul pour la galaxie la plus proche. ^^’

    Ce que j’aime bien avec ces histoires d’échelle, c’est que c’est à ce moment là qu’on réalise vraiment que l’espace est un grand vide.

    Juste pour le plaisir des yeux, voici Janus devant les anneaux de Saturne avec au fond derrière Titan.

    Bonne nuit !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #117352

    Wouah, ça décoiffe, Bub ! et quelles géniales photos !

    Dans le même ordre d’idée, vous avez tous vu des schémas d’atomes, jolies petites rosaces. Mais si on se représente un noyau atomique comme une orange au milieu de la Place de la Concorde, les électrons seraient des grains de sable tournant au niveau des bâtiments, ai-je lu qqpart.

    Là où ça se rejoint, c’est qu’il y a 3 Forces dans l’Univers ; la 4ème existe aussi, la Force Faible, mais comme son nom l’indique, elle compte sans compter et c’est juste un gag divin (?) pour nous emm…

    Donc, la Force Gravitationnelle, la Force Electro-magnétique et la Force Nucléaire. Au niveau des atomes, la Nucléaire est de loin la plus forte, et la Gravitationnelle est néglgeable. Mais seule des 3, la Gravitationnelle peut grandir, ceci avec la masse des corps. Il s’ensuit que dans le centre de Jupiter s’exerce une pression si colossale que la “coque” d’électrons des atomes n’est pas loin de céder. Une masse plus grande encore, et elle cède : littéralement écrasée, la pauvre force électro-magnétique ! plus de coque d’électrons, le corps céleste s'”allume” en étoile, et n’est donc constitué que d’un fluide hyper-lourd ni solide ni liquide ni gazeux de simples noyaux, projetant rayonnements, photons et électrons, lesquels retombent et sont relancés sans cesse.

    Mais comme il n’y a pas de limite à la taille des corps célestes, une étoile super-massive peut aussi dépasser un seuil : celui où la force Gravitationnelle réussit enfin à vaincre l’ultime obstacle, la force Nucléaire, et écrase donc les noyaux constitutifs de la Matière. C’est là que la Matière fort logiquement s’effondre totalement et disparaît, laissant un Trou Noir. Lequel n’est rien qu’une bulle de Force Gravitationnelle immense, faite de vide parfait et pourtant là et bien là.

    Ici beaucoup de cervelles humaines rendent leur tablier, voire retournent à la chapelle, ou au très simple monde matérialiste de briques empilées et d’atomes en petites boules dures.

    Mais bien sûr tous ne le font pas, et s’acharnent, veulent pousser l’enquête.

    A mon humble connaissance, plusieurs hypothèses sont actuelles : certains pensent qu’au centre d’un Trou Noir il y aurait une chtite boule “noire” – c’est à dire invisible – , un ballon de foot pesant autant que cent ou mille Soleils. D’autres penchent, en évitant de tomber dedans, pour un “trou de ver” hors Temps et Espace, menant peut-être à des quasars à des millions d’années-lumières du Trou Noir, où à un Big Bang du futur, ou du passé, ou au nôtre. Certains pensent que les Trous Noirs vont se multiplier, se réunir, et avaler tout l’Univers. J’ai appris récemment que la Théorie des Cordes en tout cas était infirmée, exit.

    Mon laïus est forcément un peu simplificateur, mais j’ai voulu faire bien clair. D’autres, Bub sûrement, auront des compléments.

    Puis je vous dirai qqs mots d’une hypothèse ( = Hubert Reeves ), tout à fait inquiétante pour nous autres d’ailleurs, sur les civilisations extra-terrestres.

    Edité par Lord Yupa le 24-06-2008 à 10:07

    Edité par Lord Yupa le 24-06-2008 à 10:19

    Edité par Lord Yupa le 24-06-2008 à 10:25

    Reiichido
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Reiichido le #117353

    Je résiste difficilement à l’envie de faire mon chieur




    Akiko

    Pour ma part, je suis assez fascinée par le phénomène de vitesse de propagation de la lumière. “


    Oui, moi aussi j’aime beaucoup cette idée. Sans aller jusqu’à une lointaine planète, penser que la lumière du soleil met trois minutes à nous parvenir me plonge dans des affres de perplexité. Et que dire du fait que le fond diffus cosmologique qu’on peut observer dans toutes les directions de l’espace est probablement le reste du rayonnement issu du big bang il y a 13 milliards d’années…




    Darth

    Je me rappelle avoir lu dans Science et Vie, du temps où j’avais encore le temps de le lire, l’hypothèse de Némésis.”





    Bub

    Sinon, je ne connaissais pas du tout cette théorie Némésis, même si ça rejoins pas mal de trucs que j’avais lu sur les extinctions d’espèces massives. Au bout de la flèche, un site ( en anglais ) que j’ai surkiffé sur cette théorie –> NéméSith ? ^^”


    Ouais, je suis sceptique. Et le fait que ça ait été mentionné dans Science et Vie, l’équivalent scientifique de « closer » ou de « choc », ne vient pas me mettre en confiance. De fait, les preuves avancées dans ce site ne viennent pas corroborer la théorie Némésis proprement dite, mais viennent accréditer la thèse de l’extinction causée par un (ou des) météores. Ce qui est bien différent.

    Après, la théorie de la naine brune déstabilisatrice du nuage est justifiée uniquement par l’abondance des système binaires et la périodicité des extinctions. Oui mais voilà, je me demande : si on a pu repérer jusqu’à 60 naines brunes type T dans les systèmes voisins, comment a t-on pu rater l’hypothétique compagne du Soleil ? A moins que ce ne soit un type Y, difficilement repérable car très froide, mais est-ce compatible avec le jeune âge de notre étoile ?




    Lord Yupa

    Là où ça se rejoint, c’est qu’il y a 3 Forces dans l’Univers ; la 4ème existe aussi, la Force Faible, mais comme son nom l’indique, elle compte sans compter et c’est juste un gag divin (?) pour nous emm…”


    Houlà si, elle compte. Sans force faible malheureux, pas de désintégration possible !




    Il s’ensuit que dans le centre de Jupiter s’exerce une pression si colossale que la “coque” d’électrons des atomes n’est pas loin de céder. […] et n’est donc constitué que d’un fluide hyper-lourd ni solide ni liquide ni gazeux de simples noyaux, projetant rayonnements, photons et électrons, lesquels retombent et sont relancés sans cesse. “


    Pour initier la fusion, c’est pas tant la coque d’électrons qui cède que la répulsion entre les noyaux chargés positivement qui est vaincue…et je ne pense pas que les électrons s’en aillent bien loin des atomes dans le plasma. D’ailleurs, dans le cas où les électrons sont « écrasés » sur le noyau, ils se combinent avec les protons pour donner des neutrons (Désintégration béta, justement), et donnent des étoiles…à neutron.




    Mais comme il n’y a pas de limite à la taille des corps célestes, une étoile super-massive peut aussi dépasser un seuil : celui où la force Gravitationnelle réussit enfin à vaincre l’ultime obstacle, la force Nucléaire, et écrase donc les noyaux constitutifs de la Matière. “


    Sans oublier le principe d’exclusion de Pauli, qui en prend un coup. Ce qui est assez fort !!!




    C’est là que la Matière fort logiquement s’effondre totalement et disparaît, laissant un Trou Noir. Lequel n’est rien qu’une bulle de Force Gravitationnelle immense, faite de vide parfait et pourtant là et bien là.”


    Même si il y a encore (et pour toujours ?) énormément d’inconnues sur les propriétés des trous noirs, il y a des choses que l’on sait presque avec certitude. Je ne vois pas pourquoi on parlerait de vide parfait dans le cas d’un trou noir. On appelle ça un « trou », à cause de l’incroyable attraction gravitationnelle, mais il s’agit bien de matière ultra-condensée.

    Après, ce qu’il y « a » dans les trous noirs, c’est comme ce qu’il y a à l’intérieur d’une noix : on franchit la limite qui sépare la science de la science-fiction. Mais pourquoi pas…




    J’ai appris récemment que la Théorie des Cordes en tout cas était infirmée, exit.”


    Ah bon ? Où as-tu lu ça ?

    Kuronoe
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kuronoe le #117354

    Ah super un topic sur l’espace ! je te remercie cher ami d’avoir lancé ce topic et reconnait là ton bon goût !

    Par contre autant je trouve ce sujet fascinant autant je n’y connais strictement rien ( ce sera l’occasion d’apprendre ) mais la théorie des cordes qu’est ce que c’est en résumé simplissime ?

    Au fait Bub, tu m’avais parlé d’un article sympa sur la catastrophe de Tunguska, aurais tu encore le lien sous la main?

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #117355

    Citation (kuronoe)
    Ah super un topic sur l’espace ! je te remercie cher ami d’avoir lancé ce topic et reconnait là ton bon goût !

    Par contre autant je trouve ce sujet fascinant autant je n’y connais strictement rien ( ce sera l’occasion d’apprendre ) mais la théorie des cordes qu’est ce que c’est en résumé simplissime ?

    La théorie des cordes, en simplifié ???? Euh… Perso j’ai toujours pas tout compris, le peu que j’ai pu en saisir, c’est en voyant une émission sur le bouquin de Brian Greene. Vraiment je préfère passer la main sur le coup. ^^°

    Citation (Kuro)
    Au fait Bub, tu m’avais parlé d’un article sympa sur la catastrophe de Tunguska, aurais tu encore le lien sous la main?

    ça tombe bien que tu en parles cher ami : le 30 juin c’est le centenaire de cette catastrophe : BADABOUM !!!

    5 pages sur le phénomène.

    Et une photo rien que pour vous :

    Je trouve que le photographe a bien saisi l’émotion en plein vol de l’oiseau. Une mouette peut-être ?

    Edité par bub le 24-06-2008 à 22:04

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #117356

    Pour ma part, un peu comme Kuro, je vous lis avec plaisir mais je dois dire que tout ça devient un peu complexe pour moi ^^° !

    Par contre, je vais intervenir sur l’oiseau de la photo, parce que je le vaux bien : vu la grandeur de l’oiseau, la longueur du bec etc, je pencherai plutôt pour un ibis sacré, même si on ne voit pas trop la couleur de sa tête.

    Voilà qui va bien vous aider à démêler la théorie des cordes… Mwahahaha. (-> Voui, je sors)

    Au passage, vraiment très belles tes photos Bub !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #117357

    Ah là là, Reiichido, moi qui pensais avoir à peu près compris le truc, au moins dans les grandes lignes, grâce à mon cher livre “Trous Noirs”, voilà que tu prends un malin plaisir à me puzzler dans la cafetière. Tu as dû quand même fourcher un peu de la langue en disant que les électrons n’iraient pas bien loin des atomes dans le plasma stellaire, car enfin ce ne sont justement plus des “atomes” qu’il y a là-dedans.

    Et comment un trou noir, qui aspire toute matière, serait-il lui-même matière, même hyper-concentrée ? à moins que tu ne parles de la théorie de cette mystérieuse “substance” centrale en petite boule dont une cuillère à café “pèserait” facilement la masse d’un système solaire ?

    Enfin, tout ce que je sais de plus, je le tire de quelques magazines de vulgarisation scientifique genre “Sciences et Avenir” ou autres ( que j’achète souvent pour d’autres articles, en particulier sur l’éthologie ou l’anthropologie ).

    C’est dans l’un de ceux-ci que j’ai lu il y a environ 4 mois que la théorie des cordes était désormais écartée par certains résultats d’expériences, mais quels ??? et moi je ne sais pas trop ce qu’est cette théorie, en fait à partir d’une page de mag, je n’ai point réussi à la “comprendre”. Enfin, je me sens moins seul, avec Bub et Akiko.

    En fait le problème est que l’entendement humain, modelé par notre biosphère et nos 5 sens, est hors d’état d’appréhender avec un peu de clarté concrète des phénomènes le débordant de toutes parts pour ainsi dire.

    Mais ça me passionne quand même ! alors, les cordes, ça pendouille ou ça gidouille ?

    Edité par Lord Yupa le 24-06-2008 à 22:24

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #117358

    Akiko >>> Ibis c’est pas des hôtels plutôt, et la bestiole là ce serait pas une mouette sacrée à l’air narquois ? … bon, je vais me pendre. mais avant :

    Citation (Lord Yupa)
    Et comment un trou noir, qui aspire toute matière, serait-il lui-même matière, même hyper-concentrée ? à moins que tu ne parles de la théorie de cette mystérieuse “substance” centrale en petite boule dont une cuillère à café “pèserait” facilement la masse d’un système solaire ?

    Tout simplement parce qu’avant d’être un trou noir, il est matière ! Plus d’explications ici !

    Ceci dit, il y a plusieurs catégories de trous noirs, ceux-ci étant classés selon leur masse : cela va du trou noir qui a une masse de 4/5 soleil à celui qui a une masse de plusieurs millions de Soleil ( trou noir dit super massif ) comme celui qui se nicherait au coeur de notre galaxie. Il y a aussi d’autres variétés intermédiaires.

    Plutôt que de faire un long exposé, je vous propose de visionner cette excellente émission passée sur la cinquième où l’on apprend entre autre que l’on a prévu l’existence des trous noirs déjà vers la fin du 18ème siècle :

    regarde-moi !

    Et puis une photo pour la route ?



    tempête sur le Sahara.

    Reiichido
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Reiichido le #117359

    Citation (Lord Yupa)
    Tu as dû quand même fourcher un peu de la langue en disant que les électrons n’iraient pas bien loin des atomes dans le plasma stellaire, car enfin ce ne sont justement plus des “atomes” qu’il y a là-dedans.

    Ah mais la matière stellaire va très bien, merci pour elle. Il s’agit d’un plama, c’est à dire que les électrons et les noyaux vivent chacun leurs vies, mais en aucun cas les noyaux ne sont éclatés en nucléons, puisque:

    1) Les cycles de fusion impliquent des noyaux d’éléments lourds, voir ici pour exemples

    2) J’ai fait un petit calcul et à la louche, il faudrait une température de l’ordre de 10 milliards de degrés pour séparer les nucléons. On en est loin dans les étoiles (environ 10 millions)

    Citation (Lord Yupa)
    Et comment un trou noir, qui aspire toute matière, serait-il lui-même matière, même hyper-concentrée ? à moins que tu ne parles de la théorie de cette mystérieuse “substance” centrale en petite boule dont une cuillère à café “pèserait” facilement la masse d’un système solaire ?

    Comme l’a dit Bub, le trou noir est matière ultra-condensée. Ce n’est pas une aspiration au sens “faible pression” du terme, c’est une aspiration gravitaire, puis intégration de l’objet en tant que part du trou noir lui même. Après, il y a effectivement une question de courbure voire déchirure de l’espace temps, mais ça dépasse mon cadre de compétence. J’ai un pote qui fait de l’astrophysique, et dont le maître de thèse bosse sur les trous noirs, je vais le coller sur ça.

    Citation (Lord Yupa)
    C’est dans l’un de ceux-ci que j’ai lu il y a environ 4 mois que la théorie des cordes était désormais écartée par certains résultats d’expériences, mais quels ??? et moi je ne sais pas trop ce qu’est cette théorie, en fait à partir d’une page de mag, je n’ai point réussi à la “comprendre”. Mais ça me passionne quand même ! alors, les cordes, ça pendouille ou ça gidouille ?

    J’en avais donné une petite définition ici-même (C’est fou, je crois que tout les sujets de discussion existant sur Terre ont été abordés sur cette banquise). C’est un peu succint, mais là j’ai pas trop le temps de développer. Je ferai ça vendredi, je pourrai respirer…

    Neshi
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    neshi le #117360

    En surfant (un peu par hasard) sur la banquise, je suis tombé sur ce merveilleux topic. Je l’ai un peu lu en travers depuis le début mais je suis quand même.

    Pour ce qui est de la représentation de la masse hyper-concentrée du trou noir, c’est assez bizarre à observer et à expliquer, car parler de “trou” dans un environnement 3D est quelque peu…..étrange ^^. Je pense qu’un exemple concret (si on peut l’appeler comme ça) peut aider. Cet exemple, que je trouve assez bien représentatif :

    il faut s’imaginer un morceau de ballon de baudruche (ou plus simplement du caoutchouc) tendu, formant ainsi une surface plane. Si l’on pose une masse très grande (disons infinie ^^) et concentrée (ponctuelle) dessus, la baudruche va se déformée pour faire un “trou” à la place. C’est à peu près le même phénomène pour les trous noirs.

    Bon, il est ultra simpliste et ne se pose pas en référence absolue, mais en première approche il permet de bien comprendre la chose.

    (J’essaierai de ne pas re-disparaître à nouveau et de suivre ce topic )

    Kuronoe
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kuronoe le #117361

    et voilà Neshi de retour ! étais tu perdu dans un trou noir? çà fait plaisir de te revoir ^^

    Je me permets de poser une question à vous qui alimentez ce topic et qui semblez posséder de bonnes bases sur la question : un truc qui m’a toujours interpellé dans les films de science fiction et qui apparemment n’est pas que de la fiction : c’est le rapport entre l’espace et le temps. J’ai beaucoup de mal à comprendre le lien entre les deux concepts, la notion d'”espace-temps “, le fait qu’on puisse imaginer arriver d’un point à un autre de l’espace à “cassant le temps”, le fait que l’on puisse imaginer retourner dans le passé ( c’est lié à la même théorie non ?)

    Mes propos sont un peu confus, mais le concept l’est beaucoup et j’avoue ne pas y comprendre grand chose, et j’ai du mal à faire la part entre la fiction et la réalité scientifique

    quelqu’un pourrait il apporter quelques éclaircissements, très très simples à ce concept ? merci les zozios

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 108)

Le forum ‘Forum Général’ est fermé à de nouveaux sujets et réponses.

Members Currently Active: 1
dekamaster2
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 7
dekamaster2, Xanatos, Josephine Lemercier, veggie11, Lord-Yupa, geoff34, Cami-sama
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 167, Members: 48
Welcome to our newest member, LXmushroom91
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min
Facebook